L'accomplissement de notre destinée


Au fil du temps, nous devons passer par des périodes de transition. Si on se chérit trop notre confort, nous n'allons pas entrer dans notre destinée, car les périodes de transition sont inconfortables. La transition demande que nous sortions de notre zone de confort, elle demande un effort de notre part, elle fait appel à notre responsabilité. Dieu est fidèle, Il fera Sa part, nous avons notre part à faire. La vie que Dieu a créée est ainsi faite, et cela a commencé avec notre naissance où nous avons dû sortir du confort offert par le ventre maternel. Et c'est encore le même patron avec la nouvelle naissance et la marche chrétienne qui s'en suit. Nous ne pouvons pas nous rabattre sur la souveraineté de Dieu et rester au neutre en attendant que la volonté de Dieu s'accomplisse dans nos vies, sinon nous allons être comme les Juifs qui tournaient en rond dans le désert sans jamais parvenir à la destination que Dieu avait prévue pour eux. Pour que Son plan s'accomplisse dans nos vies, nous devons nous lever par la foi et aller où Il va nous amener, car Dieu ne nous dira pas d'avance tout ce qu'Il a prévu pour nous. Dieu veut que notre foi grandisse par l'expérience de Sa fidélité. Nous devons aller par la foi en consultant constamment la carte routière spirituelle qu'est la Bible, la Parole de Dieu. C'est vital car l'ennemi va nous suggérer de prendre des sorties qu'il présentera comme des raccourcis. En réalité, ces sorties ne feraient que retarder notre entrée dans notre destinée ou même pire, nous empêcheraient d'entrer dans notre destinée.

Comment déterminer alors si c'est le temps d'une transition? Quand nous n'avons plus la paix intérieure dans ce que nous faisons. Alors, il ne faut pas s'entêter, c'est un signe qu'il est temps de quitter notre zone de confort pour passer à un autre niveau. C'est l'inconnu au moment où on s'y engage, cela demande une grande foi, mais aussi de grandes bénédictions parce qu'il s'y trouve des grâces que nous ne pouvions vivre dans le niveau inférieur.

Pour accomplir la transition, nous devons être souples pour pouvoir bouger rapidement, sans s'encombrer de biens ou de relations qui nous ralentiraient. Être souples, c'est ne pas tenir compte des raisonnements humains et obéir à la Parole de Dieu.

- inspiré en grande partie d'un enseignement du pasteur Fofy Ndelo

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 2 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 29 mai 2017