iv>
 
   
 


La victoire par la croix


Connaissons-nous Christ Vainqueur ??? Oui ???
Connaissons-nous Christ vaincu ??? Non ???

Pourtant nous devrions, c'est salutaire pour que nous puissions vivre en vainqueur !

Savons-nous ce que signifie "se charger de sa croix" pour suivre Christ ???

On a l'habitude de dire que Christ est vainqueur, oui, certes, et nous nous réclamons à juste titre de cette victoire.

N'oublions pas que la victoire qu'il a acquise, il l'a acquise après une défaite, Christ a été vaincu par la volonté de son Père. Vaincu dans l'obéissance du serviteur, dans la mort à sa propre vie personnelle, il a renoncé à la gloire de Fils de Dieu pour devenir le simple serviteur de tous ??? Voyez-vous là un signe de victoire ??? Moi, non, je ne vois qu'un vaincu.

Avons-nous, soif d’une vie plus haute ? Pénétrons plus profondément dans la communion des souffrances de Christ, "notre Tête". C’est au Crucifié que Dieu a donné la place d’honneur :

Apocalypse 5:6 "Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre."



Et nous ? n’aurions-nous pas à la lui donner aussi ? Nous le ferons si nous nous considérons heure par heure comme crucifiés avec Christ :

Galates 2:20 "J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.



C’est ainsi que nous rentrerons dans la victoire.
Aspirons-nous à cette pleine victoire ? Entrons plus complètement dans la communion de ses souffrances. La victoire suprême, l’Agneau l’a remportée cloué au bois. C’est à l'ombre de la croix seulement que nous demeurons "à l’ombre du Tout-Puissant" (Psaume 91:1)
Que la croix devienne notre demeure, c'est là, seulement là que nous sommes à l'abri.

Qu'eût été Jésus sans la croix ? Rien !

Alors que serions-nous sans notre croix ? Rien !

Ne lâchons donc pas la nôtre ! Retenons-la fermement, car le Seigneur reconnaît ses disciples à ce qu'ils portent leur croix.
N'essayons pas non plus de l'amoindrir, car nous ne ferions qu'amoindrir la gloire qui nous est réservée.
Ne prétendons pas la choisir ; prenons plutôt celle que le Seigneur nous a préparée.
Ne la portons pas triomphalement devant nous comme un héros, ne la traînons pas non plus péniblement derrière nous comme quelqu'un qui est à bout de forces et de courage.
Portons là avec patience, sur l'épaule, en sorte que Dieu en voit la plus grande part et les hommes la plus petite. Mais portons là en pleine lumière, afin qu'elle éclaire les ténèbres qui couvre la terre, comme elles couvrirent la terre à Golgotha.
Nous sommes la lumière du monde, non par notre victoire, mais par notre défaite à la croix, et la croix est sur la montagne de Golgotha :

Matthieu 5:14 "Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée"



Christ a souffert exposé sur la croix aux yeux de tous, hors de la ville :

Hébreux 13:12 "C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte."



Nous aussi allons à lui avec notre croix, hors du monde et de sa vaine manière de voir les choses, de comprendre ce que signifie "suivre Christ en se chargeant de notre croix" :

Hébreux 13:13 "Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre."



Beaucoup ne progressent pas parce qu'ils refusent de se charger de la croix que Dieu a placée sur leur chemin. Sur la voie large, il est facile de passer à côté de la croix. sur le chemin étroit c'est impossible / Il nous faut s'en charger, sinon elle obstrue le passage et l'on ne peut plus avancer.
Ne nous irritons donc point contre la croix ! Elle est la conséquence de notre fidélité, comme Jésus le dit pour lui-même :

Matthieu 20:28 "C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. et pour les siens"



Et pour nous qui avons la prétention de le suivre en se chargeant de notre croix :

Matthieu 16:24à26 "Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme? ou, que donnerait un homme en échange de son âme ?"

Matthieu 10:24,25 "Le disciple n'est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur. Il suffit au disciple d'être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S'ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison !"



Toutefois, veillons à ce que ce ne soit pas la croix que l'on voit, mais celui qui la porte, comme on n'a pas vu la croix, mais le crucifié qui était cloué dessus

La croix de Christ est sainte ; la nôtre l'est aussi. C'est pourquoi nous devons la traiter avec respect, veillant à ne point donner aux chiens une chose sainte, à ne point jeter nos perles devant les pourceaux. Or, ce serait commettre cette profanation que de la montrer à ceux qui n'appartiennent pas au "sacerdoce royal".

Fraternellement en Christ notre modèle d'obéissance et de soumission.

- Pierre-Antoine ELDIN










Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 23 novembre 2017