Les pandas et la survie du mieux adapté
Le panda est une énigme pour les évolutionnistes, car selon l'évolutionnisme, seuls les mieux adaptés survivent. Les pandas auraient dû disparaître il y a longtemps, tellement ils ont de la difficulté à se reproduire, non seulement en captivité, mais aussi dans la nature. Les femelles ovulent rarement et quand c'est le cas, elles ne le manifestent pas aux mâles qui ont de toute façon une libido bien basse. Pour empirer la situation encore, les mâles semblent de bien piètres amoureux au point que les femelles perdent patience et engagent la bataille avec eux au lieu de perpétuer la race. Il en résulte que la plupart des femelles pandas demeurent sans progéniture toute leur vie. De plus, les chances de survie d'un bébé panda ne sont pas élevées parce qu'il arrive que leur mère maladroite les écrase accidentellement.
Les évolutionnistes qui étudient le panda sont donc mystifiés, ils se demandent bien comment le panda a pu survivre 3 millions d'années et s'attendent à une extinction rapide. Remettons les pendules à l'heure, tout d'abord aucune créature n'existe depuis si longtemps, il y a des animaux sur Terre que depuis quelques milliers d'années. Ensuite, les pandas géants descendent de l'ancêtre original sorti de l'arche de Noé, loin d'avoir évolués, ils ont subi plutôt des dégénérescences, en se spécifiant, leur bagage génétique s'appauvrissant de génération en génération. Considérant cela, leur extinction est en effet bien probable, d'autant plus que leur habitat est graduellement réduit par l'expansion humaine.

Texte traduit et adapté de la revue Creation, juin 1998






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 23 juillet 2017