Les empêchements de parler en langues


Le parler en langue peut être considéré comme une voie vers la prière contemplative. C'est un chemin privilégié pour entrer dans la présence de Dieu. L'esprit de l'homme parle à Dieu par l'Esprit de Dieu, il y a une communion intime qui dépasse l'entendement humain et édifie puissamment l'être intérieur.

1Co.14:2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères... 4 Celui qui parle en langue s'édifie lui-même...

Il peut y avoir des obstacles se dressant contre la pratique du dons des langues.

1° On peut avoir été enseignés que le Saint-Esprit n'octroyait plus ce don maintenant alors ceux qui le pratiquent ont été séduits. La page sur le cessationisme présente les arguments pour et contre de cet enseignement qui dit que les dons miraculeux ont cessé après la rédaction de la Bible. Le pasteur Joël Spinks l'exprime ainsi:

Les gens croient tellement que le parler en langue n'est plus pour nous aujourd'hui que même si on leur montre ce que la Bible enseigne à ce sujet, à savoir qu'il ne manque aucun don avant le retour de Jésus, cf. 1Corinthiens 1:7, ils ne croiront pas, ils préfèreront croire les enseignements qu'ils ont reçu.

Romains 10:17 «Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ»,

mais si ce que vous entendez c'est toujours la tradition des hommes, vous allez croire plus les hommes que la Parole de Christ. Si vous écoutez toujours des annonces de restauration rapide, qu'est-ce que vous allez vouloir manger sur l'heure du dîner ? De la malbouffe ! Mais si vous prenez le temps dans la Parole, vous allez voir et vous allez croire la Parole.

La Bible Segond avec les notes du Dr. Scofield est très bonne mais il y a une lacune au niveau du baptême dans le Saint-Esprit. Ce n'est pas parce que le Dr. Scofield a écrit dans ses notes telle ou telle chose que nous devons nécessairement le croire. Nous devons avoir du discernement et savoir metre de côté ce qui ne correspond pas à la vérité de Dieu. La séduction de l'homme est très dangereuse car elle devient une barrière intellectuelle comme je vous l'ai mentionné auparavant. Toutes sortes d'arguments téhéologiques viennent alors à la pensée pour nier la manifestation des dons de l'Esprit et empêchent de les recevoir car au lieu d'entendre la Parole de Dieu, vous entendez la Parole des théologiens qui vous disent pourquoi c'est impossible. Il faut donc changer le discours que vous entendez dans votre pensée et vous mettre à écouter Dieu.

Si vous êtes desséchés spirituellement, êtes-vous prêts à changer ? Dieu est disposé à vous visiter par son Saint-Esprit, êtes-vous ouverts ?

2° Le don des langues demande un abandon total et sans condition à Dieu. Cet aspect rend plutôt inconfortable, il échappe à notre compréhension, à nous qui sommes habitués de tout analyser et comprendre, voilà une pratique qui échappe à notre besoin de contrôle, les excès dans lesquels se sont plongés certains extrémistes ont de quoi aussi refroidir les ardeurs à désirer la pratique de ce don. L'autosuffisance dit «je dois tout comprendre, cela n'a aucun sens, j'ai une réputation à protéger.»

Ceci peut produire la peur que Dieu nous demandera de faire ensuite des choses contraires à notre volonté si on lui cède le contrôle.

3° Notre orgueil peut causer obstacle aussi; qu'est-ce que les autres autour de moi vont penser à me voir baragouiner des affaires comme ça. Prier sans savoir ce que je dis, non pas pour moi. Je vais être ridicule. Si on me voyait, on va me prendre pour fou ou penser que je suis saoul, cf. Ac.2:13. Je vais perdre la face... Folie aux yeux des hommes, sage aux yeux de Dieu. Ça prend une grande maturité pour accepter de redevenir comme un petit enfant sans tomber dans l'infantilisme.

