6° La dispensation de l'Église
Ac.2 - Ap.20

L'économe de la dispensation
Caractéristiques
Le défi à relever
L'épreuve de fiabilité
Le jugement de Dieu
Grâce divine manifestée
Leçon à retenir

Résumé

Appeler cette période  «La dispensation de la grâce» pourrait laisser sous-entendre que la grâce n'avait pas été dispensée avant. «La période de l'Église» ou «La période du Saint-Esprit» ne portent pas à confusion, l'église n'est pas là avant que Jésus commence à la bâtir et le Saint-Esprit n'a été répandu sur toute chair qu'à partir de la Pentecôte.

Dispenser est synonyme de donner et accorder (Petit Robert) Alors la dispensation de la grâce signifie le don de la grâce. 

Mais puisque Dieu a dû dispenser-donner-accorder sa grâce à Adam et à tous ceux qui ont suivi après lui, même si plusieurs ont rejeté cette grâce, pourquoi parler de dispensation-don de la grâce débutant à la Pentecôte???
 

L'économe de la dispensation

Paul

Ep.3:1  A cause de cela, moi Paul, le prisonnier de Christ pour vous païens...
2  si du moins vous avez appris quelle est la dispensation de la grâce de Dieu, qui m'a été donnée pour vous.
3  C'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d'écrire en peu de mots...
8  A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d'annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ,
9  et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses

1Ti.1:15  C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.
16  Mais j'ai obtenu miséricorde, afin que Jésus-Christ fît voir en moi le premier toute sa longanimité, pour que je servisse d'exemple à ceux qui croiraient en lui pour la vie éternelle.

Caractéristiques

Contrairement à la dispensation de la loi, ce n'est plus seulement le peuple juif qui est concerné, le mur de séparation entre juifs et païens est renversé, ils sont réunis en un seul peuple, une seule bergerie pour former l'Israël spirituel de Dieu cf. Ep.2:11-22; ce dénouement inattendu à épater la galerie tant céleste que terrestre, cf. 1Pi.1:12.

Les règles de cette nouvelle dispensation en parfois en contradiction avec la dispensation précédente de la loi, voici comment L.S. Chafer présente le problème:

«L'étudiant doit apprendre à distinguer entre l'application première et l'application secondaire de la Parole de Dieu. Seuls les passages qui s'adressent premièrement à l'enfant de Dieu sous la grâce doivent être appliqués d'une manière directe et mis en pratique à la lettre. Le chrétien doit se rappeler que si toute la Bible a été écrite pour lui, pour son profit (2Ti.3:16), toutes ses parties ne s'adressent pas directement à lui. En ce qui concerne l'application secondaire, il est à remarquer que, si toute la Bible contient pour lui des leçons spirituelles, le chrétien n'est pas appelé à se conformer aux principes directeurs qui ont été la volonté de Dieu pour d'autres dispensations. La position de l'enfant de Dieu sous la grâce n'est pas la même que celle d'Adam, d'Abraham ou des Israélites sous la loi ; il n'est pas non plus appelé à régler sa vie d'après les lois qui seront en vigueur lorsque le Roi sera revenu et aura établi son royaume sur la terre. 

Étant donné que l'enfant de Dieu dépend entièrement, pour sa vie et sa marche journalières, des instructions contenues dans la Bible, et étant donné, d'autre part, que les principes appartenant à diverses dispensations diffèrent et parfois même se contredisent, il importe de bien reconnaître ce qui, dans l'Écriture, s'applique directement et littéralement à nous, afin de réaliser la volonté et la gloire de Dieu. P.95 Il importe tout autant pour le croyant désireux de faire la volonté de Dieu de distinguer entre ce qui ne le concerne pas et ce qui le concerne. Il est clair, que, sans la connaissance des diverses dispensantions, le croyant ne saurait s'adapter rationnellement à la volonté et au dessein actuels de Dieu dans le monde. Une telle connaissance, au contraire, l'empêchera de retomber sous le joug sans issue de la loi ou de donner ses forces à la transformation du monde, oeuvre qui n'est prévue que pour une dispensation future.»

 - L.S. Chafer dans Les Grandes Doctrines de la Bible -1983 page 93-95 

Le défi à relever

Il s'agit pour tout homme en tout lieu de se repentir de ses péchés et d'accepter d'être pardonné gracieusement par le moyen de la foi et de grandir vers la maturité en Christ en prenant une part active dans son corps spirituel, l'église.

Ac.2:37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous?
38  Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.
39  Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

Ac.2:47 le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés.

Ep.4:11  Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,
12  pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ,
13  jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,
14  afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,
15  mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.
 

