5° La dispensation de la loi de Moïse

L'économe de la dispensation
Caractéristiques
Le défi à relever
L'épreuve de fiabilité
Le jugement de Dieu
Grâce divine manifestée
Leçon à retenir

Résumé

L'économe de la dispensation

Moïse Ex.19:3

Caractéristiques

Le gouvermenent laissé à la discrétion humaine ayant failli lamentablement, dans cette dispensation Dieu définit très clairement et en détail à l'humanité immature,  ce qui est bien et mal pour enlever toute prétexte d'ignorance à l'homme. Ces ordonnances touchaient 3 dimensions; morale Ex.20, civile, Ex.21 et cérémonielle Lé.6.

Rappelons que «la loi était l’ombre des choses à venir» Col.2:17 la réalité viendra avec Jésus-Christ, cf. Jn.1:17

Le défi à relever

Le défi à relever est immense, l'homme devait obéir à la volonté de l'Éternel manifestée par 613 ordonnances ! Ex.19:5 voici comment le réaliste Josué exposa la situation au peuple:

Jos.24:14  Maintenant, craignez l'Eternel, et servez-le avec intégrité et fidélité. Faites disparaître les dieux qu'ont servis vos pères de l'autre côté du fleuve et en Egypte, et servez l'Eternel.
15  Et si vous ne trouvez pas bon de servir l'Eternel, choisissez aujourd'hui qui vous voulez servir, ou les dieux que servaient vos pères au delà du fleuve, ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous habitez. Moi et ma maison, nous servirons l'Eternel.
16  Le peuple répondit, et dit: Loin de nous la pensée d'abandonner l'Eternel, et de servir d'autres dieux!
17  Car l'Eternel est notre Dieu; c'est lui qui nous a fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude, nous et nos pères; c'est lui qui a opéré sous nos yeux ces grands prodiges, et qui nous a gardés pendant toute la route que nous avons suivie et parmi tous les peuples au milieu desquels nous avons passé.
18  Il a chassé devant nous tous les peuples, et les Amoréens qui habitaient ce pays. Nous aussi, nous servirons l'Eternel, car il est notre Dieu.
19  Josué dit au peuple: Vous n'aurez pas la force de servir l'Eternel, car c'est un Dieu saint, c'est un Dieu jaloux; il ne pardonnera point vos transgressions et vos péchés.
20  Lorsque vous abandonnerez l'Eternel et que vous servirez des dieux étrangers, il reviendra vous faire du mal, et il vous consumera après vous avoir fait du bien.
21  Le peuple dit à Josué: Non! car nous servirons l'Eternel.
22  Josué dit au peuple: Vous êtes témoins contre vous-mêmes que c'est vous qui avez choisi l'Eternel pour le servir. Ils répondirent: Nous en sommes témoins.
23  Otez donc les dieux étrangers qui sont au milieu de vous, et tournez votre coeur vers l'Eternel, le Dieu d'Israël.
24  Et le peuple dit à Josué: Nous servirons l'Eternel, notre Dieu, et nous obéirons à sa voix.
25  Josué fit en ce jour une alliance avec le peuple, et lui donna des lois et des ordonnances, à Sichem.

Dans leur présomption orgueilleuse, les juifs pensaient pouvoir observer la loi de Dieu et ainsi garder sa faveur. Josué les avertit qu'ils n'en auront pas la force mais ils ne veulent rien entendre ne réalisant pas la faiblesse de leur chair malgré leur esprit bien disposé.

La déportation à Babylone semble avoir une fois pour toutes leurs attachements aux divinités païennes. Par contre, l'idolâtrie s'est raffinée et est devenu plus subtile, prenant, par exemple, la forme de la cupidité, cf. Mt.6:24 et Col.3:5
 

L'épreuve de fiabilité

Moïse raconte comment les hébreux se sont comportés lorsque que leur dédicaiton à obéir à la loi de Dieu a été éprouvée:

Sache donc que ce n’est point à cause de ta justice que l’Eternel, ton Dieu, te donne ce bon pays pour que tu le possèdes; car tu es un peuple au cou raide. Souviens-toi, n’oublie pas de quelle manière tu as excité la colère de l’Eternel, ton Dieu, dans le désert. Depuis le jour où tu es sorti du pays d’Egypte jusqu’à votre arrivée dans ce lieu, vous avez été rebelles contre l’Eternel. Deutéronome 9:6-7
 
 

Le jugement de Dieu

Dieu avait averti Israël des malheurs qui s'abattreraient sur lui s'il ne se repentait pas.

2Ch.7:13  Quand je fermerai le ciel et qu'il n'y aura point de pluie, quand j'ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j'enverrai la peste parmi mon peuple;
14  si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

Il y a eut plusieurs famines, comme au temps du méchant roi Achab et du prophète Élie. Par la suite Dieu a permis la déportation des juifs comme remède choc et en dernier recours il a permis la destruction du temple par Titus en 70 ce qui empêchait dorénavant les juifs d'appliquer la loi de Moïse dans toutes ses prescritpions sacrificielles, ils se sont tournés encore plus vers l'étude de la Torah, comme Jésus l'avait fait remarquer:

Jn.5:39  Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.
40  Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!
 

Grâce divine manifestée

La faillite de l'homme à se conformer à la loi lui fait prendre conscience encore plus de son besoin de la grâce de Dieu accessible seulement pas la foi en sa bonté qui a permis qu'un substitut innocent meurt à la place du coupable.

