Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font
Dans sa dernière prière avant de mourir sur la croix pour les péchés du monde entier, Jésus a demandé à Dieu :

Luc 23:34 Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.

Les universalistes prennent cette parole de Jésus pour avancer que Dieu exauce toujours son Fils - ce qui est vrai Jn.11:41. Dieu exauce toujours les requêtes de son Fils unique.

Jean 11:41 Et Jésus leva les yeux en haut, et dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. 42 Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours

De plus, quand son Fils pardonne, le Père pardonne aussi car il a donné au Fils le pouvoir de pardonner les péchés.

Luc 5:24 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés.

Jusque là, ça va, mais l'argumentation des universalistes continue ainsi - et c'est là que ça dérape sérieusement - si Dieu pardonne le pire des péchés qui soit, il pardonnera aussi éventuellement tous les péchés de tous les hommes, qu'ils se repentent ou non durant leur vie terrestre.

Tout d'abord, établissons clairement que Jésus ne demande pas à son Père de pardonner tous les péchés de tous les hommes car ce que rajoute Jésus lui-même invalide cette compréhension. Jésus donne la raison pour laquelle il demande au Père de LEUR pardonner : «car ils ne savent pas ce qu'ils font» : ils ne savaient pas qui était vraiment Jésus, ils ne réalisaient pas qu'ils étaient en train de traiter leur Créateur, innocent de tout péché, comme s'il était un meurtrier. Donc quand Jésus demande au Père de pardonner, il parle spécifiquement de ses meurtriers, il ne parle pas de tous les humains de tous les temps. De plus, Jésus parle d'un péché spécifique, pas de tous les péchés commis par ses meurtriers depuis leur naissance.

Depuis la Chute, les hommes ont la connaissance du bien et du mal, alors, comme chacun de nous tous, les meurtriers savaient habituellement très bien ce qu'ils faisaient quand ils décidaient du faire du mal, sauf que dans ce cas-ci, ils ne réalisaient pas qu'ils étaient en train de faire souffrir et mourir leur Créateur.

Sur la croix, Jésus continue à mettre en pratique ce qu'il a enseigné. Même dans sa souffrance horrible, il a déjà pardonné à ceux qui le martyrisent et il demande au Père de pardonner à ses tortionnaires ce péché spécifique de condamner et mettre à mort un innocent.

Marc 11:25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Marc 11:26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Le Père a écouté la prière de son Fils et s'est retenu de châtier sévèrement tous ceux qui ont participé au meurtre de son Fils bien-aimé, comme l'avait fait le maître de la maison dans la parabole suivante.

Matthieu 21:33 Ecoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays. 34 Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne. 35 Les vignerons, s’étant saisis de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, et lapidèrent le troisième. 36 Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers ; et les vignerons les traitèrent de la même manière. 37 Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils auront du respect pour mon fils. 38 Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage. 39 Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent. 40 Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? 41 Ils lui répondirent : Il fera périr misérablement ces misérables, et il affermera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en donneront le produit au temps de la récolte.

Contrairement au maître dans la parabole, Dieu a décidé de pardonnner la pire des offenses qui soit et laisser vivre les meurtriers de son Fils. Mieux encore, il a tout mis en oeuvre pour que le pardon des TOUS les péchés soient accessible aux meurtriers de Jésus comme au reste de l'humanité. Auparavant, Jésus avait déjà révélé que tout ce que les hommes dirait de mal à son sujet sera pardonné.

Matthieu 12:31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. 32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

Mais comment le Père a-t-il exaucé la prière de son Fils sur la croix ? Certains universalistes comprennent avec justesse que rien d'impur ne peut entrer en présence de Dieu (2Co.6:17, Ep.5:5). Ils reconnaissent la nécessité de la repentance pour être purifié de tout péché et accéder au paradis alors ils avancent qu'éventuellement, alors que les rebelles souffriront dans l'étang de feu, ils en viendront finalement à se repentir et rejoindre les élus dans le royaume de Dieu. Il n'y a aucun passage biblique qui parle de repentance possible après le jugement dernier, ce n'est que par déduction qu'ils peuvent arriver à cette conclusion suite à leur interprétation particulière de certains passages, comme 1Ti.4:10 où il est écrit que Dieu est le Sauveur de tous les hommes. Voir ici l'étude à ce sujet.

D'autres universalistes vont plus loin encore en disant que l'enfer restera vide car Dieu pardonne unilatéralement les péchés même chez ceux qui persistent dans leur rébellion toute leur vie, dans le mépris et l'indifférence de Dieu. Cela contredit de manière flagrante les Écritures comme Ap.20:15. De toute façon, si tel aurait été le cas, prêcher la repentance et la foi pour recevoir le pardon des péchés aurait été complètement superflu.

Pourtant, les Écritures nous révèlent clairement le plan de Dieu ; la repentance et la foi en Jésus sont nécessaires pour recevoir le pardon des péchés, c'est ainsi que sont pardonnés ceux qui, comme Paul (1Ti.1:13) avait blasphémé le nom de Jésus.

Luc 24:47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.

Ac.2:38 Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. 39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

Actes 5:31 Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.

Actes 10:43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

Actes 13:38 Sachez donc, hommes frères, que c’est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé,

Actes 26:18 afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés

Les meurtriers d'Étienne (Étienne avait demandé une chose semblable à celle de Jésus «Seigneur, ne leur impute pas CE péché !» Ac.7:60-8:1) ont eu aussi accès au pardon de leurs péchés ; Dieu a ensuite fait d'un des meurtriers d'Étienne l'apôtre des Païens qui a écrit près de la moitié du Nouveau Testament !

Actes 7:59 Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit ! 60 Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et, après ces paroles, il s’endormit. 8:1 Saul avait approuvé le meurtre d’Etienne.

Dieu a exaucé Étienne, combien plus nous pouvons être assurés qu'il a aussi exaucé son Fils unique Jésus et offert le pardon des péchés à ses meurtriers. Si Dieu offre le pardon aux meurtriers de son Fils, à qui refusera-t-il de pardonner si la personne revient sur elle-même et reconnaît ses torts ?

Déjà, à la croix, l'un des bourreaux de Jésus avait été touché.

Matthieu 27:54 Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent : Assurément, cet homme était Fils de Dieu.

Marc 15:37 Mais Jésus, ayant poussé un grand cri, expira. (...) 39 Le centenier, qui était en face de Jésus, voyant qu’il avait expiré de la sorte, dit : Assurément, cet homme était Fils de Dieu.

Luc 23:46 Jésus s’écria d’une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira. 47 Le centenier, voyant ce qui était arrivé, glorifia Dieu, et dit: Certainement, cet homme était juste.

Conclusion

Donc, vous qui lisez ceci, si ce n'est pas déjà fait, n'attendez pas après votre mort, repentez-vous (cessez de faire le mal), croyez que Jésus a pris sur lui la condamnation méritée pour vos péchés et vous recevrez le pardon de vos péchés, cette promesse est pour vous aussi (Actes 2:39) et elle est sûre et certaine, car ce que Dieu promet, il va certainement l'accomplir !

Romains 4:20 Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, 21 et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir.

Psaume 130:3 Si tu gardais le souvenir des iniquités, Eternel, Seigneur, qui pourrait subsister ? 4 Mais le pardon se trouve auprès de toi, afin qu’on te craigne.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 22 août 2017