Quand on voit du péché même où il y en a pas ...


Il y a 40 ans, dans certains milieux pentecôtistes d'Afrique, avoir chez soi un poste téléviseur relevait du pur péché. Ce n’était rien moins qu’une posture « mondaine », un acte apostat qui pouvait vous pousser – péché parmi les péchés – à poser les yeux, et de surcroît un dimanche, sur ces westerns que la télévision nationale nous servait par après-midis dominicaux !

Je la revois encore, la bonne sœur en Christ, la tête casquée d'un foulard furibond, annonçant que la programmation des westerns ne visait qu’à diluer, dans l’esprit des chrétiens, les sermons entendus quelques heures plus tôt. J’ai aussi souvenance de ces débats interminables et oiseux au cours desquels j’entendais de nerveux bondieusards traiter de « rétrogrades » tous ceux de leurs coreligionnaires qui s’avisaient à suivre un match de football ou, sacrilège parmi les sacrilèges, se rendre à la plage en famille.

De nombreuses années se sont écoulées depuis, et le temps, cet autre nom dit de Dieu, a mis en lumière la force des arguments des uns et des autres. Plusieurs des zélotes et autres thuriféraires du rigorisme, de par leur parcours ultérieur, se sont souvent avérés n’avoir été qu’envieux cachant sous une apparence de piété, ce qui n’était parfois qu’impécuniosité. Sortis du dénuement, ils sont nombreux ces rigoristes circonstanciels de temps et de lieux, à être devenus adeptes du bling-bling le plus loufoque.

Il aussi clairement apparu que d’autres encore se la jouaient donneurs de leçons sur la place publique, juste pour paraître pieux, alors que leurs actes privés relevaient de la pure ignominie : tricherie scolaire, fraude fiscale, violences conjugales, calomnie, jalousie….

Pour avoir pratiqué un milieu où il est courant de se donner bonne conscience ou bonne mine en stigmatisant à tout va, je voudrais partager avec vous ces deux leçons :

1. La vie chrétienne n’est pas une vie d’apparence. C’est d’abord une vie d’intimité avec Dieu qui transparait dans notre apparence et non pas l’inverse. Ce n’est pas en paraissant chrétien que l’on devient chrétien, c’est en étant chrétien que l’on (ap)parait chrétien.

2. La foi en Dieu doit être distincte de la superstition. Craindre Dieu, c’est précisément le contraire d’avoir peur de tout. Plusieurs croyants pensent que la foi consiste à voir le diable partout : dans tous les postes téléviseurs, sur tous les sites internet, dans tous les livres etc. Le diable n’est pas omniprésent. Celui qui voit le diable partout le confond justement avec Dieu. Qui voit le diable en tout lieu doit s’interroger sur le Dieu que lui-même adore. Seul Dieu est omniprésent. S'il est clair que la vigilance doit être de mise, car, comme le disent les écritures, le Malin rôde comme un lion cherchant qui dévorer, cela n’implique pas la paranoïa. Etre dans la foi, c'est manifester la pleine assurance de ceux qui ont pour allié Celui a qui vaincu le malin.

Ce que les gens craignent témoigne de leur niveau d'assurance en soi, mais aussi et surtout de leur foi en Dieu.

- Jos Gueb


L'éminent Jos Gueb décrit bien le puritanisme qui confond spiritualité et religiosité

La religiosité a sur les yeux fixés sur les interdictions

Colossiens 2:20 Si vous êtes morts avec Christ aux principes élémentaires qui régissent le monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous soumettez-vous à toutes ces règles: 21 «Ne prends pas! Ne goûte pas! Ne touche pas!»? 22 Elles ne concernent que des choses destinées à disparaître dès qu'on en fait usage. Il s'agit bien là de commandements et d'enseignements humains! 23 Ils ont, en vérité, une apparence de sagesse, car ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité et le mépris du corps, mais ils sont sans aucune valeur et ne servent qu'à la satisfaction personnelle.

La spiritualité a les yeux fixés sur Jésus

Colossiens 2:8 Faites attention: que personne ne vous prenne au piège par la philosophie, par des tromperies sans fondement qui s'appuient sur la tradition des hommes, sur les principes élémentaires qui régissent le monde, et non sur Christ. 9 En effet, c'est en lui qu'habite corporellement toute la plénitude de la divinité. 10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.





Compteur installé le 16 février 2018

Nombre de visites - 133









Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 12 novembre 2018