Le siècle à venir


La Parole de Dieu mentionne à plusieurs reprises le siècle à venir. Regardons ensemble de quoi il en retourne.

1° Première observation - Tous ne participeront pas au siècle à venir

Jésus dit que c'est seulement ceux qui ont été dignes qui prendront part au siècle à venir, ils auront leur corps glorifié suite à la résurrection lors de l'enlèvement de l'église (1Th.4:13-17, 1Co.15:47-54), ils seront comme les anges et ne se marieront plus.

Luc 20:34 Jésus leur répondit : Les enfants de ce siècle prennent des femmes et des maris ; 35 mais ceux qui seront trouvés dignes d’avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes ni maris. 36 Car ils ne pourront plus mourir, parce qu’ils seront semblables aux anges, et qu’ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection.

2° Deuxième observation - Le siècle à venir n'est pas le siècle de 100 ans chez les hommes

Nous avons l'habitude de compter les temps par siècle. Par exemple, nous disons que nous sommes présentement au 21ème siècle, c'est-à-dire la 21ième période de 100 ans depuis la naissance terrestre de Jésus. Le siècle biblique est par contre d'une durée indéfinie mais très longue en général, nous sommes présentement dans le même siècle où vécut Jésus. Le siècle à venir ne commencera qu'à l'établissement du royaume de Jésus sur la terre et ce siècle à venir durera 10 siècles (1000 ans) !

3° Troisième observation - Le blasphème contre le Saint-Esprit ne sera pas pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir

Regardons maintenant le contexte du pardon qui ne sera pas accordé dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

Matthieu 12:24 Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. 25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? 27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. 28 Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. 29 Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement il pillera sa maison. 30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse. 31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. 32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. 33 Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l’arbre par le fruit. 34 Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. 35 L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. 36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. 39 Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. 40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. 41 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. 42 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. 45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante.

Comme Jésus n'a rien mentionné concernant le pardon après le siècle à venir, on ne peut le faire à sa place et en son nom en plus ! Et comme au verset précédent (Mt.12:31), il venait d'affirmer que ce péché ne sera pas pardonné, ce serait d'aller à contre-sens d'en déduire qu'il le sera après le siècle à venir.

D'ailleurs, remettons cette phrase concernant le siècle à venir dans son contexte et déterminons le sens intenté par Jésus.

Les pharisiens venaient de blasphémer contre le Saint-Esprit en disant qu'il était le démon. La conversion est l'oeuvre du Saint-Esprit et le pardon des péchés ne peut survenir qu'après la conversion (Ac.2:38) alors les pharisiens bloquaient toute possibilité de conversion en blasphémant contre le Saint-Esprit et que cela rendait leur condition encore pire (Mt.12:45). Leur cœur impénitent et endurci le demeurera pendant tout ce siècle de même que pendant celui qui suivra. Les deux seuls siècles où les gens ont la possibilité de se repentir, ensuite ce sera le jugement dernier où les rebelles seront condamnés pat leurs paroles blasphématoires (Mt.12:37). Finalement l'étang de feu recevra les rebelles aux siècles des siècles, sans indication que cela aura une fin. Si jamais il y a une fin aux siècles des siècles (une expression qui déjà laisse voir que cela durera au minimum très, très, trèèèès longtemps!), Dieu ne nous l'a pas révélé alors nous ne pouvons pas aller au-delà de ce qui a été écrit et le supposer.

4° Quatrième observation - C'est dans le siècle à venir que nous recevons la vie éternelle

Marc 10:30 ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.

Dès que nous plaçons notre foi en Jésus, nous avons la vie éternelle (Jn.6:47, 1Jn.5:13) mais ce n'est qu'après la résurrection des justes que nous expérimenterons la vie éternelle dans un corps glorifié sur lequel la maladie et la mort n'a plus de prise. Nous pouvons donc dire dans un sens que nous avons la vie éternelle par la foi mais que nous en verrons pleinement les effets seulement lors de notre résurrection.

5° Cinquième observation - Jésus est au-dessus de toute créature dans ce siècle de même que dans le siècle à venir.

Dieu a déployé «l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force» en faisant de Jésus le Seigneur des Seigneur devant lequel tout genou fléchira présentement et pendant le millénium jusqu'à ce qu'il ait soumis tous ses ennemis.

