La lutte n'est pas contre la chair et le sang
(Cassette #3 Wrestle not with flesh and blood)
par Dean Sherman

Enseignement donné à une école de disciples de Jeunesse en Mission à Hawaï vers 1984


2° LE DEUXIÈME DOMAINE À ÊTRE ALERTE C'EST LE COEUR

Coeur: attitudes et émotions Pr.4:23 «Garde ton coeur plus que tout autre chose». C'est quelque chose que vous avez à faire vous-mêmes, ce n'est pas quelque chose que Dieu fait pour vous. «Garde ton coeur plus que tout autre chose, car de lui viennent les sources de la vie.»

N'est-ce pas intéressant que dans le domaine naturel, la tête (pensée) et le coeur (attitudes et émotions) sont les domaines avec lesquelles il n'y a pas de farces à faire. Vous pouvez vous faire tirer dans la jambe ou dans l'épaule, mais pas dans le coeur. Vous pouvez amputer un bras mais pas une tête. La tête et le coeur sont des régions vitales physiquement. La plupart du temps si vous vous faites tirer dans la tête ou dans le coeur, vous ne survivrez pas.

Et ce que Dieu a fait physiquement, il l'a fait, je pense, pour nous enseigner quelque chose dans la sphère spirituelle, que le coeur et la pensée sont deux domaines dans lesquelles nous ne pouvons nous permettre d'être négligents. Les gens portent des vestes anti-balles et des casques plus vite qu'ils porteront quelque chose sur les jambes ou les bras. C'est exactement le portrait que vous devez avoir en tant que chrétiens: Vous devez garder ton coeur plus que tout autre chose.

Et je veux vous dire quelque chose, chrétiens; nous ne sommes pas prudents avec notre coeur. Nous sommes réputés pour être contre les péchés d'action. Et nous ne sommes pas reconnus pour être contre les péchés d'attitudes. En parlant du coeur, je veux dire les attitudes.

Par exemple, si vous découvriez que j'étais engagé dans un péché sexuel comme l'homosexualité, que j'étais un adultère et un voleur, il n'y aurait pas personne dans la salle pour m'écouter et je ne pourrais probablement jamais prêcher de nouveau. Mais si ce matin vous découvriez que j'étais rebelle, indépendant, condescendant, orgueilleux, arrogant, en colère la plupart de temps vous diriez : «Eh bien ! c'est bon que savoir que les prédicateurs sont seulement des humains, après tout!» Voyez-vous ce que je veux dire?

Il y a un verset très apeurant en rapport à cela dans Ep.4:27 «Ne donnez pas accès au diable».

Comment cela peut-il se faire ? D'après le contexte c'est par des attitudes ou des paroles et des actions suscitées par des attitudes. C'est quelque chose avec lequel nous ne sommes pas prudents. Nous laissons exister des attitudes intraitées.

Ce qui est dit là c'est: «Ne laissez pas le soleil se coucher sur votre colère». Ce n'est pas écrit que vous ne serez pas en colère, ce qui est écrit c'est «réglez votre colère». Vous avez une responsabilité de voir à vos affaires jour après jour.

Tout le monde ici comprend cela. Savez-vous comment je fais pour comprendre cela? Parce que vous prenez des douches et vous brossez vos dents. Vous ne dites pas: «Je suis sûr que si c'est la volonté de Dieu que mes vêtements soient changés, ils seront changés!» Vous voyez à ce qu'ils soient changés!

Tout le monde a mis ses vêtements ici, n'est-ce pas surprenant! Ce qui est encore plus surprenant c'est quoi vous mettez des vêtements à tous les jours, même les jours que vous êtes déprimés, même les jours que vous êtes très fatigués, même les jours que vous êtes très blessés, même les jours que vous êtes dans la brume, confus, vous allez vous habiller avant de sortir de la maison, n'est-ce pas surprenant! Et vous n'avez jamais manqué une journée. Et non seulement cela, mais j'aimerais prédire que vous ne manquerez jamais une journée! Ce qui démontre que, sans égard à votre niveau spirituel ou à votre caractère, vous pouvez être constants d'une manière surprenante quand vous le voulez bien.

