Le leadership pastoral


pasteur Joel Spinks EVQ
INTRODUCTION
Exemple du général
Exemple du berger


LE LEADERSHIP DU BERGER

Le berger en tant que participant
Le berger en tant qu'organisateur
Le berger en tant que planificateur
Le berger en tant que dirigeant
LE LEADERSHIP DANS L'ÉGLISE

LE LEADERSHIP VEUT DIRE ÉQUIPER LES AUTRES

LA DÉLÉGATION ET LE PARTAGE

Le partage
Les diacres
Les comités
TRAVAILLER AVEC LES ANCIENS

INTRODUCTION

Le terme "episkopos" évêque, surintendant, 1Ti.3:1 indique par lui-même que la tâche de l'ancien comprend aussi le domaine administratif. 1Ti.3:4-5 la capacité éprouvée de bien gérer est une qualité essentielle de celui qui aspire à la charge d'évêque, ordonnée par Dieu, si elle est déficiente le troupeau va s'en ressentir.

De penser, donc, que la planification et l'administration dans l'Église est charnelle ou mondaine, c'est totalement errer du concept biblique. Si ces fonctions peuvent dégénérées dans une dépendance des voies mondaines, ceci n'est en aucune façon la conséquence nécessaire, plutôt une des manières les plus mondaines, non-chrétiennes de déshonorer Dieu est de prendre à la légère et de négliger ces fonctions, marchant dans la confusion et confondant les autres. Tout ce qui n'est pas fait d'une manière biblique, contrôlée par le Saint-Esprit, devient mondain, que ce soit la planification au poil ou le laisser aller. L'Esprit n'est ni attaché par l'organisation - "nous ne devons rien planifier afin de ne pas entraver l'Esprit" - ni incapable de fonctionner dans des contextes plus libres - "Jusqu'à ce que nous ayons effectué tous les arrangements nous ne pouvons nous attendre à ce que Dieu bouge" - Dieu est souverain et il fait ce qu'il veut, quand il le veut.

1 Timothée 3:1-15 1. Cette parole est certaine: Si quelqu'un aspire à la charge d'évêque, il désire une oeuvre excellente. 2 Il faut donc que l'évêque soit irréprochable, mari d'une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l'enseignement. 3 Il faut qu'il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé. 4 Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; 5 car si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison comment prendra-t-il soin de l'Église de Dieu? (diriger; proisthmi; présider sur) 6 Il ne faut pas qu'il soit un nouveau converti, de peur qu'enflé d'orgueil il ne tombe sous le jugement du diable. 7 Il faut aussi qu'il reçoive un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l'opprobre et dans les pièges du diable. 8. Les diacres aussi doivent être honnêtes, éloignés de la duplicité, des excès du vin, d'un gain sordide, 9 conservant le mystère de la foi dans une conscience pure. 10 Qu'on les éprouve d'abord, et qu'ils exercent ensuite leur ministère, s'ils sont sans reproche. 11 Les femmes, de même, doivent être honnêtes, non médisantes, sobres, fidèles en toutes choses. 12 Les diacres doivent être maris d'une seule femme, et diriger bien leurs enfants et leurs propres maisons; 13 car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s'acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus-Christ. 14. Je t'écris ces choses, avec l'espérance d'aller bientôt vers toi, 15 mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l'Église du Dieu vivant, la colonne et l'appui de la vérité.

Jacques n'est pas contre la planification, Ja.4:13-17 il nous montre plutôt comment planifier; en reconnaissant la souveraineté de Dieu qui peut agir à l'opposer de ce qu'on avait prévu. Si nous soumettons nos plans au Seigneur ça va bien aller. La planification biblique ce n'est ni une perte de temps ni une oeuvre charnelle, c'est spirituel et c'est voulu par Dieu.

Loin de gêner la proclamation de l'évangile, la planification est le véhicule qui la facilite. Les deux vont tellement de pair qu'il n'y aura que peu ou pas de succès dans la prédication, l'évangélisation ou le counseling sans planification adéquate.

Exemple du général

Le général est conscient que sans une armée bien organisée il ne peut pourra atteindre ses objectifs. C'est pourquoi il voit à ce que chaque unité soit bien disciplinée. Il établit des réseaux de communications rapides. Il veut que chaque soldat soit bien équipé pour chacune des tâches auxquelles il est affecté. Il est profondément impliqué non seulement dans la stratégie et le commandement mais aussi dans l'organisation d'un corps qui saura quoi faire et comment le faire quand il recevra des ordres.

Pourquoi le général est-il concerné par ces choses ? Parce qu'ils se tiennent tous ensemble; chacun est dépendant de l'autre. Le général sait qu'il ne peut pas combattre tout seul. Il sait l'importance de la communication, la nécessité de l'entraînement et combien la bonne discipline est essentielle. Il sait pertinemment que le travail auquel il a été appelé se fera par le biais de son armée. Donc d'un point de vue professionnel, le centre d'intérêt d'un bon général sera sur son armée et non sur lui-même. Comme ses soldats dépendent de son leadership, il dépend aussi de ses soldats.

