L’élection ne mène pas au fatalisme
“Si le décret de l’élection est immuable et s’il rend par conséquent le salut entièrement certain, quel besoin les élus ont-ils de l’Évangile?” C’est la façon dont R.B. Kuiper a formulé la question qui a souvent été posée au sujet du rapport entre l’élection et l’évangélisation. Plus carrément, on pourrait demander: “Croire en l’élection ne rend-il pas l’évangélisation inutile?”
L’élection ne mène pas au fatalisme et n’est pas « mécanique » Dans un système fataliste, notre humanité serait détruite puisque nos choix n’auraient aucune incidence sur les événements.

• L’élection ne mène pas au fatalisme puisque nous avons déjà démontré, pas la concurrence, que Dieu agit en même temps que nous sur les événements.

• Dieu se sert de nous pour accomplir sa volonté et nos actions ont un réel impact sur le cours des événements.

• Dieu se sert aussi de nous dans son dessein d’élection puisque nous avons la responsabilité de prêcher pour que les élus puissent obtenir le salut. (2 Tim 2.10)

o Nous sommes donc concurrents avec Dieu dans son oeuvre. On est loin du fatalisme.

Dans un système « mécanique », on imagine un univers impersonnel dans lequel les événements arrivent, provoqué, par une « force » impersonnelle qui détermine le rythme et l’ordre des choses depuis toujours.

• Dans ce monde, les êtres humains sont plus comme des robots, sans réel impact sur les événements, qui sont plutôt prédéterminés par des lois cosmiques.

• Au contraire, la Bible nous présente un Dieu personnel en relation avec des créatures personnelles.

… nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté. Ép.1:5



Extrait traduit et adapté librement du chapitre 32 du livre « Systematic Theology, An Introduction to Biblical Doctrine », Wayne Grudem, Ed. Zondervan, Grand Rapids, Michigan, 1994. Les textes bibliques cités sont tirés de la version SER (Segond Édition Révisée) à moins d’une note contraire.





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 25 juin 2017