Vous ne vous levez pas un matin en disant: «Il n'est pas question que je marche par les oeuvres, si Dieu veut que je m'habille, il va m'habiller.» Vous voyez vous-mêmes à ce que vous soyez habillés chaque jour. Et l'Écriture dit: «Dévêtez-vous, dépouillez-vous du vieil homme» c'est quelque chose à vous de faire et «Revêtez l'homme nouveau». Et je veux vous dire les amis que c'est de la guerre spirituelle, parce que plus loin dans Ep.4 c'est écrit: «ne donnez pas accès au diable» et vous pouvez donner accès à l'ennemi.

Je ne suis pas en train d'argumenter à savoir si vous êtes possédés ou pas, là n'est pas la question, la question est; la Bible est claire envers les Éphésiens qui étaient des chrétiens matures; vous pouvez donner accès à l'ennemi si vous n'êtes pas au clair concernant vos attitudes.

Si vous demeurez dans une attitude d'orgueil et de rébellion, je ne peux vous garantir, Dieu non plus, que vous êtes protégés des puissances des ténèbres. Si vous tolérez de l'amertume dans votre coeur pendant des mois et des années, vous donnez accès à l'ennemi.

Si vous voyez l'amertume se montrer, - Hé.12 «une racine d'amertume» - , elle va en souiller plusieurs. Vous pouvez toujours dire ceux qui ont une racine d'amertume qui s'est manifestée dans leur vie, parce qu'il y a des choses qui les dérangèrent. Ce sont des personnes fâchées. Ce sont des personnes querelleuses, parce que tous ceux qu'elles touchent, elles les souillent. Ce sont des personnes fâchées qui critiquent et elles peuvent changer d'organisation, de maris, de circonstances mais cette racine d'amertume va toujours se buter contre quiconque se met dans le chemin de leur volonté ou les dérange.

Donc, réglez-lui son cas, si une racine d'amertume se montre, arrachez-la. C'est plus facile d'arracher un arbre la première fois qu'il sort de la terre, ce n'est qu'une petite pousse et vous n'avez qu'à tirer dessus. Mais quand c'est pour arracher une souche qui est là depuis des années... C'est une tâche phénoménale que d'arracher une souche ; vous devez creuser profondément, tout autour, puis après avoir brûlé, dynamité, tiré, et coupé, - c'est comme cela dans la vie de quelqu'un où l'amertume a fait son nid depuis une vingtaine d'années - cela laisse le même genre de grand trou ... pour être rempli plus tard par la grâce de Dieu et par la vérité de Dieu. Ne laissez pas aucune racine d'amertume se manifester, arrachez-la tout de suite. C'est la même idée que de ne pas laisser le soleil se coucher sur notre colère.

J'entends encore des chrétiens me dire: «Je pense que j'ai un petit côté de rebelle, je ne suis jamais à 100% pour quoi que ce soit, tu sais, je remets tout en question, je ne suis pas un "yes man"» et toutes sortes de petites paroles "gentilles" s'il n'y avait pas de diable. Mais parce qu'il y a un diable, les amis, c'est une pente glissante absolue dans votre vie. Et je ne peux pas vous promettre que vous menerez une vie victorieuse si vous ne traitez pas, et ne pas laissez le soleil descendre... Quand vous reconnaissez que vous combattez contre l'orgueil, réglez le cas tout de suite! Ce n'est pas de marcher par les oeuvres, c'est être responsables, l'Écriture est claire là-dessus.

Vous n'êtes pas responsables pour ce que vous ne savez pas, mais quand Dieu vous montre, «ceci c'est de l'orgueil» ou «ça c'est de l'amertume», vous devez régler la chose aussi régulièrement et obligatoirement que vous prenez votre douche. Et vous en comprenez tous la raison.

Ce ne sont pas seulement les attitudes, ce sont aussi les émotions. Les émotions sont des choses intéressantes. Dieu a des émotions, ainsi donc les émotions ne sont pas mauvaises. Mais le diable aime inspirer des émotions et par ce fait même, il influence la vie des gens énormément.

1Pi.5:6 «Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable; 7 et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. 8 Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. 9 Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde».

1° Dans le domaine des attitudes, la première chose à faire c'est de s'humilier soi- même. Combien souvent? Combien de fois vous brossez-vous les dents? Quand vous en avez besoin.

Il existe une grande controverse de nos jours au sujet de la nature de la perfection chrétienne. Des gens disent «Personne n'est parfait». Jésus est parfait. Et il vit en vous.