4° A l'inverse, un sentiment d'indignité profond peut mener à un coeur ébranlé dans sa foi à penser qu'il ne recevra aucun don du Saint-Esprit. Pourtant la Bible nous affirme que tous reçoivent du Saint-Esprit: 1Pi.4:10 Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu. 1Co.12:7 Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune. Le pasteur Pasteur Joël Spinks l'exprime ainsi :

Le sentiment d'être indigne s'exprime par des pensées du genre : «je ne suis pas digne de recevoir la plénitude du Saint-Esprit, j'ai des problèmes dans ma vie, c'est impossible que le Seigneur me donne le maximum, je ne prie même pas assez chez moi, est-ce que Dieu ferait cela pour moi?» Savez-vous que les dons du Saint-Esprit, ce sont des dons ! Quand vous êtes devenus chrétiens, enfants de Dieu, avez-vous reçu le don de la vie éternelle parce que vous le méritiez ? Non ! Alors pourquoi penserait-on que le don du Saint-Esprit vient parce que notre vie est parfaite ?! Non, au contraire ! Sylvie ne savait même pas ce que c'était le parler en langue et Dieu lui a donné. Dieu veut toucher ses enfants dans sa grâce, il n'attend pas qu'ils soient méritants.

On mélange partout le fruit du Saint-Esprit et le don du Saint-Esprit. Nous recevons le fruit du Saint-Esprit au salut et ça se développe dans notre vie à mesure que nous nous laissons sanctifier par le Saint-Esprit. Galates 5:22 «Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance».

Alors que pour le don du Saint-Esprit, il peut venir tout de suite après la conversion sur un meurtrier et celui-ci va se mettre à parler en langue !

Actes 2:38 « Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.»

Actes 10:44 « Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.
45 Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens.
46 Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.»

Vous voyez que le don du Saint-Esprit est accompagné du parler en langue et que celui-ci est était la preuve que le don du Saint-Esprit était venu sur les paîens, au verset 46. Concernant les dons, c'est toujours une question de réception.

Le manque de sanctification de ceux qui manifestent les dons spirituels. Souvent, les chrétiens évangéliques soulèvent le manque de sanctification de ceux qui parlent en langue pour justifier leur décision de ne pas rechercher les dons spirituels. Ces frères ne comprennent pas que les pentecôtistes n'ont reçu qu'un don ne dépendant pas de leurs mérites et à mesure que ceux-ci vont exercer la prière en langue, cela les aidera à avancer dans la sanctification. Les dons de l'Esprit et la sanctification sont deux choses bien distinctes

6° La crainte qui dit «et si ce n'est pas de Dieu, est-ce que je vais me faire avoir, est-ce qu'un démon peut venir m'infiltrer en moi?» Il est notoire que Satan se déguise en ange de lumière et qu'il a parodié le don des langues, comme cela est pratiqué dans certains religions, cela peut en refroidir plus d'un à rechercher ce don, mais cela n'invalide pas pour autant le parler en langues bibliques, plutôt j'y vois une confirmation de son utilité pour l'édification du corps de Christ - comme tous les autres dons d'ailleurs - c'est pourquoi Satan s'acharne à le discréditer, tout comme pour les dons de prophétie, de guérison et autres.

A remarquer cependant que Paul ne s'interroge jamais sur l'origine du parler en langues, pourtant il aurait pu, à son époque il y avait des sectes idolâtres qui pratiquaient le parler en langues. Jamais il ne suggère aux Corinthiens que le parler en langues qu'ils pratiquent pourraient avoir une origine purement humaine, voire diabolique. Cela trouve echo dans les paroles de Jésus:

Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. " (Matthieu 7:11)

Dieu le Père qui est infiniment meilleur que le meilleur des pères terrestres saura donner de bonnes choses à ses enfants qui lui en font la demande, dans le passage parallèle de Luc ces bonnes choses sont identifiées au Saint-Esprit et on peut naturellement les étendre aux dons qu'il distribue souverainement.

