iv>
 
   
 
Comment faire la guerre spirituelle
(Cassette #11 How warfare is waged ?)
par Dean Sherman


On se rappelle que la troisième raison pour laquelle le mal est dans le monde c'est pour le développement de l'homme.

Dieu utilise la présence du mal pour nous développer si nous le lui permettons, de deux manières.

a) Dans notre vie personnelle en tant que champ de bataille. L'aspect défensif Ep.6:11

Par les épreuves, les tentations et les attaques.

Les épreuves développent en nous le caractère.

Les tentations développent une haine du mal.

La constante exposition aux tentations n'est pas faite pour nous briser pour que nous finissions à tomber, mais c'est supposée développer en nous une haine du mal. Votre domaine le plus faible peut devenir votre haine la plus forte! Comprenez-vous cela, le chose qui était votre domaine le plus faible, le diable viendrait nous dire, «c'est comme cela que tu es, tu n'en sortiras jamais». Nous avons besoin de comprendre la nature de la nouvelle création est que la constante exposition à la tentation n'est pas faire pour nous briser mais pour développer une haine absolue pour cette chose qui était notre domaine le plus faible.

Les attaques développent notre dépendance de Dieu.

Dieu permet cela pour que nous apprenions à dépendre de lui.

Voici ma compréhension de la guerre spirituelle: le diable se sauve avec tout ce que vous lui laissez prendre avec lui. Cela ne veut pas toujours dire qu'il abandonne au premier commandement. Voyez-vous, le diable connaît la nature humaine et il sait que vous pouvez abandonner avant lui. Si vous ne donnez pas accès à l'ennemi par quelque chose dans votre vie, si vous lui résistez, il doit finalement abandonner. Si vous pouvez le convaincre que vous êtes convaincu, que vous autorité et que vous n'avez pas à accepter cette chose ou une autre, alors il abandonnera. Mais il espère que vous allez abandonner avant lui et dire «Vous voyez! cela ne marche pas avec moi»!

Alors donc, ne faites pas un plat avec le fait que l'ennemi vous attaque. Réfutez-le, c'est tout. Et si, comme dans le cas de Paul avec son écharde dans la chair dans 2Co.12, si c'est la volonté de Dieu que cette attaque persiste pour que vous dépendiez plus sur Dieu, Dieu vous éclairera à ce sujet, mais je dirais que 99% des cas, vous devez résister à cette attaque avec persistance, et ce n'est pas correct de se courber devant l'ennemi et le laisser faire ce qu'il veut.

b) Le deuxième front sur lequel nous sommes développés par la présence du mal sur la terre c'est en tant que guerrier. L'aspect offensif 2Co.10:3-5

Cela a à voir avec ce que j'appelle: l'avancement du royaume.

Juges 3:1 «Voici les nations que l'Éternel laissa pour éprouver par elles Israël, tous ceux qui n'avaient pas connu toutes les guerres de Canaan. 2 Il voulait seulement que les générations des enfants d'Israël connussent et apprissent la guerre, ceux qui ne l'avaient pas connue auparavant. 3 Ces nations étaient: les cinq princes des Philistins, tous les Cananéens, les Sidoniens, et les Héviens qui habitaient la montagne du Liban, depuis la montagne de Baal-Hermon jusqu'à l'entrée de Hamath. 4 Ces nations servirent à mettre Israël à l'épreuve, afin que l'Éternel sût s'ils obéiraient aux commandements qu'il avait prescrits à leurs pères par Moïse».

Dieu a laissé des nations afin d'enseigner à chaque génération des enfants d'Israël la guerre. Dieu ne vous enverra pas au ciel sur un oreiller avec air climatisé. Nous sommes ici pour nous battre. Plus vite nous l'apprenons, plus vite nous avançons vers la maturité chrétienne. Vous êtes des chrétiens matures quand vous prenez vos responsabilités pour faire avancer le royaume de Dieu dans le monde.

Nous sommes ici pour apprendre à se battre dans le combat spirituel; la maturité spirituelle.