C'est quoi la perfection selon la Bible? Je ne crois pas que c'est la perfection dans le comportement; que vous ne faites jamais rien de mal. Je crois que la perfection selon la Bible, c'est la perfection dans les motifs et dans l'engagement. Je suis engagé envers la vérité. Ce qui signifie que quand je trouve une violation de la vérité, immédiatement je redresse le tort. Voilà la perfection biblique. Cela ne veut pas dire que vous ne vous mettrez jamais en colère, cela veut dire que quand vous serez en colère, vous allez vous en occuper. Cela ne veut pas dire que vous n'aurez pas d'amertume ni de ressentiment, mais quand cela se produira, vous allez vous en occuper. Ce faisant, vous vous humilierez. C'est une manière de vivre. «Je suis désolé chérie, c'est par orgueil que j'ai réagis quand tu m'as corrigé». C'est simple! c'est cela s'en occuper.

Humiliez-vous vous-mêmes! Votre rôle c'est de vous humilier, celui de Dieu c'est de vous élever. Voici la bonne partie: il n'y a jamais eu une humiliation qui n'a pas été suivie d'une élévation 1Pi.5:6. Cela ne peut pas rater.

2° Ne vous inquiétez pas. 1Pi.5:7 «et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous»

Ne vous inquiétez pas. Pourquoi ? Parce que les inquiétudes et l'anxiété indiquent deux choses: la peur et l'incrédulité. «déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous», ne transportez pas ces choses, ne soyez pas anxieux. Cela démontre de l'incrédulité, vous ne faites pas confiance au Seigneur.

Je veux vous montrer ce que j'ai fait dans ces deux versets. Certains sont impressionnés par l'énormité et la complexité du royaume de Satan, je veux dire, nous avons l'occultisme, nous avons les sorcières, nous avons l'hindouisme, nous avons l'humanisme, nous avons des gens qui se font tuer, nous avons les gens qui meurent de faim, nous avons toute cette horrible cochonnerie qui se passe à la grandeur de la planète. Cela nous dépasse quand nous l'observons.

Mais ce que je veux vous montrer, c'est que dans cet énorme et complexe royaume de ténèbres, il y a 3 petites chevillettes, comme dans ces jeux où on retire 3 petits chevillettes et toute la structure s'effondre. Voici les trois chevillettes, les trois pierres angulaires de tout ce que Satan fait. Si vous retirez ces choses, toute l'affaire s'effondre. Si vous ne permettez pas ces choses dans votre vie, il n'a aucune chance avec vous. Si vous ne laissez pas prendre sur vous l'orgueil, la peur et l'incrédulité, le diable n'aura pas de prise sur vous quand il rugit 1Pi.5:8. C'est pourquoi aucune de ces choses ne devraient être tolérées une microseconde dans la vie des chrétiens.

Alors, comment pouvez-vous vous débarrasser de l'orgueil? - Humiliez-vous. Humiliez-vous. Humiliez-vous. Humiliez-vous. Ou bien vous le dites avec humilité ou bien nous le découvrons dans l'orgueil.

3° Soyez sobres 1Pi.5:8 «Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera».

La sobriété en rapport avec la guerre spirituelle signifie être constamment sur ses gardes.

Laissez-moi vous donner une illustration. Supposez que vous et moi sommes dans une guerre. Nous sommes à la ligne de front de cette bataille. Il y a des balles, des grenades et toutes sortes de tirs qui ont lieu autour de nous, mais nous avons fait des tranchées, sous le niveau du sol.

Tant que nous sommes sous le niveau du sol, même si nous sommes sur la ligne de front de cette guerre, nous pouvons relaxer jusqu'à un certain point, n'est-ce pas? Parce que nous sommes protégés, nous sommes dans ce bunker. On peut prendre un café, on peut faire des farces. On peut relaxer tant que nous nous rappelons où nous sommes. Car si nous ne nous rappelons pas où nous sommes et que nous levons la tête un peu trop haut, c'est fatal.