Exemple du berger

Qu'est-ce qu'un berger sans ses moutons ? Il ne peut agir en indépendant vis à vis sa bergerie, ceci équivaudrait virtuellement à une rébellion envers le Souverain Berger. Au contraire son centre d'intérêt soit être orienté sur ses brebis, travaillant avec celles qui errent, sont malades, blessées et puantes; cela implique "en prendre soin, les former, les organiser, les discipliner".

Jacques 4:13-17 13 A vous maintenant, qui dites: Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y passerons une année, nous trafiquerons, et nous gagnerons! 14 Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! car, qu'est-ce que votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. 15 Vous devriez dire, au contraire: Si Dieu le veut, nous vivrons, et nous ferons ceci ou cela. 16 Mais maintenant vous vous glorifiez dans vos pensées orgueilleuses. C'est chose mauvaise que de se glorifier de la sorte. 17 Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché.



CHAPITRE 1 LE LEADERSHIP DU BERGER

Les Écritures se réfèrent constamment aux bergers en tant que leaders, ils doivent avoir le sens de la responsabilité, de la planification, de l'organisation, de la direction et de l'exemple dans sa vie Hé.13:7.

Le berger en tant que participant

Dans la Bible les bergers sont toujours des participants, et non des théoriciens assis dans leur chaise berçante. Les bergers sont avec les brebis la nuit, les conduisant à travers les vallées où la mort les guette Ps.23:2-4, les guidant avec bienveillance.

Psaumes 23:1-4 1 Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. 2 Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. 3 Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. 4 Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.

Esaie 40:10-11 10 Voici, le Seigneur, l'Éternel vient avec puissance, Et de son bras il commande; Voici, le salaire est avec lui, Et les rétributions le précèdent. 11 Comme un berger, il paîtra son troupeau, Il prendra les agneaux dans ses bras, Et les portera dans son sein; Il conduira les brebis qui allaitent.

Jean 10:2-4 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. 4 Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix.

Hébreux 13:7, 17, 24 7 Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu; considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi. 17 Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu'il en soit ainsi, afin qu'ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d'aucun avantage. 24 Saluez tous vos conducteurs, et tous les saints. Ceux d'Italie vous saluent.

Ezéchiel 34 1. La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots: 2 Fils de l'homme, prophétise contre les pasteurs d'Israël! Prophétise, et dis-leur, aux pasteurs: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Malheur aux pasteurs d'Israël, qui se paissaient eux-mêmes! Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau? 3 Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n'avez point fait paître les brebis. 4 Vous n'avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée; vous n'avez pas ramené celle qui s'égarait, cherché celle qui était perdue; mais vous les avez dominées avec violence et avec dureté. 5 Elles se sont dispersées, parce qu'elles n'avaient point de pasteur; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées. 6 Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays; nul n'en prend souci, nul ne le cherche. 7. C'est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l'Éternel! 8 Je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu'elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu'ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, - 9 à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l'Éternel! 10 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'en veux aux pasteurs! Je reprendrai mes brebis d'entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie. 11 Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'aurai soin moi-même de mes brebis, et j'en ferai la revue. 12 Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l'obscurité. 13 Je les retirerai d'entre les peuples, je les rassemblerai ferai paître sur les montagnes d'Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. 14 Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d'Israël; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturages sur les montagnes d'Israël. 15 C'est moi qui ferai paître mes brebis, c'est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l'Éternel. 16 Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice. 17. Et vous, mes brebis, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, je jugerai entre brebis et brebis, entre béliers et boucs. 18 Est-ce trop peu pour vous de paître dans le bon pâturage, pour que vous fouliez de vos pieds le reste de votre pâturage? de boire une eau limpide, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds? 19 Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé! 20 C'est pourquoi ainsi leur parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre. 21 Parce que vous avez heurté avec le côté et avec l'épaule, et frappé de vos cornes toutes les brebis faibles, jusqu'à ce que vous les ayez chassées, 22 je porterai secours à mes brebis, afin qu'elles ne soient plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. 23 J'établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David; il les fera paître, il sera leur pasteur. 24 Moi, l'Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d'elles. Moi, l'Éternel, j'ai parlé. 25 Je traiterai avec elles une alliance de paix, et je ferai disparaître du pays les animaux sauvages; elles habiteront en sécurité dans le désert, et dormiront au milieu des forêts. 26 Je ferai d'elles et des environs de ma colline un sujet de bénédiction; j'enverrai la pluie en son temps, et ce sera une pluie de bénédiction. 27 L'arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses produits. Elles seront en sécurité dans leur pays; et elles sauront que je suis l'Éternel, quand je briserai les liens de leur joug, et que je les délivrerai de la main de ceux qui les asservissaient. 28 Elles ne seront plus au pillage parmi les nations, les bêtes de la terre ne les dévoreront plus, elles habiteront en sécurité, et il n'y aura personne pour les troubler. 29 J'établirai pour elles une plantation qui aura du renom; elles ne seront plus consumées par la faim dans le pays, et elles ne porteront plus l'opprobre des nations. 30 Et elles sauront que moi, l'Éternel, leur Dieu, je suis avec elles, et qu'elles sont mon peuple, elles, la maison d'Israël,dit le Seigneur, l'Éternel. 31 Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l'Éternel.