Ephésiens 1:20 Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, 21 au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.

1Corinthiens 15:24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. 25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 26 Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort. 27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. 28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

6° Sixième observation - La puissance du Saint-Esprit dans ce siècle n'est qu'un avant-goût de la puissance qui sera manifesté dans le siècle à venir

Hébreux 6:4 Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, 5 qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, 6 et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie. 7 Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu ; 8 mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d’être maudite, et on finit par y mettre le feu.

Présentement, nous n'avons que les arrhes de l'Esprit, nous ne bénéficions pas de toute la puissance du Saint-Esprit qui nous remplit et se manifeste glorieusement de manière sporadique et temporaire. Quand nous serons rendus semblables à Jésus dans notre corps glorifié, cette puissance ne sera plus entravée par notre chair et Dieu seul connaît les limites de ce que nous pourrons accomplir selon ce qu'il aura décidé d'après son bon conseil, comme toujours.

7° Septième observation - Satan ne séduira pas les nations pendant le siècle à venir

À la fin de la grande tribulation de sept années, Satan est lié pendant 1000 ans, le règne millénaire du siècle à venir est paisible même si la majorité est soumise par contrainte au Seigneur Jésus. À la fin de ce siècle à venir, Satan est relâché et vient une dernière fois pousser les hommes à se rebelles contre le règne de Jésus. Jésus sort vainqueur de la dernière grande bataille.

Apocalypse 20:6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. 7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer. 9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. 10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

8° Huitième observation - Après le siècle à venir, vient le jugement dernier

Les incrédules du siècle présent ne participeront donc pas au siècle à venir, ils ressusciteront seulement à la fin du siècle à venir qui correspond au millénium où Jésus régnera à Jérusalem pendant 1000 ans. Ceux qui auront vécu dans le siècle à venir sans se soumettre volontairement au Seigneur Jésus-Christ se joindront aux incrédules des siècles passés pour passer devant le grand trône blanc au jugement dernier et subir leur condamnation dont la sévérité dépendra de leur comportement sur la terre.

Apocalypse 20:11 Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus.12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. 13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. 14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. 15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

9° Neuvième observation - Le siècle à venir a une durée et une fin, ce n'est pas l'éternité

Les incrédules du siècle présent ne participeront donc pas au siècle à venir, seuls les croyants y participeront, soit par la résurrection s'ils étaient endormis, soit par la transformation instantanée lors de la première phase du retour de Jésus avant les sept années de la grande tribulation. Après ces sept années, le siècle à venir débutera avec le règne de Jésus à Jérusalem pendant 1000 ans.

10° Dixième observation - Le siècle à venir est mis en parallèle avec une expression signifiant "éternellement, pour toujours" ou "jamais" avec la négation (Mt.21:19, Mc.3:29, Jn.8:51-52, 10:28, 11:26, 13:8).

Matthieu 12:32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir (oute en toutô tô aiôni oute en tô mellonti).

Marc 3:28 Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu’ils auront proférés ; 29 mais quiconque blasphémera contre le Saint-Esprit n’obtiendra jamais (eis ton aiôna) de pardon : il est coupable d’un péché éternel (aiônou).

Matthieu 21:19 Voyant un figuier sur le chemin, il s’en approcha ; mais il n’y trouva que des feuilles, et il lui dit : Que jamais (eis ton aiôna) fruit ne naisse de toi ! Et à l’instant le figuier sécha.

Jean 8:51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais (eis ton aiôna) la mort.

Jean 8:52 Maintenant, lui dirent les Juifs, nous connaissons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et tu dis : Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais (eis ton aiôna) la mort.

Jean 10:28 Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais (eis ton aiôna), et personne ne les ravira de ma main.

Jean 11:26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais (eis ton aiôna). Crois-tu cela ?

Jean 13:8 Pierre lui dit : Non, jamais (eis ton aiôna) tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit : Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi.