Voilà l'illustration que j'aimerais que nous ayons d'être sobres: «Hey! ayez du bon temps les amis, relaxez et appréciez votre vie chrétienne, mais n'oubliez pas où vous êtes. Vous avez besoin du sens de sobriété dans tout party, dans toute sortie au cinéma, en toutes choses, vous avez besoin, d'un peu de sourcils retroussés». «O.K. on a du bon temps, mais il y a une guerre spirituelle et nous sommes sur la ligne de front et il y a un diable et nous devons être sobres». Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas avoir du plaisir dans la vie, il y a une sobriété quand vous vous rappelez où vous vous trouvez.

4° Veillez 1Pi.5:8

Être sur le pied d'alerte signifie surveiller. Vous devez gardez un oeil sur l'ennemi comme un système de radar. Veiller, être vigilant.

Pourquoi devons-nous être humbles? Pourquoi ne devons-nous pas être inquiets? Pourquoi devons-nous être sobres? Et pourquoi devons-nous veiller? Regardez le v.8. 1Pi.5:8 «Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera». À cause du diable. La Bible n'a pas peur de parler du diable, elle appelle un chat un chat. La Bible n'a pas peur de donner trop de publicité au diable. Remarquez comment la Bible appelle le diable: Votre adversaire. C'est votre adversaire personnel, il n'est pas adversaire seulement d'une manière générale. Ce ne sont pas les accidents d'auto, ce ne sont pas les fausses doctrines, ce n'est pas votre belle-mère, c'est qui? Le diable. Tous aussi ont besoin de reconnaître: «J'ai un adversaire qui me connaît et cet adversaire, ce n'est pas mon leader, c'est le diable.»

Que fait votre adversaire le diable? Il rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Prenez notre que c'est un lion rugissant cherchant qui il dévorera, pas un lion dévorant cherchant contre qui il rugira! Pourquoi donc? Parce que le diable ne peut vous dévorer, vous êtes un chrétien! Vous êtes gardés par la puissance de Dieu et le sang de Jésus, il ne peut pas vous dévorer et il le sait! Ainsi il ne vient pas comme un lion dévorant, mais comme un lion rugissant. Quel est le principe d'un lion rugissant?

Laissez-moi vous donner une illustration. Supposez que je cloue 10000$ après une souche et que je vous dise d'aller le chercher dans la jungle noire et pluvieuse cette nuit-là et ainsi il vous appartiendra. Vous dites : «Oh! j'aimerais avoir 10000$» Et juste comme vous commencez à marcher dans la jungle vous dites: Oh! en passant, il y avait un cirque en ville et le lion s'est échappé». Et alors vous coeur commence à battre plus fort, et vous scrutez pour voir s'il y a quelque chose dans le noir et la pluie. Et d'un coup vous entendez le rugissement d'un vrai lion à environ 10 pieds de vous. Combien d'entre vous allez-vous être tentés de faire quelque chose suite à une réaction émotionnelle? (Rires dans la salle).

C'est le principe du lion rugissant, les amis. Il ne peut pas vous dévorer, alors il rugit. Et ensuite vous faites quelque chose de stupide et il peut vous dévorer. Et si vous examinez votre vie, vous allez voir que plusieurs de vos décisions ont été prises non par obéissance à Dieu votre père, mais à cause du rugissement du lion.

Pourquoi avez-vous quitté l'église? «On était écoeuré de se faire prendre pour des tapis d'entrée, on est des enfants de Dieu!» Je n'entends pas dire: «Dieu nous a dit et ce fut confirmé, c'était dur de quitter mais nous devions obéir à Dieu». J'entends: «Le lion a rugi et nous étions en colère».

Combien de décisions avez-vous prises dans votre vie sous le coup de la colère? Si c'est votre cas, Dieu n'est pas votre Dieu, vous avanciez par le rugissement du lion. Il rugit, vous êtes en colère. Et je veux vous dire que la nature du diable c'est que s'il l'a fait une fois, il le fera encore. S'il sait qu'il peut vous mettre en colère et que vous prendrez vos décisions non pas parce que Dieu l'a dit, mais parce vous êtes fâchés, il va continuer à le faire. Et des milliers de chrétiens prennent des décisions majeures dans leur vie non pas en obéissance à Dieu mais sous le coup de la colère. Des milliers de chrétiens prennent des décisions majeures dans leur vie sous le coup de la peur. Le lion rugit et ils ont peur, ils n'y vont pas, ils ne le feront pas. Il y a des milliers de chrétiens qui ne font pas ce que Dieu leur a dit, maintenant, dans le corps de Christ, chantant à tue-tête le dimanche, s'impliquant dans les programmes, étant la principale personne dans un grand spectacle quelconque pour Dieu, et vivant dans la désobéissance parce que le lion a rugit et ils ont eu peur.

