Les dinosaures dans le livre de Job dans la Bible

- Salut les amis, lisez avec moi

Job 40:15-41:26
Version Bible du Semeur

15 Regarde donc :  voici l'hippopotame
Je l'ai créé tout aussi bien que toi.
Comme le boeuf, il se nourrit de l'herbe.
16 Vois quelle force  réside dans sa croupe !
Quelle vigueur dans ses muscles des flancs !
17 Il plie sa queue, solide comme un cèdre.
Et les tendons sont tressés dans ses cuisses.
18 Ses os ressemblent à des barreaux de bronze,
son ossature à des tasseaux de fer.
19 C'est le chef-d'oeuvre de Dieu, son créateur
qui lui impose le respect par le glaive.
20 Des monts entiers produisent son fourrage,
là où s'ébattent les animaux sauvages.
21 Il dort à l'ombre caché dans les lotus,
sous le couvert des roseaux du marais.
22 Il est couvert par l'ombre des lotus,
les peupliers du torrent le protègent.
23 Si l'eau déborde, il ne s'en émeut pas.
Si le Jourdain se jette dans sa gueule, 
il reste calme et en sécurité.
24 Va-t-on le prendre à face découverte
et l'entraver en lui perçant le mufle ?
 

25 Iras-tu prendre avec ton hameçon le crocodile ?
Pour le tirer de l'eau vas-tu lier sa langue avec ta ligne ?
26 Lui mettras-tu un jonc dans les naseaux ?
Perceras-tu d'un crochet sa mâchoire ?
27 Te fera-t-il de nombreuses prières ?
Te dira-t-il doucement des tendresses ?
28 Conclura-t-il une alliance avec toi ?
Le prendras-tu pour serviteur à vie ?
29 Ou pour jouet comme un petit oiseau ?
Le lieras-tu pour amuser tes filles ?
30 Des associés le mettront-ils en vente ?
Des commerçants le partageront-ils ?
31 Vas-tu cribler de dards sa carapace ?
Vas-tu barder sa tête de harpons ?
32 Attaque-le et tu te souviendras de ce combat, 
tu n'y reviendras plus !

Chapitre 41
1 Vois, devant lui, tout espoir de le vaincre est illusoire.
A sa vue seule, on sera terrassé.
2 Nul n'osera exciter sa colère.
Qui donc alors pourrait me tenir tête ?
3 Qui m'a prêté pour que j'aie à lui rendre ?
Tout est à moi sous l'étendue des cieux.
4 Je ne veux pas me taire sur ses membres,
et je dirai sa force incomparable, 
et la beauté de sa constitution.
5 Qui a ouvert par devant son habit ?
Qui a franchi les deux rangs de ses dents ?
6 Qui a forcé les battants de sa gueule ?
Ses crocs aigus font régner la terreur.
7 Majestueuses sont ses rangées d'écailles.
Bien assemblées comme des boucliers,
8 articulées les unes sur les autres,
et aucun souffle ne pourrait s'y glisser :
9 soudées ensemble, chacune à sa voisine,
elles se tiennent et sont inséparables.

10 Il éternue : c'est un jet de lumière.
Ses yeux ressemblent aux paupières de l'aube.
11 Des étincelles jaillissent de sa gueule,
ce sont des gerbes de flammes qui s'échappent.
12 De ses narines la fumée sort en jets
comme d'un pot ou d'un chaudron bouillant.
13 Son souffle embrase comme un charbon ardent
et, de sa gueule, une flamme jaillit.
14 C'est dans son cou que sa vigueur réside,
et la terreur danse au-devant de lui.
15 Qu'ils sont massifs, les replis de sa peau !
Soudés sur lui, ils sont inébranlables.
16 Son coeur est dur, figé comme une pierre
il est durci comme une meule à grain.

17 Quand il se dresse, les plus vaillants ont peur.
Ils se dérobent, saisis par l'épouvante.
18 L'épée l'atteint sans trouver nulle prise,
la lance même, la flèche et la cuirasse 
ne servent pas à celui qui l'approche.
19 Pour lui, le fer est comme de la paille,
il prend le bronze pour du bois vermoulu.
20 Les traits de l'arc ne le font jamais fuir
et les cailloux qu'on lance avec la fronde 
ne sont pour lui que des fétus de paille.
21 Oui, la massue est un brin de roseau,
et il se rit du sifflement des lances.
22 Son ventre, armé de tessons acérés,
est une herse qu'il traîne sur la vase.

23 Les eaux profondes, 
il les fait bouillonner comme un chaudron.
Il transforme le lac, 
lorsqu'il y entre, en un brûle-parfum.
24 Il fait briller après lui son sillage.
Les flots paraissent couverts de cheveux blancs.
25 Nul n'est son maître ici-bas sur la terre.
Il fut créé pour ne rien redouter.
26 Il voit sans peur les puissants mastodontes.
Il est le roi des plus fiers animaux.
 
 

Hippopotame: Behemoth en hébreu, la description ne correspond pas à celle d'un hippopotame car il plie sa queue comme un cèdre alors que celle de l'hippopotame a plus l'apparence un maigre roseau!, 40:17

Crocodile: Leviathan en hébreu, la description semble bien être celle d'un reptile mais ceux qui vivent aujourd'hui n'ont pas la capacité de cracher le feu, 41:10-13.

Le bunyip

Y a-t-il vraiment un mystère entourant les dinosaures? par Ken Ham










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 1 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mercredi 22 février 2017