Le berger en tant qu'organisateur

Quand le leadership est mauvais Ez.34:5 ou inexistant Za.13:7, les brebis se dispersent, ("putz" en hébreu a le sens de "éparpillement, dispersion, confusion") et le troupeau se désintègre. Sans direction, chaque brebis ou chaque homme (contrairement aux oiseaux) suivrait inévitablement sa propre voie en errant en solitaire. C'est ce qui est arrivé après la mort de Jésus, Mt.26:56.

Le travail d'organisation consiste à rassembler les brebis en un seul troupeau, en une congrégation, les enseignant et les aidant à vivre, à apprendre, à aimer et à travailler ensemble pour Jésus-Christ.

Le berger en tant que planificateur

Les brebis ont déjà une tendance naturelle à suivre leur propres voies Es.53:6 et ce qui en résultent est une errance sans but Ez.34:6. Le livre des Juges, Jg.17:6 témoigne de cet état de fait. C'est le travail du berger de changer cette errance naturelle en un cheminent ayant du sens qui conduit dans les verts pâturages. Le travail de planification consiste à placer des buts et des objectifs pour l'avancement du troupeau qui cherche à honorer Dieu dans toutes ses activités et tous ses efforts. C'est aussi déterminer où les verts pâturages poussent et où les eaux tranquilles reposent, et comment découvrir et guider les brebis dans les sentiers de la justice qui y conduisent.

Le berger en tant que dirigeant (ou gérant, administrateur)

Dieu appelle souvent le ministre un dirigeant; le terme proisthmi (diriger, gérer, présider sur) se retrouve non seulement dans 1Ti.3:4, 5 mais aussi dans 1Ti.5:17, Ro.12:8 et 1Th.5:12. Les dirigeants doivent être obéis Hé.13:7. Car les bergers étaient vraiment des dirigeants, dans l'A.T. les rois et les dirigeants étaient appelés des bergers, Jé.23, Es.44:28

Le travail de direction consiste à instruire avec autorité dans la Parole de Dieu et pouvoir appliquer cet enseignement aux activités individuelles et collectives des brebis; gérance.

Zacharie 13:7 7 Épée, lève-toi sur mon pasteur Et sur l'homme qui est mon compagnon! Dit l'Éternel des armées. Frappe le pasteur, et que les brebis se dispersent! Et je tournerai ma main vers les faibles.

Matthieu 26:56 56 Mais tout cela est arrivé afin que les écrits des prophètes fussent accomplis. Alors tous les disciples l'abandonnèrent, et prirent la fuite.

Esaie 53:6 6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous.

Ezéchiel 34:6 5 Elles se sont dispersées, parce qu'elles n'avaient point de pasteur; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées. 6 Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays; nul n'en prend souci, nul ne le cherche.

1 Timothée 3:4-5 4 Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; 5 car si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison comment prendra-t-il soin de l'Église de Dieu?

Romains 12:8 8 et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie.

1Thessaloniciens 5:12-13 12 Nous vous prions, frères, d'avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent. 13 Ayez pour eux beaucoup d'affection, à cause de leur oeuvre. Soyez en paix entre vous.

1 Timothée 5:17-21 17 Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d'un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l'enseignement. 18 Car l'Écriture dit: Tu n'enmuselleras point le boeuf quand il foule le grain. Et l'ouvrier mérite son salaire. 19 Ne reçois point d'accusation contre un ancien, si ce n'est sur la déposition de deux ou trois témoins. 20 Ceux qui pèchent, reprends-les devant tous, afin que les autres aussi éprouvent de la crainte. 21 Je te conjure devant Dieu, devant Jésus-Christ, et devant les anges élus, d'observer ces choses sans prévention, et de ne rien faire par faveur.

Jérémie 23:1-8 1. Malheur aux pasteurs qui détruisent et dispersent le troupeau de mon pâturage !dit l'Éternel. 2 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël, Sur les pasteurs qui paissent mon peuple: Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, Vous n'en avez pas pris soin; Voici, je vous châtierai à cause de la méchanceté de vos actions, Dit l'Éternel. 3 Et je rassemblerai le reste de mes brebis De tous les pays où je les ai chassées; Je les ramènerai dans leur pâturage; Elles seront fécondes et multiplieront. 4 J'établirai sur elles des pasteurs qui les paîtront; Elles n'auront plus de crainte, plus de terreur, Et il n'en manquera aucune, dit l'Éternel. 5 Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où je susciterai à David un germe juste; Il régnera en roi et prospérera, Il pratiquera la justice et l'équité dans le pays. 6 En son temps, Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure; Et voici le nom dont on l'appellera: L'Éternel notre justice. 7 C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Éternel, Où l'on ne dira plus: L'Éternel est vivant, Lui qui a fait monter du pays d'Égypte les enfants d'Israël! 8 Mais on dira: L'Éternel est vivant, Lui qui a fait monter et qui a ramené La postérité de la maison d'Israël du pays du septentrion Et de tous les pays où je les avais chassés! Et ils habiteront dans leur pays.

