La raison d'être des miracles
Quand je suis devenu chrétien, j'étais un adulte en recherche et j'avais été personnellement véritablement impressionné par les descriptions de miracle de l'évangile, je reconnais d'emblée que cela ait été différent pour d'autres puisque nous sommes tous différents.

Les Écritures elles-mêmes affirment l'importance des miracles pour appuyer la vérité:

Hé.2:1 C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles. 2 Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution, 3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu, 4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté.

Ro.15:18 Car je n'oserais mentionner aucune chose que Christ n'ait pas faite par moi pour amener les païens à l'obéissance, par la parole et par les actes, 19 par la puissance des miracles et des prodiges, par la puissance de l'Esprit de Dieu, en sorte que, depuis Jérusalem et les pays voisins jusqu'en Illyrie, j'ai abondamment répandu l'Evangile de Christ.

Dans ce passage, on constate que Paul mentionne 4 témoignages qui contribuent à la conversion;

1° le témoignage de la parole (la prédication de la croix 1Co.1:18)
2° le témoignage de nos actions (notre comportement 1Pi.2:12 et 3:1)
3° le témoignage des miracles (l'intervention de Dieu Mt.12:28)
4° le témoignage du Saint-Esprit (la conviction qui apporte dans le coeur Jn.16:8-9)

Jésus va même jusqu'à dire que s'il n'avait pas fait de miracles les juifs n'auraient pas péché en refusant de croire en lui!

Jn.15:24 Si je n'avais pas fait parmi eux des oeuvres que nul autre n'a faites, ils n'auraient pas de péché; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père.

Je concède que seuls les miracles en soi ne sont pas un gage de foi mais de là à discarter leur bien-fondé il y a une marge!

Bien sûr que Jésus aurait pu venir 2000 plus tard et faire tout le travail d'évangélisation par lui tout seul avec les moyens de communication dont nous disposons mais Dieu a choisi de nous impliquer comme un père décide d'impliquer son enfant dans son travail alors qu'il sait pertinemment que celui-ci aurait mieux mieux fait et plus rapidement s'il l'avait fait tout seul.

Mais c'est ça l'amour; partager notre vécu et nos connaissances avec nos enfants et Dieu notre Père le fait très bien. Les miracles de guérison sont aussi une preuve de compassion et d'amour:

Matthieu 14:14 Quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il guérit les malades.

- Le Webmestre










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 19 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes samedi 25 mars 2017