Il y a une compréhension défensive dans la guerre spirituelle qui concerne notre vie spirituelle personnelle. Comme dans tout événement sportif, il y a une défensive et une offensive. Ep.6:11 parle d'avoir tout fait pour tenir ferme, ceci concerne votre vie personnelle où vous défendez votre position pour la justice et la vérité. «Je suis engagé envers la justice, je suis engagé envers Dieu, je suis engagé envers la vérité, par conséquent je défends ces choses, comme une équipe de football défendrait son but.

Mais nous avons aussi une guerre spirituelle offensive, et comme un offensive sur le terrain de football, le travail c'est de trouver une manière de percer la défensive ennemie. Et la plupart des chrétiens ne s'occupent que de la défensive. Ils espèrent que la partie finisse dans une nulle de 0 à 0! Nous ne marquons aucun point, mais nous espérons que le diable ne fasse aucun point lui non plus. La plupart des chrétiens fonctionnent ainsi. Combien d'entre vous êtes déjà aller à une partie qui se termine 0 à 0? Ce n'est pas très intéressant. Ça ne l'est pas plus avec l'Église de Jésus- Christ.

Ainsi donc, il y a une guerre spirituelle offensive, nous devons avancer contre les portes de l'enfer. Mt.16:19. Et nous allons aux réunions d'église et nous entendons quelqu'un s'extasier à ce sujet et nous applaudissons et nous crions quand il dit: «Dieu va bâtir cette église, les amis, et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle» et nous applaudissons tous et nous disons: «N'est-ce pas quelque chose de merveilleux! Allons regarder la télévision.» Jusqu'à temps que quelqu'un comme moi vienne et doive vous dire que les portes de l'enfer sont en train de prévaloir, au moment même que je vous parle.

Vous dites: «Ça se peut pas, la Bible dit qu'elles ne prévaudront pas.» Cela n'est pas affirmé comme étant une chose d'inévitable, mais comme une promesse. Parce que je dois vous dire aujourd'hui, qu'il y a des villes complètes derrières ces portes. Il y a des nations complètes derrières ces portes. Il y a des familles, des mariages, des écoles, des clubs derrières ces portes aujourd'hui. Les portes de l'enfer prévalent. Et cependant nous avons entendu cela comme une chose inévitable: «Les portes de l'enfer ne prévaudront pas». Donc allons nous asseoir et tournons-nous les pouces, parce qu'elles ne prévaudront pas.

Cela n'est pas énoncé comme quelque chose d'inévitable cela est annoncé que si vous marchez contre elles..., les portes ne tombent pas à terre toutes seules, elles tombent quand nous marchons contre elles, ainsi donc, il doit y avoir une offensive par l'église de Jésus-Christ dans le domaine de la guerre spirituelle. Et c'est l'une des raisons pour lesquelles Dieu vous a laissé sur cette planète pourrie. Pas seulement pour vous développer dans votre vie personnelle mais pour vous développer en tant que guerrier.

Maintenant voici l'exemple, et ce passage de l'Écriture est notre guide et notre base de foi. La foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de TOUTE la Parole de Dieu. Et voici ce que Toute la Parole dit à propos de la manière que Dieu agit avec son peuple contre leurs ennemis.

Et ce sont les mêmes ennemis aujourd'hui que dans ce temps-là. C'était des ennemis visibles alors, maintenant ce sont des ennemis invisibles, mais c'est le même diable, il n'est pas mort de vieillesse.

Maintenant voici l'exemple, Dieu a délivré son peuple de l'esclavage d'Égypte, à qui cela se compare-t-il? Le salut. Et il passe à travers la Mer Rouge ce qui est le baptême. Et il les a amené dans le désert et qu'est-ce qui leur est arrivé dans le désert? Dieu devait trouver quel genre de peuple ils étaient, ainsi ils furent développés en tant que peuple à travers quoi? Les épreuves, les tentations et les attaques par les Amalécites, etc. N'est-ce pas intéressant?, c'est ce qui leur est arrivé dans le désert. Pourquoi? Pour savoir s'ils avaient ce qu'il fallait. Ce ne fut pas le cas. Ils ont tombé dans le désert, à part Caleb et Josué. Dieu a finalement eu après 40 ans une génération en qui il pouvait avoir confiance, qui semblait avoir ce qu'il fallait jusqu'à un certain point et ainsi il les conduit, par l'entremise de Josué, de l'autre côté du Jourdain par un autre intervention surnaturelle dans la Terre Promise. Et finalement, ils sont chez eux. Ils ont réclamé la promesse. Ils sont entrés dans le repos. Ils sont arrivés dans la Terre Promise, où le lait et le miel coulent. Finalement après près de 500 ans à l'extérieur, ils sont chez eux, c'est leur foyer, une terre promise à leurs ancêtres.