Comme dans toutes les autres dispensations la grâce de Dieu est donc offerte à celui qui fait confiance à Dieu pour le pardon de ses péchés. Voici comment David l'exprime:

Ps.130:3  Si tu gardais le souvenir des iniquités, Eternel, Seigneur, qui pourrait subsister?
4  Mais le pardon se trouve auprès de toi, afin qu'on te craigne.

Ps.32:1 Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné!
2  Heureux l'homme à qui l'Eternel n'impute pas d'iniquité, et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude!
3  Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée;
4  Car nuit et jour ta main s'appesantissait sur moi, ma vigueur n'était plus que sécheresse, comme celle de l'été. -Pause.
5  Je t'ai fait connaître mon péché, je n'ai pas caché mon iniquité; j'ai dit: J'avouerai mes transgressions à l'Eternel! et tu as effacé la peine de mon péché. -Pause.

Ps.103:8  L'Eternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en bonté;
9  Il ne conteste pas sans cesse, il ne garde pas sa colère à toujours;
10  Il ne nous traite pas selon nos péchés, il ne nous punit pas selon nos iniquités.
11  Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent;
12  Autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il éloigne de nous nos transgressions.
13  Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a compassion de ceux qui le craignent.
14  Car il sait de quoi nous sommes formés, il se souvient que nous sommes poussière.

Plus encore, Esaïe a prophétisé une année de grâce qui s'est réalisée avec le début du ministère public de Jésus-Christ

Lu.4:17  et on lui remit le livre du prophète Esaïe. L'ayant déroulé, il trouva l'endroit où il était écrit:
18  L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés,
19  pour publier une année de grâce du Seigneur.
20  Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.
21  Alors il commença à leur dire: Aujourd'hui cette parole de l'Ecriture, que vous venez d'entendre, est accomplie.

La grâce était déjà effective sous la loi, la grâce de Dieu a été toujours accessible à tous les hommes en tenant compte du degré de révélation octroyé à chacun. Abel en a bénéficié autant que nous. Avec l'arrivée de Jésus, il y a eu une grâce encore plus grande offerte tout d'abord aux juifs vers qui Jésus avait été envoyé, Mt.15:24. Pendant son ministère terrestre Jésus a annoncé la bonne nouvelle aux pauvres Mt.11:5; guéri ceux qui ont le coeur brisé, Lu.7:11-15, proclamé aux captifs la délivrance, Mt.8:32, et aux aveugles le recouvrement de la vue, Mc.10:51-52 renvoyé libres les opprimés, cf. Lu.4:18-19. L'année de grâce ne vise pas la dispensation de la grâce puisqu'elle a son accomplissement au temps de Jésus, Jn.1:16-17 qui se trouvait lui-même sous la loi, cf. Mt.5:17-20. Elle est une allusion au Jubilée de Lé.25:10 Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants: ce sera pour vous le jubilé; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille.

(Ceux qui proviennent de la page sur la dispensation de l'église peuvent y retourner à l'endroit de départ en cliquant ici)

A la fin de cette dispensation, le jugement de Dieu est tombé sur Jésus-Christ, accomplissant la loi pour le bénéfice de l'humanité (Mt 5:17, John 3:16, Romans 3:23-25, 6:23, Heb 10:9-14, 1 John 2:2, ...).

Es.53:4  Ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.
5  Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.
 

Promesse de rétablissement

Ga.3:21  La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu? Loin de là! S'il eût été donné une loi qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi.
22  Mais l'Ecriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus-Christ à ceux qui croient.
23  Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
24  Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
25  La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.

L'alliance mosaïque a montré ses limites, Dieu annonce par la bouche de Jérémie une nouvelle alliance sur de nouvelles bases ; la foi, comme on vient de lire.

Jé.31:31  Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,
32  Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Egypte, Alliance qu'ils ont violée, Quoique je fusse leur maître, dit l'Eternel.
33  Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Eternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.
34  Celui-ci n'enseignera plus son prochain, Ni celui-là son frère, en disant: Connaissez l'Eternel! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l'Eternel; Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur péché.
 

L'auteur de l'épître aux hébreux introduit cette citation en la commentant ainsi: 

Hé.8:6 maintenant il (Jésus) a obtenu un ministère d'autant supérieur qu'il est le médiateur d'une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses.
7  En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde.
 

Leçon à retenir

Même avec la conscience, le gouvernement et la loi, l'homme est encore incapable de bien se comporter et plaire à Dieu, toutes ces dispensations manifestent de plus en plus son besoin de la grâce de Dieu, le préparant ainsi à l'acceptation du Sauveur qui viendrait le délivrer de l'esclavage du péché.

Galates 3:24  Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
Galates 3:25  La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.

- Le Webmestre

Résumé de L.S. Chafer

Cette longue période commence lors de la réception de la li au Sinaï Ex.19:8. Elle est caractérisée par 1500 d'infidélité et de transgression de la loi, et se termine par la grande tribulation sur la terre. Elle a vu son cours interrompu par la mort de Christ et la dispensation de l'Église, non révélée jusque-là. C'est ainsi que le temps de l'Église, bien qu'il forme un tout, représente une parenthèse dans la dispensation de la loi. Quand le Seigneur viendra pour enlever son Église, la dispensation de la loi reprendra son cours pour continuer pendant la période connue sous le nom de la septième semaine de Daniel Da.9:24-27, à laquelle on attribue en général une durée de 7 ans. Les jugements réservés à Israël commencèrent avec ses dispersions et continuèrent par la destruction de Jérusalem et sa dispersion finale parmi les païens. Enfin, ils atteindront leur point culminant et se termineront dans la tribulation qui vient. Le plus grand péché d'Israël a été le rejet du Messie lors de la première venue.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 24 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes jeudi 23 mars 2017