La connaissance
Le parcours des termes "connaître, connaissance" est quelque peu confondant sur le plan étymologique.

A première vue, on serait portés à penser qu'il vient de la composition de "con" = avec + "naître", mais ce n'est pas le cas.
Le mot "naître" vient du latin "nasci" tandis que le mot "connaître" vient du latin "cognoscere" en passant par le vieux français "connoistre, connoissance, connoisseor, connoissant" (cf. anglais: connoisseur: connaisseur, espagnol: conozco, conoces: je connais, tu connais, italien: incognito). Avec le temps, le son "oi" s'est transformé en "ai"; ex. le parler françois devient le parler français, la connoissance devient la connaissance.

Le latin cognoscere vient du grec gnôrizô; je fais connaître et gignôskô; je connais. Le sens de ces mots grecs ne rend pas justice complètement au sens biblique dérivé des langues sémitiques. En grec, la connaissance est un concept intellectuel d'acquisition de données, de faits alors qu'en hébreu, le terme correspondant "yada" désigne une connaissance expérimentale, elle peut désigner l'union intime physique et/ou spirituelle, c'est dans ce sens que Jésus, qui connaît pourtant toutes choses Jn.16:30 sauf une Mt.24:36, pourra dire à ceux qui ont commis l'iniquité,

"retirez-vous de moi... je ne vous ai jamais connus Mt.7:22.

Si on s'en tient au sens grec du mot, cette affirmation n'aurait pas d'allure, car Jésus savait très bien ce qui était dans le coeur de l'homme, Jn.2:25. C'est la même chose dans 1Co.8:3 où il est écrit que ce qui compte c'est d'être connu de Dieu:

"Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là est connu de lui."



On peut donc faire profession de connaître Dieu au sens grec, en pouvant exposer brillamment les développements théologiques mais le reniant par notre comportement:

Tite 1:16 Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs oeuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d'aucune bonne oeuvre.

1 Corinthiens 15:34 Revenez à vous-mêmes, comme il est convenable, et ne péchez point; car quelques-uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte.

1Th.4:3 Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité; 4 c'est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l'honnêteté, 5 sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu;



Comme un frère le soulignait, ça vaut la peine de le répéter:

"C'est comme pour connaître une femme, ce n'est pas du bout de lèvres, mais par un engagement total et réciproque pour la vie entière :-)"

La seule manière que je vois qu'on peut réaliser cela sur le plan spirituel, c'est de s'attacher humblement au Seigneur et faire un seul esprit avec lui en conformant notre volonté, nos pensées et nos sentiments aux siens, 1Co.6:17 qui nous sont révélés dans sa Parole. Et ça va prendre bien de la patience et de la miséricorde de la part du Seigneur!

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 26 juillet 2017