Il rugit, vous convoitez la chair, il rugit, vous êtes déprimés. Il rugit, vous êtes rebelles et vous êtes sur les talons et je vous dis, les amis, si c'est le cas, vous marchez au son du rugissement du lion. Et il vous emmène dans votre rébellion, dans votre colère, dans votre action d'après les émotions seulement, à un endroit où il peut vous dévorer et le fait en réalité. Et certains ne sont plus parmi nous, des gens qui avaient l'habitude de s'asseoir à côté de nous dans l'église et ils ne sont même plus là.

Savez-vous pourquoi? Parce Dieu n'était pas leur Dieu du tout! Ils étaient guidés par le rugissement du lion! Et probablement, la plupart d'entre nous avons fait cela à un moment donné ou un autre. Vous avez pris des décisions par cupidité. «Je veux plus d'argent, je veux plus de matériel». Est-ce que c'est Dieu qui vous a dit de déménager au Massachussetts? «Non! J'ai juste appris qu'il y avait un meilleur emploi là-bas. Je peux faire plus d'argent si je déménage dans l'autre état.» Dieu ne l'a pas dit, c'était: «J'ai besoin de plus.» «Que pensait Dieu de cela?» «J'en ai pas la moindre idée.» Et nous agissons, les amis, par le rugissement du lion. Et Dieu dit: «Je veux être ton guide. Parce que je t'aime, je sais ce qui est mieux pour toi et je te remplirai.»

Ainsi, nous devons déterminer, les amis, qu'il n'y a rien de mal avec les émotions, Dieu a des émotions et il veut que les vôtres soient libérées et libres. Vous n'avez pas été faits pour être un petit soldat de plomb qui ne fait que se battre et dire «Amen» et «Oui», etc. Nous sommes appelés à être des gens émotionnellement accomplis, qui rient, pleurent, sautent, courent, tombent et qui ont du bon temps. Mais les amis, nous ne devons pas laisser nos émotions nous guider. Et nous ne devons rien faire sous le coup des émotions seulement. Nous devons obéir à la vérité, peu importe la manière que nous nous sentons.

Il y a une pensée dans l'humanisme de nos jours qui dit: «Si le feeling est bon, fais- le». C'est aussi impie et antichrist que c'est possible de l'être. Les amis, si cela a été votre cas quand le lion a rugi et que vous avez tourné à gauche ou à droite, alors il y a un test qui s'en vient et le voici: Vous avez besoin de planter vos deux pieds écartés et dire: «Je me fous de la manière que je me sens, que je sois déprimé, humilié, sans argent, blessé, désappointé ou désillusionné au bout, je ne bouge pas de cet endroit tant que le Dieu vivant ne me le dit pas». Et les amis je veux vous prédire, sans craindre la contradiction, que cela s'en vient dans votre vie. Parce que Dieu doit savoir et il veut que vous sachiez que vous pouvez endurer peu importe la manière que vous vous sentez et la manière que vous avez été trahis, et la manière que vous avez été traités injustement et que vos émotions crient afin que vous quittiez et vous vous mettiez à courir et à changer de direction, cela importe peu la manière que vous vous sentez, vous dites: «Je ne bouge pas de cet endroit tant que Dieu ne me l'a pas montré clairement.» Et c'est alors, et seulement alors que vous avez défait le rugissement du lion. Et nous passons tous par là, jusqu'à ce que nous découvrions et que Dieu découvre et que le diable découvre qu'il ne peut plus nous jouer le tour.

Parce que la nature de l'ennemi est ainsi: S'il fait «Roaarrr!» et que vous faites: «Aaaaah», il dit: «Ah ha! j'ai trouvé quelque chose! Ceci fonctionne!» Et vous devez savoir que la nature de l'ennemi est qu'il va continuer à faire cette chose le reste de votre vie. Et après qu'il l'a fait 6 fois, il murmure à votre oreille: «Tu es comme cela! C'est de même que tu es. En fait, tous les gens de ta nationalité sont comme cela.» Et vous dites: «J'y crois, j'y crois!».