L'épreuve de fiabilité

Comme à la fin de chaque dispensation, celle de l'église sera très pénible, au point ou Jésus pose la question inquiétante et ourde de sens à savoir s'il trouvera de la foi à son retour: 

Lu.18:8 Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?

Mt.24:9  Alors on vous livrera aux tourments, et l'on vous fera mourir; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.
10  Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres.
11  Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.
12  Et, parce que l'iniquité se sera accrue, l'amour du plus grand nombre se refroidira.
13  Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.

Comme à chaque dispensation il y a toujours une minorité qui persévère jusqu'au bout et gagne le bon combat de la foi, cf. le Top chrétien de la foi dans Hé.11.  

Si c'est la haine s'infiltre même dans l'église apostate, vous pouvez vous imaginer ce que ce sera pour ceux qui n'en font aucun cas! 

Vraiment, quand Dieu interviendra, la calamité aura atteint son comble avec l'Antichrist assis dans le temple à Jérusalem, cf. 2Th.2:4 s'y faisant adorer par tous ceux qui voulaient continuer à vivre.

Ap.11:17  Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.
13:1 Et il se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.
2  La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.
3  Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête.
4  Et ils adorèrent le dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle?
5  Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois.
6  Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.
7  Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.
8  Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'agneau qui a été immolé.

Le jugement de Dieu

Jn.3:36  Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Pendant que le jugement apocalyptique de 7 ans tombe sur la terre, même la majorité des gens blasphèment Dieu à cause de ces calamités, Ap.16:11 une multitude entre en elle-même, se convertit, meurt en martyr, Ap.6:9, et servira Dieu pendant le millénium: 

Ap.7:9  Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.
10  Et ils criaient d'une voix forte, en disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l'agneau.(...)
13 Et l'un des vieillards prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où sont-ils venus?
14  Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau.
15  C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux;
16  ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur.
17  Car l'agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.
 

Grâce divine manifestée

La grâce de Dieu, présente depuis la Chute, - car personne ne peut s'en... dispenser ! -  a été manifestée d'une manière particulière avec Jésus-Christ sous la dispensation de la loi Lu.4:18, Jn.1:16-17, Ti.2:11-13, elle nous offre le salut moyennant la foi, Ep.2:8 et nous enseigne aussi comment plaire à Dieu jusqu'à ce que Jésus revienne: 

Jn.1:16  Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et une grâce à la place d'une autre grâce;
17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Ep.2:8  Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.
9  Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

Ti.2:11 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
12  Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,
13  en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ,
 

Promesse de rétablissement

Le chrétien qui rétrograde a la possibilité de revenir à Dieu

Ja.5:19  Mes frères, si quelqu'un parmi vous s'est égaré loin de la vérité, et qu'un autre l'y ramène,
20  qu'il sache que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s'était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés.

Un ancien pasteur m'a posé la question suivante en rapport avec le sort d'Israël à la fin de cette dispensation:  
«Mais voilà que j`ai reçu une demande d`explication sur Hébreux 8:7et 13  sur qui est ce  TOUS  me connaîtront,  quand le vs. 8 parle de la maison d`Israël et celle de Juda  fondues en une seule alliance.  Si après la dispensation  ( période) actuelle il n`y a plus de salut ( excepté les 144,000 juifs) pour personne d`autre, quand  la Bible parle de nous du temps actuel ( Prémices)  Rom. 8:23, et qu`elle parle dans Apc.14:4 de prémices Israélites, si tout salut possible finissait à l`enlèvement de l`Épouse ?  Et pourquoi Ézéchiel 37 nous parlerait-il d`une histoire d`os ressuscités, si le  Jugement d`Ap.20:11-13 qui lui aussi parle de résurrection générale à ce qui semble, mais à la fin de tout ( 7* dispensation, Période =  7* millénaire ) serait là seulement pour envoyer tout le monde en enfer avec leur corps, âme et esprit, et parce qu`eux n`auraient pas vécu la Grâce à salut ?» 
  
C'est délicat comme question, je me risque quand même à quelques réflexions. 

Observons qui sera sauvé à la fin de la tribulation: 

Ap.7:3 Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. 4 Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël (...) Ap.7:9 Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. (...) 13 Et l'un des vieillards prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où sont-ils venus? 14 Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau. 

Puisqu'on est avec le mot tous de Hé.8:11 et qu'on le prend dans son sens fort, alors dans «toute nation» il y a Israel, dans «toute tribu» il y a aussi Juda et ses frères, dans «tout peuple» il y a les jufs, et dans «toute langue» il y a aussi ceux qui parlent l'hébreu sinon Jean n'aurait pas pu écrire «TOUT». 
  