Lu.11:9 Et moi, je vous dis: Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira.
10 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.
11 Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson?
12 Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion?
13 Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

Pourtant c'est comme si on avait peur qu'en demandant le don des langues à Dieu ce soit Satan qui nous offre sa contrefaçon. Mais qui est le plus grand, qui est souverain, Dieu ou Satan? Aspirez aux dons spirituels, dit l'écriture, alors c'est dans la volonté de Dieu d'aspirer aux dons de prophétiser, de guérir, de parler en langues. Donc si on reçoit ce qu'on a demandé selon la volonté de Dieu, c'est Dieu qui nous le donne, pas Satan. À ce propos, le pasteur Joël Spinks rajoute :

Luc 11:9-13 est vraiment un encouragement de s'abandonner à Dieu en disant «Mon Père, je te fais confiance, je sais que tu ne permettras pas que je reçoive un démon si je reçois ton don.»

Proverbes 3:5 «Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse .»

Appuie-toi plutôt sur la sagesse de Dieu.

Dans beaucoup d'églises, le Saint-Esprit ne serait même pas là que cela ne ferait pas de différence tellement les chrétiens sont autosuffisants. Tout le culte est réglé : louange, annonces, prédication et ensuite on s'en va manger. Sommes-nous arrivés avec le Seigneur au point où nous lui avouons que nous avons été contents de vivre des choses avec lui mais que nous réalisons qu'il y a des promesses dans la Bible beaucoup plus grandes que ce qu'on vit et que Dieu veut nous en donner beaucoup plus encore ? Si nous ne sommes pas autosuffisants, si nous nous sentons desséchés, alors tant mieux, car nous pouvons alors dire «Seigneur, remplis-moi de tes vives eaux, viens couler sur moi!».

Vous ne comprenez peut-être pas tout encore mais je vous encourage à faire comme moi et dire : «Seigneur, même si je ne comprends pas tout. Je te donne mes questions, et si c'est seulement rendu au ciel que je vais comprendre, c'est correct». Êtes-vous prêts à faire ce pas de foi ? Êtes-vous prêts à vivre ce qui est écrit dans la Parole de Dieu ? Si quelqu'un est malade, je veux avoir la foi de prier pour cette personne, et même, savez- vous qu'il y a des chrétiens qui ont ressucité des morts ? Le garçon d'honneur au mariage de Yvan Rheault au Cameroun en Afrique a prié pour deux morts qui sont revenus à la vie. Un autre frère qui se mariait le même jour que lui avait aussi prié pour un mort qui était revenu à la vie. C'est par son Esprit que Dieu fait les miracles, il ne se sert pas de votre tête, il ne demande que vous soyez connectés à sa compassion et que vous obéissiez à la direction de son Saint-Esprit.

Quand nous rentrons dans une dimension spirituelle par la prière, nous ne voyons pas le temps passé, j'ai déjà prié en langue pendant huit heures de temps, Je ne serais pas capable de prier en français pendant huit heures de temps.

Si vous avez de la difficulté dans votre vie de prière, c'est un signe que vous avez besoin d'une dose du Saint-Esprit. Dites au Seigneur que vous êtes prêts à vous débarrasser de tout votre passé qui pèse lourd sur vous. Dites-lui que vous êtes prêts à recevoir plus de lui. Dieu va vous en donner plus. Il n'a pas inspiré ces passages dans la Bible seulement pour qu'on dise «c'est bien intéressant ce qui s'est passé il y a deux mille ans !» Non, c'est pour aujourd'hui. Il y a un réveil qui a été prophétisé pour les derniers temps que nous vivons.

Une dernière chose, parfois on pense que Dieu va littéralement prendre nos lèvres et va les faire bouger surnaturellement pour qu'on parle le langage spirituel. Non, dans la Bible, il est écrit qu'ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils se mirent à parler en d'autres langues. Donc ce sont les chrétiens qui parlent, c'est peut-être au début juste un mot qui sort. Graduellement le vocabulaire s'étend, toujours avec le but de vous bâtir intérieurement.

