Au début, tout était très bon
Le premier jour Ge.1:3 Dieu crée la lumière, Ge.1:4 Dieu observe la lumière et Il trouve qu'elle est bonne. Ge.1:10 Dieu sépare la terre des eaux et Il voit que c'est une bonne chose. Ge.1:12 Dieu crée la végétation et et Il voit que c'est une bonne chose. Ge.1:18 Dieu crée le soleil et la lune pour distinguer les jours et Il voit que c'est une bonne chose. Ge.1:21 Dieu les animaux aquatiques et ailés et Il voit que c'est une bonne chose. Ge.1:25 Dieu crée les animaux terrestres et les reptiles et Il voit que c'est une bonne chose. Ge.1:26 Dieu crée l'homme et la femme à son image et ensuite Il voit tout ce qu'il a créé et il en conclut que c'est une TRÈS bonne chose.

Dieu considérait tout ce qu'Il avait créé de bonnes choses (Ge.1:4, 10, 12, 18, 21, 25, 26, 31), même les reptiles dont le serpent rusé faisait partie (Ge.1:25). C'est donc signe qu'il n'y avait encore aucun mal dans la création, autant céleste que terrestre puisque Dieu considère le tout dans son ensemble et s'exclame que tout cela n'est pas juste bon mais TRÈS bon (me'od tob).

Il faut donc que la rébellion de Lucifer et sa possession du serpent se produise APRÈS la fin des 7 jours de la création des cieux ( et de ses habitants) et de la terre ( et de ses habitants), APRÈS que Dieu ait déclaré que tout cela était très bon car Il ne l'a plus jamais dit de sa création après la Chute.

Ge.2 :9 L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Ge.2:15 L’Eternel Dieu prit l’homme et le plaça dans le jardin d’Eden pour qu’il le cultive et le garde.

Ge.2:19 L’Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme.

Le serpent était le plus rusé des animaux (Ge.3:1), ailleurs ce qualificatif « rusé » ("aruwm" en hébreu) est aussi employé pour désigner la prudence. Jésus y fait référence quand Il exhorte ses disciples à être prudents comme des serpents, mais en même temps, Jésus rajoute aussi « simples comme des colombes » (Mt.10:16), symbole de pureté et de sainteté (pensons juste au Saint-Esprit descendant comme une colombe sur Jésus). Le mot simple dans le grec original est « akeraios » signifiant littéralement sans mélange de mal, ni artifice, pur.

Ro 16:19 Pour vous, votre obéissance est connue de tous; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien et purs (akeraios) en ce qui concerne le mal.

Php 2:15 afin que vous soyez irréprochables et purs (akeraios), des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d’une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde,

Cette pureté sans artifice manquait gravement au serpent car ce serpent si prudent a vu le mal en personne et pourtant ne s'en est pas caché (Pr.27:2), il s'est avancé et a laissé Lucifer le convaincre de le posséder. Le serpent n'a pas été attentif à ses pas (Pr.14:15) alors Dieu lui a enlevé ses pattes (Ge.3:14), maintenant il doit ramper pour se déplacer. Loin d'avoir été sage, le serpent a fait preuve de folie en usant de tromperie avec la femme (Pr.14:8), comme conséquence, et il ne pourra jamais plus converser avec les humains, Dieu lui ayant enlevé ses cordes vocales. Il a laissé voir sa colère envers Dieu comme un insensé (Pr.12:16), lui qui était le plus rusé des animaux n'était manifestement pas satisfait de son sort dans le jardin.

Pr 27:12 L’homme prudent("aruwm" en hébreu) voit le mal et se cache; Les simples avancent et sont punis.

Pr 14:15 L’homme simple croit tout ce qu’on dit, mais l’homme prudent("aruwm" en hébreu) est attentif à ses pas.

Pr 14:8 La sagesse de l’homme prudent("aruwm" en hébreu), c’est l’intelligence de sa voie; La folie des insensés, c’est la tromperie.

Pr 12:16 L’insensé laisse voir à l’instant sa colère, mais celui qui cache un outrage est un homme prudent("aruwm" en hébreu)

Le serpent n'a pas peut-être pas apprécié se faire donner un nom par l'homme. Lucifer, le chérubin protecteur couvert de pierres précieuses dans le jardin d'Eden (Ez.28:13-15) s'est enorgueilli de sa beauté (Ez.28:17) et il a voulu prendre la place de Dieu (Es.14:13) en dominant sur la création. Il s'est probablement mis à jalouser l'homme sur qui il devait veiller mais qui avait reçu la domination (Ge.1:26) qu'il convoitait et pensait qu'elle lui revenait de droit.

Ezéchiel 28:13 Tu étais en Eden, le jardin de Dieu ; Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d’onyx, de jaspe, de saphir, d’escarboucle, d’émeraude, et d’or ; tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour où tu fus créé. 14 Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu marchais au milieu des pierres étincelantes. 15 Tu as été intègre dans tes voies, depuis le jour où tu fus créé jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi. 16 Par la grandeur de ton commerce tu as été rempli de violence, et tu as péché; Je te précipite de la montagne de Dieu, et je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes. 17 Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.

Lucifer a vu une porte ouverte chez le serpent prudent mais manquant de pureté, il est devenu un satan (mot signifiant « adversaire » en hébreu) en quittant la dignité de son rang et il est venu posséder le serpent pour entrer en relation directe avec l'homme. À cette époque, tous les animaux pouvaient converser avec l'homme alors Adam et Ève n'étaient pas étonnés de voir le serpent leur parler. Ce n'est qu'après la Chute que la création entière a souffert et que les créatures ont perdu la capacité de converser avec l'homme, exception faite de l'ânesse dont Dieu avait temporairement délié la langue pour qu'elle fasse entendre raison au prophète Balaam.

No 22:28 L’Eternel ouvrit la bouche de l’ânesse, et elle dit à Balaam: Que t’ai je fait, pour que tu m’aies frappée déjà trois fois?

Suite à ces événements très fâcheux qui ont laissé la création bien amochée, voici maintenant à quoi elle aspire :

Romains 8:19 Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. 20 Car la création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise, 8-21 avec l’espérance 21 qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. 22 Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. 23 Et ce n’est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 1 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 27 février 2017