Remarquons bien le «Après cela,» du v.9 qui annonce une transition d'avec le passage d'avant où il était question des 144000 ; groupe élite spirituel composé de vierges, cf. Ap. 14:3-4. Comparons-le avec le «Après cela,» du v.1, regardons aussi les autres «Après cela,» 4:1, 9:12, 15:5, 18:1, 19:1 et 20:3 tu constateras qu'à chaque fois un nouveau thème est abordé. Alors dans Ap.7:3-4 Jean a parlé d'un groupe d'élite de 144000 AU DÉBUT début de la Grande Tribulation. APRÈS CELA v.9 il a parlé d'une foule innombrable A LA FIN de la Grande Tribulation, donc on est rendu 7 ans plus tard avec ce APRÈS CELA. Cela aurait aidé à éviter une confusion en commençant un nouveau chapitre au verset 9 mais ce n'est pas de même que les inventeurs de chapitres l'ont décidé. Les 1444000 ont eu 7 ans pour parler de Jésus autour d'eux, de plus un ange est descendu annoncer l'évangile Ap.14:5 alors on pourrait comprendre la grande foule innombrable comme le fruit de leurs efforts d'évanéglisation, cette grande foule comportant aussi les Juifs dans le «toute nation, toute tribu, tout peuple, toute langue». Puisque cette foule est innombrable alors elle peut bien englober TOUS les juifs vivants au cours de cette période et ainsi accomplir totalement la prophétie de Jérémie citée dans Hébreux 8:11 que TOUS connaîtront Dieu. Ainsi, la totalité d'Israel est enté à nouveau sur l'olivier Jésus-Christ : 

Ro.11:11  Je dis donc: Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie.
12  Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.
13  Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,
14  afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns.
15  Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts?
16  Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.
17  Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier,
18  ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.
19  Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté.
20  Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains;
21  car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus.
22  Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché.
23  Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau.
24  Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.
25  Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée.
26  Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés;
 

Leçon à retenir

Même avec la révélation complète du plan de Dieu pour l'homme, l'effusion du Saint-Esprit régénérateur lui fournissant potentiellement la capacité de plaire à Dieu et l'encadrement de l'Église pour le stimuler à faire le bien, cf. Ph.2:13, 2Co.3:5, Hé.10:25-26, celui-ci faillit à nouveau d'être à la hauteur de sa vocation et la situation va aller en s'empirant vers la fin des temps, cf. Lu.18:8, plus que jamais il aura besoin de la grâce surabondante et elle sera au rendez-vous!

La.3:22  Les bontés de l'Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme;
23  Elles se renouvellent chaque matin. Oh! que ta fidélité est grande!
24  L'Eternel est mon partage, dit mon âme; c'est pourquoi je veux espérer en lui.

Si nous regardons à nous-mêmes et à la faiblesse de notre chair nous sommes perdus mais si nous gardons les yeux fixés sur Jésus par la foi, il a la capacité de garder notre dépôt jusqu'à son retour, Hé.12:1-2, 2Ti.1:12, 1Pi.5:10, Ph.1:5
 

- Le Webmestre

Résumé de L.S. Chafer

Depuis la mort de Christ et la Pentecôte, une responsabilité nouvelle a été imposée à tous les hommes, tant juifs que gentils. Cette responsabilité est personnelle: il s'agit pour chaque individu d'accepter la grâce de Dieu envers le pécheur, telle qu'elle a été manifestée en Christ, et de produire les bonnes oeuvres comme fruit du salut. Tandis que le but premier de Dieu dans cette dispensation s'accomplira lors de l'enlèvement de l'Église, son cours et sa fin sont caractérisés par une église apostate et un monde qui rejette Christ . Tout comme la responsabilité, le jugement sera personnel. La dispensation de l'Église s'étend de la croix de Christ et de la venue du Saint-Esprit au retour de Christ pour les siens.


«1)      Le baptême du Saint-Esprit (I Corinthiens 12:12) – C’est le premier acte du Saint-Esprit dans la vie du croyant; c’est l’initiation à la famille divine.

2)      L’habitation du Saint-Esprit (I Corinthiens 6:19) – Sous la dispensation de grâce, le Saint-Esprit prend demeure dans le coeur de tout croyant; car, l’Esprit de Dieu est le réseau nerveux qui relie les différents membres du corps de Christ.

3)      Le sceau du saint-Esprit (Ephésiens 1:13 – Le ministère du Saint-Esprit dans la vie des croyants est le sceau ou la marque indiquant que nous appartenons à Dieu et qu’il nous ressuscitera le dernier jour.

4)      Le don du Saint-Esprit (I Corinthiens 12:1-33) – Chaque croyant reçoit au moins un don spirituel, une fonction particulière dans le corps de Christ.