Esaïe 44:28 28 Je dis de Cyrus: Il est mon berger, Et il accomplira toute ma volonté; Il dira de Jérusalem: Qu'elle soit rebâtie! Et du temple: Qu'il soit fondé!

Esaïe 45:4 1 Ainsi parle l'Éternel à son oint, à Cyrus, Qu'il tient par la main, Pour terrasser les nations devant lui, Et pour relâcher la ceinture des rois, Pour lui ouvrir les portes, Afin qu'elles ne soient plus fermées; 2 Je marcherai devant toi, J'aplanirai les chemins montueux, Je romprai les portes d'airain, Et je briserai les verrous de fer. 3 Je te donnerai des trésors cachés, Des richesses enfouies, Afin que tu saches que je suis l'Éternel qui t'appelle par ton nom, Le Dieu d'Israël. 4 Pour l'amour de mon serviteur Jacob, Et d'Israël, mon élu, Je t'ai appelé par ton nom, Je t'ai parlé avec bienveillance, avant que tu me connusses.

Apocalypse 2:26-27, 12:5 26 A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. 27 Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-même j'en ai reçu le pouvoir de mon Père. 5 Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer.

Apocalypse 19:11. Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. 12 Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n'est lui-même; 13 et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. 14 Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d'un fin lin, blanc, pur. 15 De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. 16 Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Psaume 80:2 2 Prête l'oreille, berger d'Israël, Toi qui conduis Joseph comme un troupeau! Parais dans ta splendeur, Toi qui es assis sur les chérubins!



EXERCICE

Pour l'étudiant; Bref interview d'un pasteur;

1. Pour découvrir ses vues sur le leadership pastoral
2. Pour lui demander s'il est prêt à travailler avec vous de plusieurs manières Pour le pasteur (ou responsable de cellule dans mon cas)

1. Considérer votre attitude envers le leadership - elle est bonne 2. Coter vos habilités et vos performances en rapport avec: pauvre en voie d'amélioration ! - responsabilité du leadership - planification - organisation - direction - exemple 3. Écrire vos suggestions pour l'amélioration - Déterminer ce qui doit passer par l'Église locale et ce qui peut se faire sans la consultation de l'Église - Écrire un document qui pourra être remis à chaque assistant et s'y référer pour identifier la ligne de conduite sur lequel serait inscrit la politique de la cellule en matière d'organisation et le réviser occasionnellement car ma mémoire est parfois déficiente. - Planifier la prochaine année en établissant des buts et des objectifs définis à atteindre et le transmettre au groupe.

CHAPITRE 2

LE LEADERSHIP DANS L' ÉGLISE

L'Église est une entité organique - le corps visible de Christ - qui se manifeste dans ce monde à travers une structure qui, pour subsister, requiert de la planification, de l'organisation et des règles. Parce que sa structure est visible et organisée, l'Église doit être gérée 1Ti.3:4-5. Et Christ a laissé des fonctionnaires dans l'Église pour mener à bien ses fonctions de gérance Ep.4:11-12.

La mauvaise gérance et non l'organisation est le mal qui constitue si souvent la difficulté sous-jacente. Non seulement la mauvaise gérance mais aussi le découragement, l'épuisement et la peur peuvent se mettre sur notre chemin. Car ce n'est pas une tâche facile d'amener des pécheurs ensemble à former un troupeau et de maintenir l'unité et la paix tout en exécutant les ordres du "Souverain Berger" (1Pi.5:4) de marcher à travers les vallées ombragées en direction des verts pâturages qu'il nous a indiqués. Une telle tâche demande une direction organisée à travers des chemins peu connus - que parfois les brebis ne veulent pas prendre - pour atteindre des objectifs clairement établis.

Par conséquent, regardons de plus près à la structure de l'autorité dans ce troupeau sur lequel Christ, le Souverain Berger, à travers ses sous-bergers, est "le berger et le surveillant" (episkopos) 1Pi.2:25. Ne nous limitons pas à l'image du berger, si riche soit-elle, mais considérons aussi les autres expressions utilisées pour dépeindre et délimiter la structure organisationnelle de l'Église du Christ.

En contraste avec la situation hiérarchique qui existe dans les affaires et dans plusieurs autres organisations, l'Église de Jésus-Christ est Son Troupeau sur lequel il administre directement et indirectement par l'intermédiaire des sous-bergers. Les administrateurs de Son troupeau, aussi bien que ceux qu'ils administrent, prennent tous leurs ordres directement de Lui.

Ces leaders ne sont pas législateurs. C'est celui qui est le Souverain Berger qui a établi des leaders et qui leur a donné Son autorité de diriger et de gérer le troupeau. Cette autorité est grande, cependant elle est limitée; et elle est entièrement déléguée. Il n'existe aucune autorité dans l'Église à part la Sienne.

1 Timothée 3:4-5 4 Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; 5 car si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison comment prendra-t-il soin de l'Église de Dieu?

