Dieu le juge
Est-ce que vous croyez au jugement divin?

Est-ce que vous croyez en un Dieu qui va agir comme notre juge?

Pour plusieurs, cela ne rentre pas dans leur conception de Dieu, ils le perçoivent plutôt comme un père, un ami, un aide, comme celui qui nous aime en dépit de toutes nos faiblesses, nos péchés. C'est une conception de Dieu qui met à l'aise, avec laquelle on peut être confortable. Cette conception de Dieu est basée sur la vérité de la Parole de Dieu, cependant elle n'est pas complète; la Bible parle aussi de Dieu comme celui qui va juger les vivants et les morts et ça c'est moins confortable, ça en repousse plusieurs. Pourtant c'est une chose qui est très bien établie de la Genèse à l'Apocalypse.

Ge.18:25 Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu'il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d'agir! loin de toi! Celui qui juge toute la terre n'exercera-t-il pas la justice?

Ps.75:7 Mais Dieu est celui qui juge: Il abaisse l'un, et il élève l'autre. 8 Il y a dans la main de l'Éternel une coupe, où fermente un vin plein de mélange, et il en verse: tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu'à la lie.

Ps.82:8 Lève-toi, ô Dieu, juge la terre! Car toutes les nations t'appartiennent.

Hé.12:23 Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le choeur des anges, 23 de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, 24 de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel. 25 Gardez-vous de refuser d'entendre celui qui parle; car si ceux-là n'ont pas échappé qui refusèrent d'entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, 26 lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse: Une fois encore j'ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel.

Bien au-delà des versets, la réalité du jugement de Dieu est constamment présente dans l'histoire de l'homme à partir d'Adam et Ève chassés du jardin en passant par la génération de Noé exterminée par le déluge, jusque dans le Nouveau Testament avec Ananias et Saphira dans Ac.5, l'arrogant Hérode dans Ac.12:21, et les Corinthiens égocentriques dans 1Co.11:32

1Co.11:28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts. 31 Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

De même aussi il y aura un jour du jugement dernier

1Pi.4:5 Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts.

Ac.10:42 Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d'attester que c'est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts. 43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. 44 Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.

Ro.2:14 Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; 15 ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour. 16 C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes.

Jn.5:22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, 23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé. 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. 25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l'auront entendue vivront. 26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même. 27 Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu'il est Fils de l'homme. 28 Ne vous étonnez pas de cela; car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. 29 Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.

Mt.12:36 Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée. 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

Qu'est-ce que cela implique l'idée de Dieu comme juge selon vous?

1° Le juge est une personne qui possède de l'autorité.

Dans le monde biblique, le roi était toujours le juge suprême parce qu'il était l'autorité suprême. Ça va pour Dieu aussi; en tant que notre Créateur, il nous possède, en tant que notre possesseur, Ps.82:8, il a le droit de faire des lois pour nous et de nous récompenser quand nous les observons comme de nous corriger si nous les transgressons.

Ps.82:8 Lève-toi, ô Dieu, juge la terre! Car toutes les nations t'appartiennent.

Dans notre société, la législature et le judiciaire sont distincts, en sorte que ce ne sont pas les juges qui font les lois, ils les appliquent seulement, mais au temps bibliques, les juges faisaient aussi les lois à l'instar de Dieu.

2° Le juge est la personne identifiée avec ce qui est bien et correct.

L'idée moderne que le juge doit être froid et impersonnel n'est pas biblique. On s'attend du juge au temps biblique qu'il aime la justice et l'honnêteté, qu'il punisse les mauvaises actions.

Ps.82:1 Dieu se tient dans l'assemblée de Dieu; Il juge au milieu des dieux. 2 Jusques à quand jugerez-vous avec iniquité, et aurez-vous égard à la personne des méchants? 3 Rendez justice au faible et à l'orphelin, faites droit au malheureux et au pauvre, 4 sauvez le misérable et l'indigent, délivrez-les de la main des méchants. 5 Ils n'ont ni savoir ni intelligence, ils marchent dans les ténèbres; tous les fondements de la terre sont ébranlés. 6 J'avais dit: Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut. 7 Cependant vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince quelconque.

En hébreu, le nom même de Dieu, Elohim, comporte une notion de juge, c'est pourquoi dans le Ps.82, les hommes sont appelés dieux (Elohim) non parce qu'ils sont éternels mais parce qu'ils sont appelés à jugés, à l'image de Dieu (Elohim).

3° Le juge est une personne avec la sagesse pour discerner la vérité.

Dans la Bible, c'est au juge d'établir les faits, il n'y a pas de jury, c'est la responsabilité du juge de questionner.

Quand la Bible nous montre Dieu comme juge, l'emphase est sur son omniscience et sa sagesse en tant que Celui qui sonde les coeurs et qui trouve les faits et met en lumière les motivations profondes et les pensées secrètes. Rien ne peut lui échapper. On peut tromper les hommes, mais on ne peut pas tromper Dieu. Il nous connaît parfaitement et nous juge en accord avec ce que nous sommes vraiment.