Finalement après que toute la jubilation se soit calmée, ils regardent autour d'eux et disent: «Qui sont tous ces gens sur notre terre? Dieu, tu as manqué ton coup! Ça marche pas pour nous comme ça marcher pour d'autres peuples. Tu nous a promis et nous avons réclamé ces promesses et nous sommes entrés dans le repos! Nous l'avons réclamé par la foi! Et pourtant, voici toutes ces tribus sur notre terre! Qu'est-ce qui se passe? Nous ne voulons pas faire des efforts, Dieu, nous voulons nous reposer! Pourquoi as-tu laissé ces tribus sur notre terre?» Dieu répond à cette question dans Jug.3:1 «Voici les nations que l'Éternel laissa pour éprouver par elles Israël, tous ceux qui n'avaient pas connu toutes les guerres de Canaan. 2 Il voulait seulement que les générations des enfants d'Israël connussent et apprissent la guerre, ceux qui ne l'avaient pas connue auparavant. 3 Ces nations étaient: les cinq princes des Philistins, tous les Cananéens, les Sidoniens, et les Héviens qui habitaient la montagne du Liban, depuis la montagne de Baal-Hermon jusqu'à l'entrée de Hamath. 4 Ces nations servirent à mettre Israël à l'épreuve, afin que l'Éternel sût s'ils obéiraient aux commandements qu'il avait prescrits à leurs pères par Moïse»

Dieu dit: «J'ai laissé ces nations par exprès, parce que vous allez apprendre à vous battre. Vous n'allez pas seulement entrer dans la terre promise et vous étendre sur des hamacs.» Et mes amis, Dieu n'a pas promis cela à personne de ses enfants. Il y a un repos en Dieu parce que nous savons qui nous sommes en Christ. Il y a un repos en Dieu parce qu'il nous a dit de ne pas s'en faire et d'être anxieux mais de lui faire confiance et de se fier sur lui. Mais il n'y a pas un repos en Dieu dans le sens que nous n'avons rien à faire. La Bible n'enseigne pas cela.

La Bible enseigne qu'à moins que nous ne chassions les tribus, elles ne partiront pas. Et c'est ce que Dieu a dit aux tribus d'Israël: «Je ne chasserai pas ces tribus pendant que vous êtes étendus dans vos hamacs. Vous allez vous battre et je vais vous aider. Si vous ne vous battez pas, je ne les chasserai pas. Mais si vous ne vous fiez pas sur moi, vous ne pourrez pas les chasser». Et cela a gardé le peuple dépendant de Dieu. «Si vous faites ce que je vous dis, vous n'avez pas besoin de perdre une bataille. Si vous ne faites pas ce que je vous dis, vous allez même perdre ce que vous ne devriez pas perdre. Car le point en jeu c'est la dépendance. Et c'est la même chose pour nous aujourd'hui. Dieu a déjà fait au diable ce qu'il était pour faire. Le reste dépend de vous et moi. Et Dieu nous dit la même chose qu'il a dite aux enfants d'Israël: «Ce n'est pas moi qui va le faire c'est vous. Vous ne pouvez le faire sans moi. Je ne le ferais pas sans vous». C'est de même que ça marche sur la planète terre.

Pourquoi Dieu n'écrit-il pas l'évangile sur les nuages? Savez-vous que des gens sont morts en propageant l'évangile? Dieu nous joue-t-il des torts? Ou comme certains prédicateurs le disent: «Dieu va le faire de toute façon, il veut juste vous inclure, il veut juste que nous l'accompagnions.» Les amis, nous sommes ceux qui vont le faire au nom de Jésus. Dieu peut écrire l'évangile sur les nuages, vous n'auriez pas à dépenser l'argent, ou à attraper la malaria ou de vous faire manger par des cannibales comme c'est arrivé à des centaines de personnes qui propageaient l'évangile.