Ephésiens 4:11-16 11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, 12 pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ, 13 jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, 14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, 15 mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. 16 C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans la charité.

A chaque membre du troupeau, Christ a donné des dons par l'intermédiaire de Son Esprit et leur a assigné des tâches à faire en harmonie avec leurs dons. Il a pourvu du leadership dans le but d'aider chaque brebis à découvrir, développer et déployer ses dons de manière à contribuer au bien-être du troupeau tout entier, accomplissant ses desseins dans ce monde Ep.4:11-16. Ceci en accord avec les habilités octroyées à chacun et en accord avec le leadership requis pour leur propre exécution. Christ a donné à chaque membre l'autorité d'opérer un ministère en son nom Ap.1:5-6. Toute tâche doit être effectuée dans le but d'honorer le Souverain Berger. Il est clair, par conséquent, que tout leadership dans l'Église est fonctionnel. Il n'existe aucun leadership pour des fins personnelles, ni pour un accroissement personnel.

Chaque brebis dans le troupeau doit respecter l'autorité de Christ et s'y soumettre, en reconnaissant que toute autorité qui est exercée légitimement à l'intérieur du troupeau est Son autorité. Par conséquent, elle doit se soumettre aux sous-bergers qui gèrent et exercent la surveillance comme elle se soumettrait au Christ lui-même tant qu'ils parleront selon l'analogie de la foi Hé.13:17, 7. Finalement chaque brebis se soumet au Christ seulement car c'est lui seul qui est LE Berger, et nous sommes Ses Brebis.

En se soumettant aux soins et à la discipline de l'Église, le croyant le fait "dans le Seigneur". C'est-à- dire, il appartient à un royaume - pour changer d'image - qui est une monarchie constitutionnelle. Cette monarchie constitutionnelle diffère des autres* en ce que cette constitution a été imposée par le monarque lui-même, non pas pour son instruction, ni pour sa limitation, etc., mais pour que chaque membre du corps politique soit en mesure de connaître les lois et les ordonnances qu'il a promulgué. Par cette constitution ils peuvent juger les actions et les ordres même des leaders. Si l'allégeance est au Christ seul, les termes de cette allégeance sont énoncés dans les Écritures. Jésus, seul a établi ces termes, ils ne sont pas le fruit d'une législation concoctée par le leadership.

La constitution du royaume, par conséquent, n'est pas un contrat civil ni un contrat social ayant été négocié et sur lequel les membres se sont finalement entendu après des compromis et des compensations. L'Église n'est pas non plus une démocratie ni une république, elle est une théocratie.

Apocalypse 1:5-6 5 A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père

Hébreux 13:17 Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu'il en soit ainsi, afin qu'ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d'aucun avantage. 7 Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu; considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi.

* Note du traducteur: Jay Adams fait référence, je pense, à un roi - dont j'oublie le nom - dans l'histoire de l'Angleterre qui a été forcé par les nobles à signer une constitution limitant ses pouvoirs suite à sa mauvaise gestion de l'empire. Depuis lors, tous ceux qui montent sur le trône d'Angleterre doivent se soumettre à cette constitution.

La Bible est un document contenant l'alliance divinement révélée et déposée dans l'Église par le Souverain lui-même. Cette constitution contient les principes de gérance que le Souverain à imposé sur ses sujets. L'autorité du leadership, individuellement et corporativement, est partout conditionnée par cette constitution, par laquelle aussi l'exercice de leur autorité est prescrite et délimitée. La tâche, donc, du leadership dans l'Église est de déclarer, servir et administrer. Il n'y a pas de pouvoir législatif.

Chaque membre à l'intérieur du troupeau doit octroyé au leadership toute la déférence qui leur est due et aussi un grand respect, 1Th.5:12-13 mais en même temps Jésus a rendu chaque membre responsable d'exercer leur jugement individuel concernant le leadership qu'il suit. Ceci veut dire que les leaders doivent enseigner suffisamment chaque membre Ti.2:15 afin qu'il soit en mesure de juger si ce qu'on exige de lui est vraiment en accord avec la constitution du royaume, Ac.17:11-12.

Cependant, si un membre, s'appuyant sur les Écritures et non pas par conflit personnel, est en désaccord avec les décisions du leadership, et que par motif de conscience devant Dieu il conclut qu'il doit refuser de se soumettre aux ordres qui lui ont été donnés, il doit même le faire aussi d'une manière soumise, c.à.d. dans un esprit qui reconnaît la position et l'autorité que Christ a octroyé aux leaders de Son Église. De plus il doit reconnaître le grand danger dans lequel il se place lui-même par un tel refus. Il est possible entre autres qu'il soit trouvé en train de s'opposer à Christ lui-même ou qu'il soit en train d'agir d'une manière irrespectueuse envers Christ, en faisant fi de l'autorité qu'Il a investi dans Ses représentants.

Ceci n'est pas seulement académique, il y a plusieurs applications des principes bibliques de l'autorité dans l'Église qui sont vitaux pour le bien-être de l'Église dans ses efforts de servir le Seigneur dans les affaires quotidiennes de la vie. Par exemples:

1. Puisque Christ s'attend que les membres de son Église respectent l'autorité qu'il a donné à sous- bergers, il s'en suit que les membres doivent être enseignés à respecter l'autorité.