Ps.139:1 Eternel! tu me sondes et tu me connais, 2 Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée; 3 Tu sais quand je marche et quand je me couche, et Tu pénètres toutes mes voies. 4 Car la parole n'est pas sur ma langue, que déjà, ô Eternel! Tu la connais entièrement.

Ro.2:16 Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes.

4° Le juge est une personne de pouvoir, pour exécuter la sentence.

Le juge moderne ne fait rien d'autre que prononcer la sentence, c'est un autre département de la justice qui l'applique.

Mais Dieu est le juge qui exécute lui-même la sentence, récapitulons; il est en position d'autorité pour établir les lois, il aime la vérité et peut la discerner et il exerce lui-même la sentence.

Le jugement est une partie du caractère de Dieu qui confirme sa perfection morale, sa justice. Cela démontre aussi qu'au coeur de la justice qui exprime la nature de Dieu se trouve la rétribution, qui est de rendre aux hommes ce qu'ils méritent.

Donc quand la Bible parle de jugement final c'est en terme de rétribution, Mt.16:27, Ro.2:6-11; autant pour les chrétiens que pour les non-chrétiens, 2Co.5:10; nous allons récolter ce que nous avons semé.

Dieu est le juge et la justice sera faite.

Ap.11:15 Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles. 16 Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, 17 en disant: Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. 18 Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. 19 Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l'arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle.

Pourquoi les hommes ont-ils de la misère à voir Dieu comme juge? Pourquoi pensent-ils que c'est indigne de lui, indigne d'un Dieu d'amour?

Le Dieu d'amour est parfait, parfaitement moral dans son jugement. Est-ce qu'un Dieu qui ne ferait pas la différence entre le bien et le mal serait un être bon et admirable? Serait-il un Dieu louable s'il ne faisait pas la distinction entre saint Paul et Hitler? L'indifférence morale serait une imperfection de Dieu, non le contraire. Ne pas juger le monde manifesterait l'indifférence de Dieu.

La réalité du jugement divin doit avoir un impact sur notre vision de la vie. Notre comportement sera différent en sachant que nous aurons des comptes à rendre, 2Co.5:10.

2Co.5:8 nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur. 9 C'est pour cela aussi que nous nous efforçons de lui être agréables, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous le quittions. 10 Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant dans son corps. 11 Connaissant donc la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes; Dieu nous connaît

Il est important de comprendre que ce jugement ne décide pas si nous allons dans la présence du Seigneur, au contraire, Paul dit que lui et les chrétiens de son temps étaient pleins de confiance à ce sujet, v.8, plutôt ce jugement concerne nos oeuvres, comme il l'explique dans 1Co.3:10-15.

1Co.3:10 Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. 11 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. 12 Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, 13 l'oeuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révélera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'oeuvre de chacun. 14 Si l'oeuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. 15 Si l'oeuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.

La crainte du Seigneur, 2Co.5:11 est différente de la crainte du jugement du Seigneur, car il n'y a aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, Ro.8:1. Ceci nous amène à notre cinquième point.

5° Le juge a pourvu à un moyen de se soustraire à la condamnation

Nous avons vu que dans sa perfection morale, le Dieu d'amour se devait de punir les coupables car l'indifférence n'est pas de l'amour mais plutôt du mépris. Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous tout en restant un juste juge:

Ro.5:8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. 9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. 10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.

Ro.3:20 Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché. 21 Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, 22 justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction. 23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; 24 et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. 25 C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, 26 de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

C'est ainsi que Dieu, le juste juge, manifeste à la fois sa justice et son amour, il a condamné le péché en Jésus; celui qui place sa confiance en Jésus, Jésus prend sur lui tous ses péchés et sa condamnation, il porte la peine méritée par nos péchés, il n'y a donc plus de condamnation pour nous qui avons cru.

Est-ce votre cas aujourd'hui, le croyez-vous?

Ro.10:9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. 10 Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, 11 selon ce que dit l'Écriture: Quiconque croit en lui ne sera point confus.

Place ta confiance en Jésus et en sa Parole et tu ne seras pas confus au jour du jugement et ensuite montre par ton comportement la réalité de ta repentance et de ta foi par la puissance que te communique le Saint-Esprit:

1Pi.1:3 Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, 4 lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, 5 à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, 6 à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, 7 à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité. 8 Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. 9 Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. 10 C'est pourquoi, frères, appliquez-vous d'autant plus à affermir votre vocation et votre élection; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. 11 C'est ainsi, en effet, que l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ vous sera pleinement accordée. 12 Voilà pourquoi je prendrai soin de vous rappeler ces choses, bien que vous les sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente.

Ja.5:8 Vous aussi, soyez patients, affermissez vos coeurs, car l'avènement du Seigneur est proche. 9 Ne vous plaignez pas les uns des autres, frères, afin que vous ne soyez pas jugés: voici, le juge est à la porte.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 20 septembre 2017