La maladie mortelle d'Élisée
Plusieurs se posent des questions concernant la maladie mortelle d'Élisée. Voici d'abord le récit.

2Rois 13:14 Elisée était atteint de la maladie dont il mourut; et Joas, roi d’Israël, descendit vers lui, pleura sur son visage, et dit: Mon père! mon père! Char d’Israël et sa cavalerie! 15 Elisée lui dit: Prends un arc et des flèches. Et il prit un arc et des flèches. 16 Puis Elisée dit au roi d’Israël: Bande l’arc avec ta main. Et quand il l’eut bandé de sa main, Elisée mit ses mains sur les mains du roi, 17 et il dit: Ouvre la fenêtre à l’orient. Et il l’ouvrit. Elisée dit: Tire. Et il tira. Elisée dit: C’est une flèche de délivrance de la part de l’Eternel, une flèche de délivrance contre les Syriens; tu battras les Syriens à Aphek jusqu’à leur extermination. 18 Elisée dit encore: Prends les flèches. Et il les prit. Elisée dit au roi d’Israël: Frappe contre terre. Et il frappa trois fois, et s’arrêta. 19 L’homme de Dieu s’irrita contre lui, et dit: Il fallait frapper cinq ou six fois; alors tu aurais battu les Syriens jusqu’à leur extermination; maintenant tu les battras trois fois. 20 Elisée mourut, et on l’enterra. L’année suivante, des troupes de Moabites pénétrèrent dans le pays.

Établissons d'abord que Dieu ne veut certainement pas nous rendre malade, d'autant plus qu'Il est celui qui guérit toutes nos maladies !

Psaume 103:2 Oui, je veux remercier le Seigneur sans oublier un seul de ses bienfaits. 3 C’est lui qui pardonne toutes mes fautes, guérit toutes mes maladies, 4 m’arrache à la tombe, me comble de tendresse et de bonté.

Si on pense que Dieu veut nous rendre malades pour ensuite pouvoir nous guérir alors il faudrait aussi penser, pour être logique et avoir de la suite dans les idées, que Dieu veut aussi que nous commettions des fautes pour pouvoir ensuite nous pardonner (c'est dans le même verset, Ps.103:3).

On est tous d'accord que ce n'est pas Dieu qui a rendu Élisée malade. Qui reste-t-il alors ? Si on se base sur l'histoire de Job, on voit que c'est Satan qui est derrière la maladie, c'est lui "qui détient la puissance de la mort" (Hébreux 2:14). Élisée était évidemment une épine terrible dans le pied de Satan et celui-ci lui a envoyé une maladie mortelle pour se débarrasser de ce gêneur pour son royaume des ténèbres.

Il y avait des promesses pour la santé divine aussi dans l'Ancien Testament. En voici une parmi tant d'autres.

Proverbes 4:20 Mon fils, sois attentif à mes paroles, Prête l’oreille à mes discours. 21 Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux; Garde-les dans le fond de ton coeur; 22 Car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, C’est la santé pour tout leur corps.

Alors comment se fait-il que la maladie ait pu atteindre ainsi le corps d'Élisée au point de le faire mourir ? Avait-il ouvert une porte d'entrée au diable par ses pensées comme Job qui était dans la crainte constante (Job 3:25) ? Élisée était quelqu'un de très colérique comme on l'a vu avec le roi Joas (2R.13:19) et comme le démontre aussi l'épisode des enfants qui se moquaient de sa calvitie (2R.2:23-24). S'il s'est couché sur sa colère, il a alors ouvert une porte au diable pour l'atteindre, comme Paul l'enseigne dans Ep.4:26-27.

2Rois 2:23 Il monta de là à Béthel; et comme il cheminait à la montée, des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient: Monte, chauve! monte, chauve! 24 Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Eternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants.

Éphésiens 4:26 Mettez-vous en colère, mais ne commettez pas de péché; que votre colère s’apaise avant le coucher du soleil. 27 Ne donnez aucune prise au diable. (Bible du Semeur)

La Parole de Dieu nous montre clairement qui est derrière la maladie de ses serviteurs, mais nous sommes laissés à spéculer sur les raisons exactes et la nature de la maladie d'Élisée. Peut-être que Satan n'était pas passé par l'effet psychosomatique d'une colère refoulée mais avait profité simplement d'une cause de surmenage, au point d'affaiblir son système immunitaire qui ne pouvait plus lutter contre la maladie ? Élisée n'avait pu se reproduire en Guéhazi comme Élie l'avait fait avec lui, il s'est donc retrouvé à tout faire lui-même.

Le roi Ézéchias est aussi un homme de Dieu fidèle et intègre, atteint comme Élisée d'une maladie mortelle, confirmée par la prophète Ésaïe. Il ne s'est pas résigné pour autant à se laisser mourir, il a plutôt implorer le Seigneur pour sa guérison, rappelant sa fidélité et son intégrité. Il avait foi dans les promesses de Dieu pour la santé (Pr.4:20-22), il connaissait les écrits de son ancêtre Salomon parce qu'il avait demandé à ses serviteurs de les rassembler en un recueil (Pr.25:1). Dieu a donc honoré son comportement, il a inspiré au prophète Ésaïe comment soigner la maladie d'Ézéchias et celui-ci a pu vivre 15 années de plus.