Les universalistes comprennent l'expression (eis ton aiôna) comme étant longue et vague mais temporaire avec une fin parce qu'elle est en parallèle dans Marc 3:28 avec l'expression le siècle à venir dans Mt.12:32, mais dans tous les passages où on retrouve l'expression (eis ton aiôna) - et ils sont nombreux comme vous le constatez déjà - tout suggère que cette période n'aura pas de fin. Dans le cas du figuier, il restera sec pour toujours et ne produira jamais plus de fruit. Cette expression désigne une période sans fin, comme c'est spécifiquement mentionné dans Luc 1:33 ou clairement démontré par contraste dans Jean 8:35 (l'employé temporaire vers le fils permanent), 1Jean 2:17 (temporalité des choses visibles de ce monde vs l'éternité avec Dieu) et 1Pi.1:24 (temporalité de la fleur versus permanence de la Parole de Dieu).

Luc 1:33 Il règnera sur la maison de Jacob éternellement (eis tous aiônas), et son règne n’aura point de fin.

Jean 8:35 Or, l’esclave ne demeure pas toujours (eis ton aiôna) dans la maison ; le fils y demeure toujours (eis ton aiôna).

1 Jean 2:17 Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement (eis ton aiôna).

1 Pierre 1:24 Car Toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe. L’herbe sèche, et la fleur tombe ; Mais la parole du Seigneur demeure éternellement (eis ton aiôna). Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l’Evangile.

J'ai été voir tous les endroits où cette expression est employée pour voir si elle pouvait désigner une période temporaire, constatez-le par vous-même qu'il n'y en a pas.

Au pluriel : dans tous les siècles, éternellement (eis tous aiônas)

Mt.6:13 Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles (eis tous aiônas), le règne, la puissance et la gloire. Amen !

Romains 1:25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement (eis tous aiônas). Amen !

Romains 9:5 et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement (eis tous aiônas). Amen !

Romains 11:36 C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles (eis tous aiônas) ! Amen !

Romains 16:27 à Dieu, seul sage, soit la gloire aux siècles (eis tous aiônas)  [des siècles], par Jésus-Christ ! Amen !

Certains manuscrits n'ont pas "des siècles" ce qui laisse penser que c'est un ajout tardif, car ce n'est pas l'usage habituel de Tertius (Ro.16:22) qui a écrit pour Paul de le rajouter, comme on peut le constater (Ro.1:25, 9:5, 11:36 et 16:27). C'est tout de même une expression qu'on retrouve ailleurs chez Paul dans ses doxologies, comme dans Ga.1:5, Ep.3:21, Ph.4:20 et 2Ti.4:18 où la gloire, le règne et la puissance appartiennent à Dieu aux siècles des siècles (eis tous aiônas tôn aiônôn).

2 Corinthiens 11:31 Dieu, qui est le Père du Seigneur Jésus, et qui est béni éternellement (eis tous aiônas), sait que je ne mens point ! … 

Hébreux 13:8 Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement (eis tous aiônas) .

Galates 1:5 à qui soit la gloire aux siècles (eis tous aiônas) des siècles (tôn aiônôn) ! Amen !

Ephésiens 3:21 à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles (eis tous aiônas tôn aiônôn) ! Amen !

Philippiens 4:20 A notre Dieu et Père soit la gloire aux siècles des siècles (eis tous aiônas tôn aiônôn) ! Amen !

2 Timothée 4:18 Le Seigneur me délivrera de toute œuvre mauvaise, et il me sauvera pour me faire entrer dans son royaume céleste. A lui soit la gloire aux siècles des siècles (eis tous aiônas tôn aiônôn)  ! Amen !

Hébreux 1:8 Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu, est éternel (eis tous aiônas tôn aiônôn) ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ;

Hébreux 13:21 vous rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa volonté, et fasse en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles (eis tous aiônas tôn aiônôn) ! Amen !

1 Pierre 4:11 Si quelqu’un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu ; si quelqu’un remplit un ministère, qu’il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu’en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles (eis tous aiônas tôn aiônôn) Amen !

1 Pierre 5:11 A lui soit la puissance aux siècles des siècles (eis tous aiônas tôn aiônôn) Amen !

Au singulier : éternellement (eis ton aiôna) avec la négation : jamais

Jean 4:14 mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais (eis ton aiôna) soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.