2. Puisque Christ s'attend que les membres de son Église obéissent aux sous-bergers, il s'en suit que les leaders doivent exercer l'autorité, non pas comme les pharisiens, mais à l'instar de Jésus.

1Thessaloniciens 5:12-13 12 Nous vous prions, frères, d'avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent. 13 Ayez pour eux beaucoup d'affection, à cause de leur oeuvre. Soyez en paix entre vous.

Tite 2:15 15 Dis ces choses, exhorte, et reprends, avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise.

Actes 17:11-12 11 Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact. 12 Plusieurs d'entre eux crurent, ainsi que beaucoup de femmes grecques de distinction, et beaucoup d'hommes.

3. Puisque Christ a donné aux leaders de diriger Son troupeau, il s'attend de ses brebis qu,elles suivent ce leadership, alors les ministres de l'évangile doivent exercer un vrai leadership de berger, c.à.d. que ce leadership doit être personnel et engagé, ceci requiert une sainteté personnelle.

4. Si les bergers souhaitent exercer un leadership biblique avec autorité, ils doivent eux-mêmes connaître et enseigner les Écritures fidèlement et en profondeur.

5. Si les bergers ont à coeur d'exercer un leadership puissant, ils doivent toujours appuyer par des principes bibliques chaque plan, chaque programme, chaque tâche administrative.

6. Ceci requiert une grande dose de discernement et un jugement attentif de la part des bergers afin qu'ils n'exigent rien d'antibiblique ou de litigieux.

7. Le leadership existe pour le bien-être des brebis, il doit donc être exercer avec amour et avec soin.

8. Puisque toute autorité est l'autorité de Christ, elle doit être utilisée en Son nom et pour Sa gloire.

La gérance selon la direction divine

Nous devons résister à la tentation d'emprunter les stratégies de succès du monde des affaires et d'essayer de les appliquer à l'Église, nos méthodes doivent toujours être mesurés selon le standard biblique. Considérons quelques faits. L'analogie entre l'Église et une entreprise n'est pas exacte. En effet, si l'Église est comparée à plusieurs autres organisations dans les Écritures ( un troupeau, une famille, un royaume), elle n'est jamais comparée à une entreprise. Bien sûr qu'il y a des similarités, mais les différences doivent être prises au sérieux.

EXERCICE

Procurez de la documentation sur l'administration dans l'entreprise. Faites-en l'étude et listez:

1. Les pratiques qui sont en conflit avec les Écritures
2. Les pratiques qui, adaptées prudemment d'une manière critique, peuvent servir l'Église.

CHAPITRE 3

LE LEADERSHIP VEUT DIRE ÉQUIPER LES AUTRES

Ce principe fondamental est illustré dans Ep.4:11-15. Il indique les leaders ont été donnés à l'Église par le Christ triomphant, ressuscité pour équiper les saints en vue de la tâche que Dieu leur a confiée.

Il existe un corollaire d'une très grande importance à ce principe; ni le pasteur, ni les anciens ne devraient essayer de faire quoique ce soit de l'oeuvre pour laquelle Dieu tient tout le corps responsable. En tant que membres de ce corps, les pasteurs et les anciens doivent, bien sûr, être impliqués. Mais ce n'est pas leur tâche de faire ce que Christ a prévu pour chaque membre en particulier. Quand c'est le cas, le berger prive le membre de la bénédiction qui est rattachée à son service, et il manque l'occasion d'entraîner ce membre pour son ministère.

Quand un pasteur essaie par lui-même de faire le travail de toute la congrégation, par exemple dans l'évangélisation:

1° Il rate son coup parce qu'il n'a pas la bénédiction de Christ sur son programme; il a substitué (en étant bien-intentionné, peut-être) un plan humain au plan divin.

2° Il rate son coup parce qu'il n'a pas les nombreuses opportunités et les contacts que seuls les membres de sa congrégation possèdent.

3° Il rate son coup parce qu'il s'éparpille trop tout partout, essayant d'en faire trop pour une personne. Ce n'est rien de moins que de l'orgueil que de penser être capable de faire ce que Dieu a décrété être l'oeuvre de l'entière congrégation.

Ephésiens 4:11-15 11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, 12 pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ, 13 jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, 14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, 15 mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

Hébreux 13:20-21 20 Que le Dieu de paix, qui a ramené d'entre les morts le grand pasteur des brebis, par le sang d'une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, 21 vous rende capables de toute bonne oeuvre pour l'accomplissement de sa volonté, et fasse en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!

2Ti.3:16-17 16 Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, 17 afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.

4° Il rate son coup en tant que pasteur-docteur. En s'éparpillant trop il ne peut pas tout bien faire. Ses sermons en souffrent et ses brebis ne sont pas bien entretenues. Même ses résultats en évangélisation sont souvent minimes.