5)      La plénitude du Saint-Esprit (Ephésiens 5:18) – C’est la constante soumission de l’homme animal à l’homme spirituel en vue de développer et d’utiliser avec efficacité ses dons spirituels; c’est le moyen de vivre une vie victorieuse pour Christ.

 C’est l’essentiel du ministère du Saint-Esprit de Dieu qui a pour but de joindre l’humain au divin pour former l’Eglise, l’Epouse de Christ!»

Citation prise sur http://www.radyoginen.com/pvc/jan2001/index.htm 


Avant ce siècle aucun théologien sérieux n'avait considéré la notion qu'il était possible d'être sauvé sans que rien ne soit visible cependant de la régénération dans le style de vie ou le comportement d'un croyant.

En 1918 L.S. CHAFER a publié HE THAT IS SPIRITUAL exprimant distinctement que 1Co.2:15-3:3 parle de 2 classes de chrétiens: charnel et spirituel. Chafer a écrit: Le chrétien charnel est ... caractérisé par une "marche" qui est au même plan que celui d'un homme "naturel" (non sauvé). Ceci était un concept étranger à la majorité des chrétiens de la génération du Dr. Chafer, mais c'est devenu une prémice central pour un large segment de l'église aujourd'hui.

Ceux qui ont été éduqués dans la théologie dispensationnaliste pourrait être surpris d'apprendre que le livre du Dr. Chafer a été extrêmement controversé à sa sortie. En 1919 le Dr. Benjamin B. Warfield a réfuté son concept de base. Quoique ne niant pas que les chrétiens peuvent se comporter de manière charnelle, Warfield s'est objecté vigoureusement contre la classification de la carnalité comme d'un état séparé de la vie spirituelle. Warfield a noté d'excellents points: Cet enseignement est indifférenciable de ce qui est ordinairement compris comme la doctrine de la "deuxième bénédiction", de la "seconde oeuvre de grâce", de "la vie supérieure"...

Les restants de la chair dans le chrétien ne constitut pas son trait caractéristique. Il est dans l'Esprit et il marche, de pas hésitants cependant, par l'Esprit, et c'est à tous les chrétiens, pas jusque à quelques uns, que la promesse a été donnée, "Le péché ne dominera pas sur vous" et la grande assurance est ajoutée "Parce que vous n'êtes pas sous la loi mais sous la grâce". Celui qui croit en Jésus est sous la grâce, et tout son parcours, dans sa procédure et son aboutissement, est déterminé par la grâce, et par conséquent, ayant été prédestiné à être conforme à l'image du Fils de Dieu, il est sûrement en train être conformé en cette image. Dieu veillant lui-même à ce qui celui qui a non seulement été appelé et justifié mais aussi glorifié. Vous pouvez rencontrez des chrétiens à toutes les étapes de cette procédure, parce que nous devons tous passer par là, mais vousne trouverez personne qui ne passera pas à travers de chacune de ces étapes au temps voulu par Dieu. Il n'y a pas deux sortes de chrétien quoiqu'on retrouve des chrétiens à toutes les étapes de l'avancement vers le but auquel tous sont destinés et auquel tous arriveront.

P.25 Le dispensationnalisme est un système fondamentalement correct pour comprendre le programme de Dieu à travers les âges. Son élément principal est la reconnaissance que le plan de Dieu pour Israel m'a pas été supplanté ou englouti dans son programme pour l'Église.

Il y a une tendance toutefois, chez les dispensationnalistes, d'aller trop loin en compartementisant la vérité au point de faire des distinctions non bibliques.

La division entre l'âge de la loi et l'âge de la grâce en particulier a fait des ravages dans la théologie dispensationnaliste et a contribué à la confusion au sujet de la doctrine du salut. Bien sûr, il y a une importante distinction à être faite entre la loi et la grâce. Mais il est faux de conclure, comme Chafer l'a fait apparremment, que la loi et la grâce s'excluent mutuellement dans le programme de Dieu de chaque âge. P.26 En fait, et la loi et la grâce sont des parties du programme de Dieu dans chaque dispensation. Le salut a toujours été par grâce à travers la foi, même les saints de l'Ancien Testament qui ont précédé ou qui étaient sous la loi de Moïse ont été sauvés par grâce à travers la foi. Ro.4:3, 6-8, 16. De manière aussi claire, les saints du Nouveau Testament avait une loi à accomplir, Ga.6:2, 1Co.7:19, 9:21.

Ceux qui enseignent que l'obéissance et la soumission n'ont aucun rapport avec la foi salvatrice sont forcés de faire une distinction ferme mais non biblique entre le salut et la formation de disciple (discipleship). Cette dichotomie, comme celle du chrétien charnel\spirituel donne 2 classes de chrétien.

- John MacArthur, dans Gospel according to Jesus.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 24 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes dimanche 23 avril 2017