Jean 6:51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement (eis ton aiôna)  ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

Luc 1:46 Et Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur, 47 Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, 48 Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations (geneai) me diront bienheureuse, 49 Parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint, 50 Et sa miséricorde s’étend d’âge en âge (eis geneas kai geneas : de générations en générations) sur ceux qui le craignent. 51 Il a déployé la force de son bras ; Il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses. 52 Il a renversé les puissants de leurs trônes, et il a élevé les humbles. 53 Il a rassasié de biens les affamés, et il a renvoyé les riches à vide. 54 Il a secouru Israël, son serviteur, et il s’est souvenu de sa miséricorde, —  55 Comme il l’avait dit à nos pères, — envers Abraham et sa postérité pour toujours (eis ton aiôna).

Jean 12:34 La foule lui répondit : Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement (eis ton aiôna) ; comment donc dis-tu : Il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ?

Jean 14:16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement (eis ton aiôna) avec vous,

2 Corinthiens 9:9 selon qu’il est écrit : Il a fait des largesses, il a donné aux indigents ; Sa justice subsiste à jamais (eis ton aiôna).

Hébreux 5:6 Comme il dit encore ailleurs: Tu es sacrificateur pour toujours (eis ton aiôna), selon l’ordre de Melchisédek.

Hébreux 7:21 car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l’est devenu avec serment par celui qui lui a dit : Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas : Tu es sacrificateur pour toujours (eis ton aiôna), selon l’ordre de Melchisédek. — 

Hébreux 7:24 Mais lui, parce qu’il demeure éternellement (eis ton aiôna), possède un sacerdoce qui n’est pas transmissible.

Hébreux 7:28 En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse ; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l’éternité (eis ton aiôna).

Pierre emploie une expression originale dans 2Pi.3:18 (kai nun kai eis hemeran aiônos), littéralement traduit : et maintenant et pour le jour éternel ! Amen

2 Pierre 3:18 Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité (kai nun kai eis hemeran aiônos) ! Amen !

Cette longue liste était nécessaire pour montrer qu'on ne peut pas prendre l'expression (eis tôn aiôna) dans un sens temporaire, seul le sens éternel sied au contexte. En conclusion

C'est important de ne pas faire dire à Jésus ce qu'il n'a pas dit. Dans Matthieu 12:31-32, il a dit que le péché contre le Saint-Esprit ne serait pas pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir, ce qui correspondait au royaume messianique millénaire dans la pensée juive. Nous ne pouvons en déduire que ce péché sera pardonné après la fin du siècle à venir, d'autant plus que l'expression parallèle dans Marc 3:28 désigne l'éternité. Ce serait aller au-delà des Écritures et faire violence à l'expression (eis tous aiônas) de penser que les damnés seront éventuellement pardonnés, d'autant plus qu'on ne pourra évoquer aucun autre texte disant que les damnés ont la possibilité de se repentir après le jugement dernier.

Si je vous dis que je vais aller vous voir aujourd'hui et demain, vous ne pouvez en déduire d'aucune facon avec certitude que je n'irai pas voir voir après demain, n'est-ce pas ! C'est la même chose avec ce que Jésus a dit.

On peut baser notre foi sur ce qu'il a dit et non sur ce qu'il n'a pas dit !!! La foi vient de ce qu'on entend de la parole de Dieu, Ro.10:17 elle ne vient pas de ce qu'on n'a pas entendu mais déduit suite à nos raisonnements, c'est très dangereux de s'engager sur cette pente glissante Ja.1:22, la Parole de Dieu nous avertit sévèrement de ne pas aller au-delà de ce qui est écrit.

1 Corinthiens 4:6 C’est à cause de vous, frères, que j’ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d’Apollos, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit, et que nul de vous ne conçoive de l’orgueil en faveur de l’un contre l’autre.

Jude 3 Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

On peut baser notre foi sur Jn.3:36 que la colère de Dieu demeure sur celui qui refuse de croire en Jésus. Le mot demeure signifie que la colère ne bougera pas d'un centimètre. On appelle une maison, une demeure parce qu'elle reste toujours a la même place.

Incrédulité et colère de Dieu vont de pair. C'est seulement quand on ne peut pas voir qu'on peut être incrédules. Quand les rebelles verront Dieu au jugement dernier, ils ne pourront plus se repentir de leur incrédulité en exerçant leur foi, ce sera trop tard puisqu'ils verront Dieu face à face.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 23 juillet 2017