iv>
 
   
 
Einstein à propos de Dieu et de la Bible


Une lettre d'Einstein (1879-1955) envoyée en 1954 au philosophe Eric Gutkind a refait surface.

Einstein y écrit :

« Pour moi, le mot "Dieu" n'est rien de plus que l'expression et le produit de la faiblesse humaine (et) la Bible une collection de légendes honorables, mais primitives qui n'en demeurent pas moins très enfantines ».

20 ans auparavant il avait aussi écrit :

« Je ne peux pas imaginer un Dieu qui récompense et punit l'objet de sa création. Je ne peux pas me figurer un Dieu qui réglerait sa volonté sur l'expérience de la mienne. Je ne veux pas et je ne peux pas concevoir un être qui survivrait à la mort de son corps. Si de pareilles idées se développent en un esprit, je le juge faible, craintif et stupidement égoïste. » — « Comment je vois le monde »

Nous pourrions débattre de long en large des opinions formulées par Einstein dans ces deux citations. Je me contenterai de dire que cette attitude navrante d'Einstein ne devrait pas nous surprendre, 1900 ans auparavant, l'apôtre Paul nous avait expliqué pourquoi la plupart des gens intelligents de ce monde seraient ignorants des vérités spirituelles (1Corinthiens 1:18-27).

Tout de même, il y a parmi la communauté scientifique un certain nombre de personnes qui croient en Dieu, en la création du monde en 6 jours et dans le salut offert par Jésus-Christ, juste deux exemples ici Jonathan Sarfati et Ken Ham

1Corinthiens 1:18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. 19 Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, et j'anéantirai l'intelligence des intelligents. 20 Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? 21 Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. 22 Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse: 23 nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, 24 mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. 26 Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. 27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes;



Les gens imbus de leur intelligence et de leur grande connaissance concernant les choses de la terre méprisent souvent ce qu'ils ne peuvent analyser de manière empirique, comme il est écrit dans 1Corinthiens 8:1:

"La connaissance enfle, mais l'amour édifie."



Un frère m'a rappelé qu'Einstein a dit aussi :

"Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue."

Einstein a parfaitement raison concernant la bêtise humaine, en cela il rejoint la Parole de Dieu qui affirme que seul un insensé peut dire que Dieu n'existe pas, (voir Psaume 14:1), comme seul quelqu'un de bête au max pourrait dire que le logiciel Windows s'est fait tout seul et que Bill Gates n'y est pour rien.

Einstein ne va pas aussi loin, mais il ampute Dieu de sa personnalité en l'intégrant à son univers même dans une forme de panthéisme à la Spinoza.

Je préfère de beaucoup un Dieu personnel qui m'a créé à son image et qui veut entrer en relation avec moi parce qu'il m'aime. Voilà qui donne un sens à la vie autrement que de vivre seulement comme des bêtes... on revient alors à la bêtise du début!

Je vous ferai remarquer que depuis 1955, Einstein a survécu à la mort de son corps et qu'il a maintenant changé d'idée. Oh, qu'il doit se sentir stupide et bête maintenant d'avoir été incrédule !





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 11 décembre 2017