Dieu pourrait l'écrire sur des nuages ou le dire en francs mots aux gens qui ne savent pas lire. Dieu ne pourrait-il pas le faire? Cela ne sauverait-il pas beaucoup d'argent pour les missions? Mais ne comprenez-vous pas que les voies de Dieu depuis toujours c'est qu'il n'agit pas de cette manière, «VOUS allez prêcher l'évangile. Allez Prêcher l'évangile par tout le monde».

Et si nous n'annonçons pas l'évangile, il ne sera pas prêché. Et parce que nous ne l'avons pas annoncé, il n'a pas été annoncé à 2.4 milliards de personnes. En ce moment même il n'est pas prêché, pas parce que Dieu est hésitant, pas parce que ce n'est pas le temps de Dieu, mais parce que nous ne sommes pas allés. Point final. Parce qu'il y a 2000 ans il a dit «Allez prêcher l'évangile par tout le monde». C'est un commandement que l'église devait suivre tous les jours. C'est une priorité. Et je vous dis que ce n'est pas une priorité maintenant. Prouvé par le fait que moins de 1¢ de chaque dollar va pour l'évangélisation des inconvertis. Nous désobéissons au commandement d'aller prêcher à chaque créature. Nous n'en faisons pas une priorité.

Nous désobéissons au commandement d'aller vers chaque personne avec l'évangile. Maintenant qu'est-ce que vous pensez qu'il m'arriverait si je désobéissais au commandement concernant l'adultère, et que je pratiquerais assidûment l'adultère ? Pensez-vous que la bénédiction quitterait ma vie? Que pensez-vous qu'il va arriver à l'église de Jésus-Christ qui par ses priorités et ses choix désobéit au commandement d'aller vers chaque personne. Nous ne faisons pas cela par priorité. Nous cherchons toutes les excuses sous le soleil : «Je ne suis pas un évangéliste, seuls quelques uns sont appelés à être des missionnaires». Dieu ne s'est pas mis à argumenter au sujet de telles excuses, il a juste dit: «allez-y... vous allez aller dans le monde et apprendre la guerre spirituelle, chacun de vous. Dieu ne le fera pas à votre place.» Si vous ne chassez pas le diable de la planète, il ne sera pas chassé. Si vous ne résistez pas au diable, il ne quittera pas votre ville parce qu'il n'aime pas la température.

Si vous attendez que Dieu agisse, alors il ne se passera rien et vous serez en partie responsables pour le fait que cela n'a pas été fait. Ne mettez pas le blâme sur Dieu, ça dépend de nous de le faire et il nous a donné les outils pour le faire. Mt.28:19-20.

C'est comme cela à cause du choix des hommes; l'égoïsme et le péché. C'est comme si vous arrivez à la maison et dites: «Les enfants, regardez-moi ce fouillis dans cette maison! Vous allez me nettoyez ce dégât, vous l'avez fait et c'est vous qui allez le nettoyer». «Oh papa, peux-tu le nettoyer pour nous?» Si vous nettoyez le dégât pour eux, il ne se développeront pas. N'est-ce pas vrai? Alors vous dites: «Non, ce que vous devez apprendre, les enfants, si vous faites un dégât comme celui-là, vous le nettoyez!»

Dieu dit à la race humaine: «Vous avez fait les dégâts. Vous allez les nettoyez.» Alors vos enfants vous disent: «Oh, mais je suis si fatigué, et c'est un si gros dégât.» Alors dans votre grande compassion, vous dites: «O.K. je vais vous aider, mais je ne le ferai pas pour vous.» Alors Dieu s'en vient et dit: «O.K. les hommes, c'est vous qui avez fait les dégâts, vous avez amené le mal sur la terre, ce n'est pas de ma faute, maintenant vous allez faire le nettoyage. Vous allez chassez les tribus.» Et alors nous disons: «Oh mais Dieu, nous ne pouvons pas, nous sommes si fatigués...» Et Dieu dit: «O.K. je vais vous aider. Je vais vous donner le nom de Jésus, je vais vous donner la puissance du St-Esprit, je vais vous donner la grâce infinie qui ne tarit jamais, etc. etc. Je vais vous aider mais je ne le ferai pas pour vous.» Et c'est l'histoire de l'église chrétienne et c'est la manière que Dieu fonctionne dans l'univers.