5° Il rate son coup - et ceci est l'échec le plus significatif - parce que, volontairement ou non, il a désobéi et de cette façon il a déshonoré le Souverain Berger par lequel il a été "donné" à l'Église afin qu'il paisse et enseigne pour que les brebis puissent découvrir, déployer et développer leurs propres dons. Luc raconte que les apôtres n'étaient pas personnellement impliqués dans l'évangélisation Ac.8:2-4

Actes 8:1-4 Saul avait approuvé le meurtre d'Étienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l'Église de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. 2 Des hommes pieux ensevelirent Étienne, et le pleurèrent à grand bruit. 3 Saul, de son côté, ravageait l'Église; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait jeter en prison. 4 Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la parole.

CHAPITRE 4

LA DÉLÉGATION ET LE PARTAGE


La délégation dans les Écritures est inhérente aux concepts bibliques de leadership et de gérance. Par exemple, celui qui "gère bien sa maison" peut le faire dans une grande proportion à travers l'encouragement qu'il donne à une femme chrétienne pleine de ressources (comme celle du Pr.31 qu'elle s'occupe elle aussi des choses de la maison v.27). Son mari peut lui confier plusieurs des choses que Dieu le tiendra responsable en tant que la tête de la maison. Si, vraiment, sa femme pense en fonction de son mari et "lui fait du bien, et non du mal, tous les jours de sa vie" v.12, il peut alors en toute sécurité lui confier beaucoup d'autorité. Quand "le coeur de son mari a confiance en elle" v.11 de cette manière. il est capable de compter sur elle comme un actif précieux pour exécuter les fonctions ménagères dont Dieu tient l'homme responsable. De même la gérance dans l'Église demande beaucoup de délégation dans les tâches. Avec la délégation des tâches, cependant, il y a la rétention de la responsabilité et la redevabilité. L'homme ne peut transférer la responsabilité et la redevabilité à son femme. Il doit se considérer responsable pour ce que sa femme fait et ne fait pas. Bien entendu, la femme de son point de vue, est responsable à son mari devant le Seigneur. Ceci implique que:

1° Il doit être sûr qu'elle est capable de faire ce qu'il lui délègue 2° Il doit être sûr qu'elle est d'accord d'accepter la responsabilité 3° Il doit rester continuellement en contact avec le travail qu'elle accomplit, afin de savoir en tout temps ce qui se passe 4° Il doit être prêt et en mesure de s'impliquer quand elle a besoin d'aide, ou de régler les problèmes quand ils surgissent.

C'est intéressant de noter comment Paul fait le parallèle dans 1Ti.3:4-5 entre la gérance de la maison et celle de l'Église. L'homme qui n'est pas capable de déléguer les choses de la maison à sa femme aura de la misère aussi à déléguer des tâches aux autres dans l'Église.

Proverbes 31:27 Elle veille sur ce qui se passe dans sa maison, Et elle ne mange pas le pain de paresse.

1Timothée 3:4 Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; 5 car si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l'Église de Dieu?

Le partage

Paul dans 1Ti.5:17 distingues entre les anciens qui font seulement présider ou gérer et les anciens qui peinent aussi à la prédication et à l'enseignement. Le fait à souligner est que certains anciens, quoique que ne participant pas à la prédication et à l'enseignement, s'occupent tout de même conjointement avec le pasteur-docteur des questions administratives. Ce concept de partage du travail administratif parmi les anciens dans l'église locale est d'une importance vitale. Ceci prévient la surcharge de travail sur le pasteur Ex.18:18 et la critique de la part des anciens qui auraient été autrement privés des responsabilités et des bénédictions qui leur incombaient. Plusieurs dissensions inutiles peuvent être évitées ainsi.

Moïse a démontré sa flexibilité en suivant le conseil de son beau-père Jethro. Il a continué à s'occuper des affaires importantes laissant ce qui était secondaire à des subalternes compétents choisis par lui. e principe de gérance s'est perpétué jusque dans le N.T. et a été naturellement intégré dans l'Église naissante. Une chose est claire, depuis le début jusqu'à la fin, les congrégations sont décrites comme ayant une pluralité d'anciens qui se partagent les charges administratives.