Combien d'entre vous savez-vous que votre nationalité est morte quand vous êtes venus à la croix? N'est-ce pas une bonne nouvelle! Combien d'entre vous savez-vous que votre héritage est mort quand vous êtes venus à la croix? Bon et mauvais. Vous êtes devenus une nouvelle créature en Christ, qui n'est pas irlandaise, italienne, mâle ou femelle, Sherman ou Anderson, elle est en Christ.

Vous êtes devenus des nouvelles créatures et vous devez dire au diable: «Je suis engagé envers Dieu, je suis engagé envers la vérité, et peu importe comment je me sens, je ne bouge pas, je ne lâche pas, je ne réagis pas».

Et ce que vous devez faire c'est de décontenancer le diable. La prochaine fois qu'il fait: «Roarrr!» Vous lui faites un sourire. Vous n'avez pas besoin de bouger, même si c'est ce que vous avez fait depuis 30 ans. Vous avez la grâce nécessaire pour ne pas bouger. Comprenez-vous cela? Mais si vous croyez le diable quand il vous dit: «Hey, c'est toi! C'est ce que tu es!» Dites-lui plutôt: «C'est de même que j'étais, et c'est de même que je serais si je ne croyais pas en Christ!»

C'est le vieil homme, et le vieil homme est mort. Alors vous dites: «Pourquoi devons- nous donc continuer à nous dépouiller du vieil homme, si le vieil homme est mort? Il y a une contradiction ici, la Bible dit que le vieil homme est mort et que nous devons continuer à nous dépouiller du vieil homme! Qu'est-ce que cela veut dire?» C'est parce que, les amis, nous ne vivons pas sur une feuille de papier. Le vieil homme est fait à l'os, c'est un fait évangélique. Se dépouiller du vieil homme c'est la réalité de la vie dans une séquence. Vous voyez la différence? J'étais propre ce matin. Rendu au temps de dîner je ne serai plus propre. Suis-je une personne propre? Oui; dans le fait que je me suis engagé à prendre des douches. Vous voyez comment ça marche? Le vieil homme est mort! Mais alors que j'avance à travers une séquence, je dois me dépouiller, me revêtir, me dépouiller, me revêtir.

Quand le diable essaie de nous faire peur, dites-vous: «Je ne dois pas réagir. Je dois faire la volonté de Dieu». Cela ne veut pas dire que nous sommes froids et calculés. Cela veut dire, comme Paul Hawkins vous le dirait, que vos émotions suivent votre volonté et votre volonté agit en obéissance à Dieu. Dieu dit: «Fais-le», vous dites: «Je le ferai» et nos émotions suivent et disent: «Oui, fais-le!» plutôt que d'avoir vos émotions en avant, guidant votre volonté, disant: «Je me sens d'une certaine façon, je ne suis plus capable d'en prendre, j'ai mon voyage!» Ce qui veut dire que vous n'en prendrez pas plus!

Quand vous dites que vous n'êtes plus capables d'en prendre, ce que vous dites réellement c'est : «Je viens juste d'arrêter de pardonner!». Parce que, devinez quoi? Il y a de la grâce pour en prendre plus. Il y en a vraiment, les amis. Mais voyez-vous, nous faisons un choix d'après nos émotions: «Je ne suis juste plus capable d'en prendre!» C'est probablement vrai, mais la grâce est là, alors ce que nous faisons c'est que nous faisons un choix en obéissance à la vérité de Dieu et nos émotions renforcissent le choix.

«Allez par tout le monde prêcher l'évangile!» «Oui, Seigneur!» Et ensuite nous voyons les images de gens en besoin et nos émotions disent: «Oui, vas-y!». Vous voyez comment cela doit être? Mais si vos émotions viennent en premier, alors vous êtes guidés par le rugissement du lion. Et si cela a été le cas dans votre vie, alors arrêtez droit là.

Vous ne serez jamais séduits si vous ne tolérez pas l'orgueil, l'amertume et la rébellion.

Vous pouvez retracer jusqu'à la source, presque tous les cultes, d'un problème d'amertume; par exemple, le communisme. Cela n'a rien à voir avec une idéologie politique, cela a à voir avec un esprit de colère avec ce qui se passe dans la société. C'est ce qui alimente le feu.

