Le nom de Dieu


Exode 3:13 Moïse dit à Dieu: J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je? 14 Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle 'Je suis' m'a envoyé vers vous.

Dieu dit à Moïse que son nom est « Je suis celui qui suis » ; en hébreu « hayah », en grec « ego eimi ho ôn ». Dieu emploie simplement le verbe « être » comme nom propre pour s'identifier à Moïse. Ce verbe « hayah » est souvent employé en hébreu, par exemple Genèse 1:4 Que la lumière soit « hayah ».

Jésus reprend ce terme « Je suis » quand il parle d'Abraham.

Jean 8:57 Les Juifs lui dirent: Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham! 58 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. 59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple.

La bonne syntaxe aurait voulu que Jésus dise : « avant qu'Abraham fût, j'étais », mais il choisit de reprendre le nom que Dieu avait donné à Moïse dans le buisson « Je Suis » (egô eimi) et les juifs avaient très bien saisi l'allusion, c'est pourquoi ils ont voulu le lapider sur le champ.

Voilà donc le nom par lequel Dieu s'est lui-même identifié à Moïse. Le Saint-Esprit (2Timothée 3:16) a ensuite inspiré Moïse (première fois dans Genèse 2:5) et les autres écrivains de l'Ancien Testament d'appeler « HaYaH » par le nom de « YHWH », dont Moïse dès le verset après Exode 3:14.

Exode 3:15 Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: « YHWH », le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération.

« YHWH » est traduit en grec par « ho ôn » : Celui qui est. La raison étant que Dieu parle de lui à la première personne « Je Suis » tandis que les hommes parlent de Dieu à la troisième personne « Celui qui est ». YHWH, prononcé (YeHoVaH ou YaHWeH), les deux façons sont possibles, mais comme l'hébreu n'écrit pas les voyelles et que son nom n'avait pas été prononcé pendant des millénaires parce que les juifs voulaient s'assurer de ne pas le prendre en vain (voir Exode 20:7), il n'y a pas moyen de savoir avec certitude comment on le prononçait à l'époque de Moïse.

Le nom de Dieu se retrouve abrégé en composition dans plusieurs noms propres bibliques :

Adoniyah : Le Seigneur Je Suis ; Eliyah (Elie) : Dieu Je Suis ; Yonathan : Je Suis donne ; Yeshua (Jésus, Josué) : Je Suis sauve.

Dans le Nouveau Testament, on retrouve une fois le nom de Dieu le Père écrit en grec : « ho ôn » : ( Celui qui est ), c'est ainsi que la LXX, traduction grecque de l'Ancien Testament avait rendu « hayah » ( Je suis ) dans Exode 3:14.

Apocalypse 1:4 Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, 5 et de la part de Jésus-Christ

Comment se fait-il que nous ne retrouvions pas plus le nom de Dieu dans le Nouveau Testament alors que Jésus, rendu à la fin de son ministère terrestre, prie son Père en disant :

Jean 17:6 J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde.

La réponse pourrait se trouver dans le fait que Jésus a enseigné à ses disciples de sanctifier le nom de Dieu (Mt.6:9). Que signifie « sanctifier le nom de Dieu » ! Sanctifier signifie séparer et mettre à part. Comment les apôtres ont-il compris cette phrase dans la prière du « Notre Père » énoncée par Jésus ? Les premiers chrétiens ont sanctifié le nom de Dieu en suivant la coutume de leur époque, choisissant de le retirer de leur vocabulaire et ils ont parlé de Dieu et à Dieu plutôt en tant que Père.

1 Pierre 1:17 Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun,

L'apôtre Jacques suit l'usage courant et remplace YHWH par Seigneur.

Jacques 3:9 Par elle nous bénissons le Seigneur notre Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu.

Dans l'Ancien Testament, on retrouve fréquemment l'expression YHWH Elohim (Eternel Dieu, 73 fois) ou Adonai YHWH (Seigneur Éternel Ge.28:2 dans la bouche d'Abraham et 27 autres fois jusqu'à l'exil à Babylone), remplacée ensuite par Adonai Elohim (Seigneur Dieu) depuis l'exil à Babylone (Da.9:4, Luc 1:32, Ap.1:8, 4:8, 11:17, 15:3, 16:7, 18:8, 21:22, 22:5), ailleurs dans le Nouveau Testament, sous l'inspiration du Saint-Esprit, c'est plutôt l'expression Dieu le Père qui prédomine (19 fois). Il est intéressant de noter que les premiers mots du nouveau-né spirituel sont exposés comme étant « Abba ! Père ! » et non « YHWH ».

Romains 8:15 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba ! Père ! 16 L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Même dans les citations de l'Ancien Testament où YHWH était employé, les écrivains du Nouveau Testament l'ont substitué par Seigneur, ce qui donne parfois des tournures de phrase plutôt déroutantes, comme si le Seigneur se parlait à lui-même dans Mt.22:44 alors que dans la citation originale nous avons plutôt YHWH qui adresse au Seigneur.

Psaumes 110:1 De David. Psaume. Parole de l’Eternel (YHWH) à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

Jésus reprend cette citation de David et Matthieu suit l'usage grec de la LXX en remplaçant le nom de Dieu YHWH par « Seigneur »(kurios)

Matthieu 22:44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ?

Conclusion

Matthieu a fidèlement rapporté les paroles de Jésus en araméen et celles-ci ont été littéralement traduites en grec, alors même Jésus a soigneusement évité de prononcer le nom de Dieu, le sanctifiant ainsi en le mettant résolument à part de toute conversation. Il a suivi l'usage en vigueur du temps où c'était considéré prendre le nom de Dieu en vain de le prononcer dans une conversation et ses apôtres ont fait de même. Suivons leur exemple et invoquons Dieu comme Père car Dieu est « Celui qui Est » notre Père et nous sommes ses enfants, gloire à Lui !

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017