1Timothée 5:17 Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d'un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l'enseignement. Exode 18:13-24 Le lendemain, Moïse s'assit pour juger le peuple, et le peuple se tint devant lui depuis le matin jusqu'au soir. 14 Le beau-père de Moïse vit tout ce qu'il faisait pour le peuple, et il dit: Que fais-tu là avec ce peuple? Pourquoi sièges-tu seul, et tout le peuple se tient-il devant toi, depuis le matin jusqu'au soir? 15 Moïse répondit à son beau-père: C'est que le peuple vient à moi pour consulter Dieu. 16 Quand ils ont quelque affaire, ils viennent à moi; je prononce entre eux, et je fais connaître les ordonnances de Dieu et ses lois. 17 Le beau-père de Moïse lui dit: Ce que tu fais n'est pas bien. 18 Tu t'épuiseras toi-même, et tu épuiseras ce peuple qui est avec toi; car la chose est au- dessus de tes forces, tu ne pourras pas y suffire seul. 19 Maintenant écoute ma voix; je vais te donner un conseil, et que Dieu soit avec toi! Sois l'interprète du peuple auprès de Dieu, et porte les affaires devant Dieu. 20 Enseigne-leur les ordonnances et les lois; et fais-leur connaître le chemin qu'ils doivent suivre, et ce qu'ils doivent faire. 21 Choisis parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupidité; établis-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix. 22 Qu'ils jugent le peuple en tout temps; qu'ils portent devant toi toutes les affaires importantes, et qu'ils prononcent eux-mêmes sur les petites causes. Allège ta charge, et qu'ils la portent avec toi. 23 Si tu fais cela, et que Dieu te donne des ordres, tu pourras y suffire, et tout ce peuple parviendra heureusement à sa destination. 24 Moïse écouta la voix de son beau-père, et fit tout ce qu'il avait dit. 25 Moïse choisit des hommes capables parmi tout Israël, et il les établit chefs du peuple, chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix. 26 Ils jugeaient le peuple en tout temps; ils portaient devant Moïse les affaires difficiles, et ils prononçaient eux-mêmes sur toutes les petites causes.

Les diacres

Cependant, le tableau biblique n'est pas complet sans parler du rôle des diacres. Ac. 6 nous décrit l'origine du diaconat dans l'Église, un corps d'hommes dont l'appel spécifique est d'aider les anciens et les pasteurs-docteurs en les soulageant de nombreux détails administratifs qui pourraient autrement retirer les dirigeants de l'oeuvre où Dieu les a appelés.

Qu'est-ce que le diaconat ? Est-ce seulement un comité chargé de collecter et de distribuer des fonds aux pauvres et aux nécessiteux ? Il y a de cela certainement, mais le contexte où les diacres ont été appelés suggère qu'il y a plus. Le principe de base derrière le diaconat (ou service ou ministère) est de donner au pasteur-docteur et aux anciens toute genre d'aide pouvant leur permettre de répondre à leur appel sans diversion ni distraction. Bien sûr les diacres à leur tour aussi peuvent déléguer à des personnes ayant les dons pour mener à bien les diverses tâches. Mais soyons sûrs de ne pas déléguer outre-mesure, ce qui aurait pour tendance de briser la communion et de fracturer le corps, on peut abuser des bonnes choses.

Actes 6:1-8 En ce temps-là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour. 2 Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n'est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables. 3 C'est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l'on rende un bon témoignage, qui soient pleins d'Esprit-Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. 4 Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole. 5 Cette proposition plut à toute l'assemblée. Ils élurent Étienne, homme plein de foi et d'Esprit-Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas, et Nicolas, prosélyte d'Antioche. 6 Ils les présentèrent aux apôtres, qui, après avoir prié, leur imposèrent les mains. 7 La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi. 8. Étienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple.

Les comités

C'est tragique quand des heures ont été consumées par un groupe entier dont chaque membre essayait de faire le travail qui aurait du être confié à une seule personne. Ceci soulève la question de l'utilisation à outrance et de la mauvaise utilisation des comités. Si les comités ont leur place dans l'Église, l'oeuvre de l'Église a été grandement entravée par une trop grande dépendance sur la structure des comités. De s'appuyer fortement sur des comités au lei de sur des personnes est contraire à l'esprit du N.T. qui focalise sur l'utilisation des dons individuels pour un ministère individuel au reste du corps.

Bien entendu, des groupes devraient se consulter pour que des individuels peuvent en retirer la sagesse et faire de meilleurs choix, cependant l'exécution de ces décisions reposent largement sur les individuels.

Ce qui est laissé comme la responsabilité du comité est en réalité la responsabilité de personne. Ceci est une des raisons pourquoi il est si facile de multiplier les comités; les gens qui n'aiment pas être tenus responsables savent qu'ils peuvent échapper à cette pression en participant à un comité. Les comités tendent à protéger les gens des responsabilités. Quand est-ce la dernière fois où vous avez entendu parler d'un comité qui s'est fait réprimander ? Ce sont les individuels, donc, qui devraient être toujours redevable concernant des tâches spécifiques même quand ils doivent enrôler des gens pour les aider. Les comités devraient être utilisés pour communiquer de l'information, pour des discussions générales et pour l'étude; non pas pour le travail détaillé ou pour entreprendre une action concrète. Et alors la structure de comité devrait être employé seulement quand l'oeuvre intenté ne peut se faire autrement. Pour dire la même chose de l'autre point de vue; un comité devrait être établi seulement quand les avantages de l'activité de groupe dépasse clairement celui de l'activité individuelle. Il est aussi sage de garder les comités aussi petits que possible.

CHAPITRE 5

TRAVAILLER AVEC LES ANCIENS


Probablement l'accomplissement le plus significatif de tout ministre qui commence à paître une bergerie est d'apprendre à bien connaître ses anciens et à bien fonctionner avec eux. Une relation basée sur la vérité et le respect mutuel doit être établie.

Sherperding God's flock
- Jay Adams
Volume III
Pastoral Leadership









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 28 décembre 2009,
visites sur les pages de ce thème

Nous sommes samedi 25 février 2017