LE TROISIÈME DOMAINE À ÊTRE ALERTE C'EST LA BOUCHE

Combien d'entre vous savez que le diable peut et a peut-être utilisé votre bouche? Je ne dis pas que votre langue est possédée, que vous avez un démon, je dis seulement que, involontairement, vous laissez votre bouche être employée par l'ennemi. Vous avez blessé des gens avec votre bouche.

Chaque fois que vous priez pour des gens ayant des blessures profondes, vous allez comprendre que plusieurs de ces blessures ont été causées par des paroles prononcées. «Personne ne m'a dit que j'étais beau et qu'il m'aimait.» «Quand j'étais à l'école ma maîtresse disait toujours ou ma mère disait toujours...» Ce sont des blessures aussi réelles que si vous vous coupiez le bras avec un couteau à viande.

Qu'est-ce que cela indique? Cela indique que les mots ont un pouvoir un niveau spirituel (spirite paumer), pas un pouvoir spirituel mais un pouvoir un niveau spirituel; positif (par le St-Esprit) ou négatif (par la puissance de Satan). Cela donne un peu la chair de poule, mais je crois que les paroles de la bouche plus les attitudes du coeur apportent un pouvoir un niveau spirituel.

Laissez-moi vous illustrer cela. Combien d'entre vous croyez que je parle maintenant par la puissance du St-Esprit? Êtes-vous seulement religieux ou le croyez-vous vraiment? Cela veut dire que mes paroles transportent ce que nous appelons normalement «l'onction». Et mes paroles et ma personnalité, qui sont uniques, et qui diffèrent du prochain orateur que vous allez entendre, transportent, j'espère, ce que nous appelons «l'onction», ce qui veut dire qu'il y a dans les faits un pouvoir sur le plan spirituel venant par ces paroles. Nous espérons que c'est la puissance du St- Esprit qui va apporter une illumination dans votre pensée, ce que nous appelons une révélation et qui peut apporter une puissance pour vous changer.

De la même manière, nos paroles peuvent être un véhicule pour des puissances spirituelles mauvaises qui peut faire bouger.

Une bonne illustration c'est la musique. La musique est un médium. La musique est amorale; il n'y a pas de musique diabolique et de bonne musique, elle est simplement un véhicule pour l'esprit divin, malin ou humain. La musique est une manifestation de l'esprit. La Bible parle de «ma force et mon chant» et quand quelque chose devient votre chant cela devient l'expression de la partie la plus profonde en vous.

Cela ne veut pas dire que toute musique chrétienne vient du St-Esprit, cela peut venir de l'esprit de la personne. Et cela ne veut pas dire que toute musique «séculière» est diabolique. La musique séculière peut venir de l'esprit humain. S'ils sont esseulés, vous allez être esseulés, s'ils sont rebelles, vous vous sentez rebelles. N'est-ce pas vrai?

Sans égard au tempo et au genre de musique, c'est ce à quoi l'esprit de la personne ressemble quand elle chante la musique. Ainsi beaucoup de musique chrétienne n'est seulement que l'expression de l'esprit humain, une partie est de l'esprit divin. De même, toute la musique séculière ne vient pas de l'esprit malin, elle vient aussi de l'esprit humain.

Combien parmi vous croyez que si une personne était malade en Californie et que nous sommes assis ici, à Hawaï, que nous pourrions nous mettre en rond ici et qu'avec nos coeurs croyant et se mettant d'accord dans la prière, nous pourrions énoncer avec notre bouche des prières et qu'il y aurait une puissance surnaturelle relâchée sur le corps physique de cette personne là-bas en Californie pouvant la guérir. Croyez-vous en ce genre de choses? Croyez-vous que nos prières ont à voir quoi que ce soit avec cela? Ou bien est-ce que Dieu était pour le faire de toute façon? S'il est pour le faire de toute façon, pourquoi se donner le trouble de prier? C'est une perte de temps.

Combien parmi vous avez prié concernant une auto. Vous sortez et quelqu'un dit: «Nous partons faire ce voyage». Vous dites: «Oh Dieu, garde ta main sur cette auto ...» Est-ce que cela donne quelque chose? Pouvez-vous placer une protection autour de l'auto? Si vous ne le pouvez pas, ne le faites plus jamais.

