Sept métaphores pour nous faire comprendre le sens de la vie


Notre perception de la vie influence notre destinée.
  1. Si nous la voyons comme une course, nous allons être toujours pressés d'aller vite.


  2. Salomon nous avertit que ce ne sont pas les plus rapides qui gagnent la course, il avait remarqué que cela dépendait du temps et des circonstances, cf. Ec.3:11. La métaphore de la course pour représenter la vie chrétienne est employée par l'apôtre Paul à plusieurs reprises dans la Bible (Ac.20:24, Col.2:18, 2Ti.4:7). Pour gagner une course, il faut le faire selon les règles. Dans l'épître aux Hébreux, on nous encourage comme réussir la course de la vie chrétienne, ce n'est pas en nous dépêchant le plus vite possible qu'on rachète le temps mais en gardant nos yeux fixés sur Jésus.

    1Co.9:24 Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix ? Courez de manière à le remporter.

    Ph.3:13 mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, 14 je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ.

    Hé.12:1 Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, 2 ayant les regards sur Jésus

  3. Si nous la voyons comme une compétition, nous chercherons à arriver toujours premiers.


  4. Paul dit aussi que la vie chrétienne est une compétition, mais elle ne l'est pas avec les autres, mais plutôt avec nous autres. Notre succès ne se mesure pas en comparant notre performance avec celle des autres, car tous n'ont pas reçu de Dieu les mêmes capacités. Nous errons quand nous nous comparons aux autres car Dieu a donné des dons différents à chacun, tous ont un rôle particulier dans le corps de Christ, cf. 1Co.12.

  5. Si nous la percevons comme une partie de plaisir, nous penserons avant tout à avoir du fun.


  6. Ça fait évidemment partie du plan de Dieu que nous nous réjouissons lors de notre passage terrestre. Il y a un plaisir certain à réaliser des désirs et accomplir nos projets, mais le piège où tombe plusieurs c'est de trouver son plaisir en dehors de la volonté de Dieu pour leur vie. Ils s'embourbent alors dans une vie excitante mais vaine, qui n'amasse aucun trésor pour la vie future.

  7. Si nous la voyons comme une épreuve, nous nous appliquerons à surmonter tous les défis qui se présentent à nous


  8. Plusieurs réalisent que la vie est éprouvante mais comme ils n'en saisissent pas le sens, il arrive qu'ils se découragent devant l'ampleur des défis devant eux. Personne n'échappe aux épreuves causées par des changements, des réponses qui tardent à venir, des critiques, des tragédies. Tout cela éprouve notre coeur et nous permet d'y voir plus clair où nous en sommes rendus spirituellement. Si nous réagissons correctement, notre caractère sera façonné de plus en plus à l'image de celui de Jésus.

  9. Si nous voyons la vie comme une responsabilité, nous nous assurerons d'accomplir tout ce que Dieu attend de nous.


  10. On nous confie tous des responsabilités, si cela peut être stressant parfois c'est aussi une grande source d'estime de soi. En effet, si on nous juge aptes à nous occuper de certaines choses c'est qu'on nous reconnaît une valeur. Nous avons de la valeur aux yeux de Dieu, c'est pourquoi il nous confie des responsabilités, il a mis en nous des dons, des talents, des biens afin que nous les gérions correctement en les faisant fructifier. Celui qui gère bien ce que Dieu lui a confié recevra de lui une promotion dans le siècle à venir.

    Luc 12:48 On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié.

    Mt.25:21 Son maître lui dit : C’est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître.

  11. Si, pour nous, la vie c'est une école, nous nous appliquerons à tirer les bonnes leçons de ce qui nous arrive.


  12. Comme on entend dire souvent : "Il n'y a rien qui arrive pour rien." Dans Pr.16:4, Salomon faisait remarquer que Dieu a tout fait pour un but. Juste le fait que Jésus soit appelé le maître et nous les disciples suffit à nous rappeler que la vie chrétienne est une école où nous sommes engagés à enseigner aux autres disciples tout ce que nous avons appris. Cela comporte la doctrine mais aussi la façon de comprendre les leçons de vie.

  13. Si nous réalisons la précarité de la vie, nous n'allons pas vivre comme si nous allons toujours y rester ; les possessions matérielles ne seront plus prioritaires.


  14. Le chrétien sait qu'il est un pélerin et un voyageur sur cette terre, il est en route vers sa demeure éternelle. Il sait que tout ce qui est visible n'est que temporaire.

    1Jean 2:15 N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; 16 car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. 17 Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.

    1Co.7:29 Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court ; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas, 30 ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas, 31 et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 24 août 2017