Les partages dans l'église

Lignes directrices pour les partages en public
Psaumes 111:1-2 - Psaumes 113:3- 6 - Hébreux 10:24-25 Autres versets : Psaumes 42:4, 89:1, 107:2, 8, 109:30, 145:3-7, 149:1

1. Le partage doit exalter Christ et glorifier Dieu, non magnifier des expériences
Le partage en public n'est PAS une sorte de «Peux-tu-égaler-ça» où chaque personne essaie de surpasser l'autre en racontant une expérience plus excitante ou «super- spectaculaire». C'est pour EXALTER CHRIST et permettre que SON NOM soit loué. Ceux qui n'ont pas des choses «spectaculaires» à partager ont souvent un témoignage TOUT AUSSI IMPORTANT et valable pour lequel ils peuvent remercier Dieu. Un PLUS GRAND témoignage, c'est d'avoir été préservée d'expériences tragiques et traumatiques dont plusieurs ont souffert.

Relatez JUSTE CE QU'IL FAUT de ce qui VOUS est arrivé comme arrière-plan et comme introduction en rapport avec l'élément vraiment significatif que cela a produit EN VOUS. Ce que Dieu a fait EN VOUS comme résultat de votre réaction est beaucoup PLUS IMPORTANTE que l'expérience elle-même.

C'est CE qui rend gloire à SON nom! CA NE PLAÎT PAS à DIEU QUAND vous rendez gloire à l'expérience plutôt qu'à Lui. Psaumes 21:13, 22:22-23, 25 , 26:12, 29:9b, 34:3

2. Partager, c'est édifier l'église

Gardez toujours à la pensée l'édification des croyants. Ce qui «n'édifie» PAS le corps entier NE DEVRAIT PAS être dit. Il faut partager dans la joie, non relater des faits morbides ou qui ne sont pas nécessaires, Psaumes 40:10, 107:22, Ep.4:29.

3. Le partage n'est pas l'occasion de discuter sur des points de doctrines

Si le temps de partage dégénère en forum où les gens discutent de divergences doctrinales endossées par quelques personnes seulement, cela DÉTRUIRA le climat qui est nécessaire pour un partage significatif et qui EXALTE CHRIST. Ep.4:2-6, Ph.2:2-3a.

4. Partager, ce n'est pas dégrader des personnalités ou porter atteinte au caractère d'une personne

Relatez spécifiquement comment Dieu a comblé VOTRE besoin sans mention blessante par rapport à d'autres personnes, même si elles étaient impliquées. Ép.4:29

5. Le partage ne doit pas servir à confesser des sujets personnels ou intimes

Ne discutez jamais de sujets de moralité personnelle ou de situations qui doivent être réglées avec des personnes spécifiques de façon plus privée que lors d'un partage en public. On peut exprimer des «actions de grâces», quand Dieu répond au besoin SANS les détails qui pourraient blesser les personnes impliquées. Prov. 16:20-24, 27:28

6. Partager ne rend pas une personne «plus sainte» que les autres

Ceux qui parlent ne sont pas un exemple particulier que les autres doivent suivre. Ils ne parlent pas non plus comme étant «parvenus»' spirituellement ou comme des personnes qui ne peuvent plus subir de défaites. Ceux qui partagent et ceux qui écoutent DOIVENT COMPRENDRE que le témoignage est simplement exprimer le fait qu'une personne a ouvert son coeur dans une attitude positive envers Dieu. Toutes les fois qu'une personne n'est pas en accord avec ce que Dieu dit, elle marche dans le péché et la défaite dans ce domaine. Elle doit corriger cela, QUE CE SOIT OU NON dans un partage en public. 1Co.10.11-13, 11:26-29, 31-32, Ga.6:3-4, 12.

7. Soyez spécifique

À moins qu'on vous le demande, le partage en public n'est PAS l'occasion, des expériences précédentes avec Dieu, des récits détaillés, mais ce que Dieu fait MAINTENANT dans votre vie. TENEZ-VOUS-EN CE POINT. Ps. 66:12-16; 105:1-5; 126:1-3

8. Le partage donne l'occasion d'exprimer les besoins

Ne permettez jamais aux témoignages «embrasés» des autres de vous empêcher d'exprimer un besoin profond ou un fardeau de prière sur votre coeur. Le partage n'est pas seulement pour des gens qui sont sur la «route glorieuse» des bénédictions. Le partage véritable laisse place à l'expression des BESOINS aussi bien que des bénédictions. Le dirigeant devrait se préoccuper des besoins quand et juge que la situation le nécessite. Ps. 66:19-20, 116:18-199, Ga:6.2

9. Personne ne doit monopoliser le temps

«Partager» signifie donner aux AUTRES une chance de participer. Apprenez à être une personne qui sait écouter et à ne PAS monopoliser le temps. Ne volez pas aux autres le privilège que vous désirez vous-même. Ro.12:3-5, 10, Ga.5:26, Ph.2:2-4

10. Parler de façon à ce que tout le monde entende

Personne ne peut être «édifié» si on ne peut entendre ce qui se dit. Le partage est une partie vitale du culte lorsqu'on le permet. N'empêchez PAS les autres d'y entrer en étant inconsidéré de cette façon. Ps.35:18, 66:8, 16-17, 109:30.

11. Acceptez de vous soumettre à celui qui dirige

Il est très difficile d'avoir un partage public significatif SANS UN bon Leader. Aussi, il est RESPONSABLE envers tout le groupe ou la congrégation de maintenir un bon «climat» et de faire en sorte que le partage soit fait de façon à bénir et édifier ceux qui écoutent. NE SOYEZ PAS OFFENSÉ s'il vous aide dans votre partage ou pour en arriver à mettre à celui qui dirige, NE partagez PAS. (Ep.4:3, 5:21, 1Th.5:12-14, Hé.13:17, Ro.12:4-5,10,16c

AYEZ UN MERVEILLEUX TEMPS. . . DANS LE PARTAGE! - Ralph Sutera





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 19 septembre 2017