Maintenant voici la partie apeurante. Si vous pouvez relâcher de la puissance spirituelle, si VOUS pouvez relâcher de la puissance spirituelle en vous mettant en cercle ici sur le corps physique de quelqu'un en Californie, alors combien parmi vous pensez que vous pouvez relâcher une puissance spirituelle diabolique sur le corps physique de quelqu'un en vous rassemblant par colère et amertume, et en disant des choses négatives au sujet de cette personne. «Oh, je ne suis pas si sûr de ça!»

De ceux qui pensent que vous pouvez placer une protection autour de l'auto, combien parmi vous pensez que vous pouvez l'ôter? Nous ne sommes pas si sûrs de ça. Les amis, je pense que nous le pouvons.

Et je crois que nous devons être extrêmement alertes avec nos bouches.

Voici un exemple des Écritures. Mt.16, vous vous rappelez de Pierre? Mt.16:16,22- 23. Jésus dit à Pierre: «Arrière de moi Satan!» Est-ce que cela veut dire que Pierre avait un démon? Je ne pense pas. Est-ce que cela veut dire que sa langue était possédée? Probablement pas. Ce que Jésus disait c'est: «ce genre de réflexion, et ce genre de paroles ont une source particulière, je veux, les gars, que vous appreniez à le reconnaître». Vous avez un cours sur la guerre spirituelle droit là. «Arrière de moi Satan!» Appelez un chat un chat. Jésus disait que ce genre de paroles était inspiré par l'ennemi. Et si cela peut arriver à Pierre, cela peut vous arriver à vous et moi. Cela n'a rien à voir avec le fait d'être possédé.

Alors, vous avez besoin de prier la prière de David dans le Ps.141:3

Nous devons être extrêmement alertes avec nos pensées. Autant nous pouvons amener la protection sur une personne, nous pouvons lui enlever un esprit malin par nos paroles; Ps.141:3 Éternel, mets une garde à ma bouche, Veille sur la porte de mes lèvres! Quelqu'un a mentionné que nous avons une serrure double sur notre bouche afin de ne pas pécher contre Dieu. C'est l'une des clefs de tout le livre de Job, vous savez. Toutes les choses par lesquelles Job a passé, il est dit là que dans toutes ces choses, Job ne pécha point par ses lèvres Job 2:10. Et quand vous ne comprenez pas ce qui vous arrive, que tout tombe en morceaux, gardez votre bouche fermée.

Il y a beaucoup de vérité sur le fait que ce que vous dites a une puissance sur le plan spirituel, à la fois négative et positive. Vous pouvez vous parler et vous rendre malade. C'est une vérité! Et vous pouvez vous conditionner, par la parole, dans une bonne attitude de pensée. Cela ne veut pas dire de vous pepper, mais d'être en accord avec Dieu. Vous pouvez vous dire dans le miroir: «Tu peux vendre n'importe quoi», ce n'est pas nécessairement ce que la Bible dit; c'est vous pepper avec du positivisme, mais ce qui est biblique c'est d'être en accord avec la Parole de Dieu quand vous parlez, parce qu'il y a de la puissance dans les paroles, Pr.18:21 «La vie et la mort sont dans le pouvoir de la langue.»

Ainsi donc, l'ennemi aime inspire votre bouche. Et nous, nous nous assoyons et nous nous mettons involontairement à dire toute sorte de choses. Avez-vous déjà été à l'une de ces conversations tard le soir où quelqu'un dit: «Avez-vous remarqué Franchie? Elle agit d'une manière pas mal bizarre dernièrement.» Et tout le monde appuie. Personne n'avait l'intention de dire quoi que ce soit à son sujet, O.K.? Mais parce que nous voulons seulement continuer la conversation, nous disons: «Oui, c'est vrai, l'autre jour je descendais les escaliers et elle ne m'a même pas parlé.» «Tu sais, les gens du Canada sont comme ça!» Et nous sommes partis dans cette conversation que personne n'avait eu l'intention d'avoir. Et le matin suivant, vous vous réveillez et dites, «Eh, je ne pensais même pas vraiment ce que je disais». C'est un exemple de ne pas faire attention à votre bouche.

La double serrure sur votre bouche, l'une ce sont vos dents, essayer de parler les dents serrées, et maintenant fermez vos lèvres et calomniez quelqu'un. Ainsi, nous avons une double serrure.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 21 septembre 2017