2Rois 20:1 En ce temps-là, Ezéchias fut malade à la mort. Le prophète Esaïe, fils d’Amots, vint auprès de lui, et lui dit: Ainsi parle l’Eternel: Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus. 2 Ezéchias tourna son visage contre le mur, et fit cette prière à l’Eternel: 3 O Eternel! souviens-toi que j’ai marché devant ta face avec fidélité et intégrité de coeur, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux! Et Ezéchias répandit d’abondantes larmes. 4 Esaïe, qui était sorti, n’était pas encore dans la cour du milieu, lorsque la parole de l’Eternel lui fut adressée en ces termes: 5 Retourne, et dis à Ezéchias, chef de mon peuple: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu de David, ton père: J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes. Voici, je te guérirai; le troisième jour, tu monteras à la maison de l’Eternel. 6 J’ajouterai à tes jours quinze années. Je te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assyrie; je protégerai cette ville, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur. 7 Esaïe dit: Prenez une masse de figues. On la prit, et on l’appliqua sur l’ulcère. Et Ezéchias guérit.

Élisée avait-il aussi prié le Seigneur de le guérir ? Le texte ne le dit pas, le contraire serait quand même surprenant, mais pas impossible, à moins qu'Élisée ait été peut-être tanné de vivre, comme cela avait été le cas pour Élie qui avait même demandé la mort à Dieu. Pas facile, la vie de prophète !

1Ro 19:4 Pour lui, il alla dans le désert où, après une journée de marche, il s’assit sous un genêt, et demanda la mort, en disant: C’est assez! Maintenant, Eternel, prends mon âme, car je ne suis pas meilleur que mes pères.

Il y a enfin cette remarque de Jésus dans Luc 13:1-5 qui a une certaine pertinence dans le cas qui nous occupe. Jésus rappelle que la mort physique nous attend tous, que nous soyons des petits pécheurs ou des grands pécheurs, car le salaire du péché c'est la mort et comme tous ont péché, on finit tous par mourir (Ro.6:23, 3:23, 5:17-18).

Luc 13:1 A ce moment-là, quelques personnes qui se trouvaient là racontèrent à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mélangé le sang avec celui de leurs sacrifices. 2 Jésus leur répondit: «Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont subi un tel sort? 3 Non, je vous le dis. Mais si vous ne changez pas d’attitude, vous périrez tous de même. 4 Ou bien ces 18 personnes sur qui la tour de Siloé est tombée et qu’elle a tuées, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? 5 Non, je vous le dis. Mais si vous ne changez pas d’attitude, vous périrez tous de même.»

Dans cette optique, si la mort violente prématurée des Galiléens n'était pas due à un comportement répréhensible en particulier, si les habitants de Jérusalem écrasés par la tour de Siloé n'étaient pas pires que leurs concitoyens, alors la mort d'Élisée aux mains de la maladie n'était pas nécessairement due parce qu'il aurait commis de graves péchés, même si cela demeure une possibilité qu'on ne peut ni écarter ni confirmer, par manque de données. Dans la nouvelle alliance aussi, nous voyons que des hommes de Dieu peuvent tomber malades, Epaphrodite est passé proche de mourir à cause de la maladie et ce n'était certainement pas à cause d'un péché de sa part car le texte dit expressément que c'est à cause de son service dans le Seigneur qu'il a été exposé à cette maladie. D'ailleurs Dieu n'était évidemment pas en cause dans cette maladie puisqu'il a eu pitié de lui et de Paul et Il l'a finalement guéri (Ph.2:25-30).

Philippiens 2:25 J’ai estimé nécessaire de vous envoyer mon frère Epaphrodite, mon compagnon d’oeuvre et de combat, par qui vous m’avez fait parvenir de quoi pourvoir à mes besoins. 26 Car il désirait vous voir tous, et il était fort en peine de ce que vous aviez appris sa maladie. 27 Il a été malade, en effet, et tout près de la mort; mais Dieu a eu pitié de lui, et non seulement de lui, mais aussi de moi, afin que je n’eusse pas tristesse sur tristesse. 28 Je l’ai donc envoyé avec d’autant plus d’empressement, afin que vous vous réjouissiez de le revoir, et que je sois moi-même moins triste. 29 Recevez-le donc dans le Seigneur avec une joie entière, et honorez de tels hommes. 30 Car c’est pour l’oeuvre de Christ qu’il a été près de la mort, ayant exposé sa vie afin de suppléer à votre absence dans le service que vous me rendiez.

Dans le cas d'Epaphrodite, c'est évidemment Satan qui a tenté de se débarraaser d'un autre gêneur, mais ça n'a pas marché cette fois-là. On lit aussi ailleurs que Paul a dû laisser derrière lui Trophime, trop malade pour voyager, sans plus d'explication, (2Ti.4:20).

Nous voyons donc qu'il existe plusieurs pistes pour expliquer la mort d'Élisée par la maladie, comme la Parole de Dieu est muette sur les causes de sa maladie, nous en sommes réduits à la spéculation. Pour nous, nous pouvons nous fier sur les promesses de Dieu qui sont loin d'être muettes, car sa Parole est vivante et efficace, capable même de ressusciter des morts, combien plus de chasser la maladie !

Marc 16:17 Et voici à quels signes on pourra reconnaître ceux qui auront cru: ils chasseront des esprits mauvais en mon nom; ils parleront des langues nouvelles; 18 s’ils prennent des serpents dans leurs mains ou boivent du poison, il ne leur arrivera aucun mal; ils poseront les mains sur les malades et ceux-ci seront guéris.

1Ro 3:14 Et si tu marches dans mes voies, en observant mes lois et mes commandements, comme l’a fait David, ton père, je prolongerai tes jours.

Je vous laisse donc méditer tout ceci avec le souhait de l'apôtre Jean, espérant que cette méditation vous encouragera dans votre marche chrétienne :

3Jn.2 Cher ami, je souhaite que tu prospères à tous égards et que tu sois en aussi bonne santé physique que spirituelle.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 19 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes dimanche 23 avril 2017