J'apporte cependant un bémol à ceci. Pour que ce soit le Saint-Esprit qui inspire les langues, il faut que ce soit lui qui soit au contrôle, si la personne est encore liée dans le monde occulte, il se peut que ce soit d'autres esprits qui se manifestent. Alfred Kuen enseigne:

«Des liens occultes, des péchés sciemment gardés, des doctrines d'erreur peuvent aussi constituer un terrain favorable à une séduction démoniaque. Les exercices de préparation au parler en langues pratiqués dans certains milieux (répéter des centaines de fois une certaine formule) créent un état de passivité semblable à l'hypnose qui favorise des phénomènes psychiques extraordinaires ou prépare le terrain à l'action d'esprits mensongers.»

Neil Foster, qui croit à la permanence des dons, exerce un ministère de délivrance, plusieurs gens ont eu recours à ses services après avoir été séduits par des fausses démonstrations charismatiques, la plupart du temps sous la forme de langues démoniaques.

Le discernement des esprits est donc de mise et les fruits seront évidents à observer ; le Saint-Esprit apporte la puissance pour témoigner et résister au péché et remplit de joie, de paix et d'amour. Si le parler en langue y contribue, cela vient du Saint-Esprit. Celui qui parle en langues sous l'inspiration de Satan aurait aussi des symptômes sur le plan psychologique, il ne pourrait ressentir la joie et la paix de l'Esprit quoique l'excitation produite par l'exercice du don peut être perçue comme de la joie mais son esprit sera troublé tôt ou tard. Le don produit par le Saint-Esprit aura pour conséquence d'édifier le corps de Christ cf. 1Co.14:26, et d'en exalter la tête, cf. 1Co.12:3

C'est pourquoi je vous déclare que nul, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit: Jésus est anathème! et que nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! si ce n'est par le Saint-Esprit.

Si celui qui parle en langue refuse de confesser Jésus-Christ comme Seigneur alors l'origine démoniaque est évidente, car les démons se répugnent à glorifier Jésus. N. Foster et d'autres ont pu le constater à maintes reprises dans leur ministère de délivrance.

- Le Webmestre


1Co.12:7 Or, à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune.
8 En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit;
9 à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit;
10 à un autre, le don d'opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l'interprétation des langues.
11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.
12 ¶ Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ.
13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.
14 Ainsi le corps n'est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.
15 Si le pied disait: Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps, ne serait-il pas du corps pour cela?
16 Et si l'oreille disait: Parce que je ne suis pas un oeil, je ne suis pas du corps, ne serait-elle pas du corps pour cela?
17 Si tout le corps était oeil, où serait l'ouïe? S'il était tout ouïe, où serait l'odorat?
18 Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu.
19 Si tous étaient un seul membre, où serait le corps?
20 Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps.
21 L'oeil ne peut pas dire à la main: Je n'ai pas besoin de toi; ni la tête dire aux pieds: Je n'ai pas besoin de vous.
22 Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires;
23 et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d'un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d'honneur,
24 tandis que ceux qui sont honnêtes n'en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d'honneur à ce qui en manquait,
25 afin qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres.
26 Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.
27 ¶ Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.
28 Et Dieu a établi dans l'Eglise premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues.
29 Tous sont-ils apôtres? Tous sont-ils prophètes? Tous sont-ils docteurs? (12-30) Tous ont-ils le don des miracles?
30 Tous ont-ils le don des guérisons? Tous parlent-ils en langues? Tous interprètent-ils?
31 Aspirez aux dons les meilleurs.

Retour dans le texte

1Co.14:26 Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l'édification.
27 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu'un interprète;
28 s'il n'y a point d'interprète, qu'on se taise dans l'Eglise, et qu'on parle à soi-même et à Dieu.
29 Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent;
30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise.
31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés.
32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes;
33 car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix.

1Co.1:10 Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment.
11 Car, mes frères, j'ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu'il y a des disputes au milieu de vous.

Retour dans le texte










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 19 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes dimanche 23 avril 2017