Maintenant ceci nous conduit directement dans les manières de faire la guerre spirituelle.

INTERCESSION

La guerre spirituelle est faite principalement par l'intercession. 1Ti.2 montre une priorité pour l'Église. La priorité c'est la prière, sous toutes ses formes. Nous avons besoin d'un répertoire de prières. Dieu n'est pas tanné de nos demandes. Au contraire, il nous ordonne de demander et de continuer à le faire.

Intercession veut dire:

1° ALLER EN FAVEUR DE QUELQU'UN D'AUTRE

Il demande des choses spécifiques en faveur de l'objet. Jésus est le grand intercesseur Hé.7:25, il a vécu en notre faveur, il est mort pour nous, et il vit maintenant éternellement en notre faveur.

2° ALLER ENTRE DEUX, DIEU ET L'OBJET D'INTERCESSION

Il se tient entre Dieu et l'objet (un mariage, une ville, une personne) pour entraver ou ralentir le jugement de Dieu sur l'objet.

La seule raison pour laquelle Dieu ne juge pas certaines choses sur la terre dès à présent c'est parce que nous sommes ici. (2Th.2:6, Ap.6:9)

3° ALLER ENTRE DEUX, LE DIABLE ET L'OBJET D'INTERCESSION

Un autre genre d'intercession s'appelle la guerre spirituelle où vous vous tenez entre le diable et l'objet pour entraver ce que Satan ferait autrement. Satan est après vous parce que vous êtes une entrave, une barrière à ce qu'il essaie de faire sur la terre.

Vous résistez aussi d'une manière spécifique à l'ennemi dans votre intercession.

Exemple: «Père nous venons à toi dans le nom de Jésus et nous te demandons d'amener une conviction sur la tête de cet individu et de le rendre misérable et faire ceci et cela et Satan nous venons contre toi et brisons ton influence dans ces gens de telle et telle manière et nous te résistons pour que tu n'influences plus leur vie.»

Devez-vous résister au diable chaque fois que vous intercédez? Non. L'intercession peut et inclut en effet la guerre spirituelle mais ce n'est pas obligatoire à chaque fois que vous priez.

Après avoir décrit l'état horrible de la société au temps d'Ésaïe (exactement comme la nôtre) Es.59:1-15 Dieu qui voit tout, est mécontent en face de l'injustice, cela ne fait pas partie de sa volonté. Dieu s'étonne, au v.16, de voir qu'il n'y avait pas personne pour intercéder.

«Alors son propre bras lui a apporté le salut et sa justice lui sert d'appui» : cela a rapport avec le fait de l'envoi de Jésus-Christ sur la terre.

Pourquoi un Dieu souverain et Tout-Puissant chercherait-il un homme? Dieu est toute la puissance, la connaissance, l'amour pour changer les choses, pourquoi donc ce Dieu Tout-Puissant, infini, cherche-t-il un homme?

Dieu était étonné que personne n'intercède. Il y a des gens qui disent: «Regardez tout ce qui arrive dans le monde, les gens meurent de faim, meurent dans des accidents de voiture, des chrétiens meurent, ceci et cela arrivent. Regardez toutes les choses terribles qui se produisent. Pourquoi Dieu ne fait-il pas quelque chose?» Les non- chrétiens le disent. Les chrétiens le pensent. Pourquoi Dieu ne fait-il pas quelque chose? Pourquoi Dieu n'intervient-il pas ici?

Et de l'autre côté, nous avons Dieu qui dit: «Regardez tout ce qui se passe sur la terre, je suis étonné que personne n'intercède!»

Alors nous avons des chrétiens qui disent: «Pourquoi Dieu ne fait-il pas quelque chose?» Et Dieu qui dit: «Pourquoi ne faites-vous pas quelque chose? Je suis étonné que vous ne fassiez pas rien. Ne voyez-vous pas ce qui se passe dans le monde? Pourquoi n'intercédez-vous pas? »

Pourquoi Dieu est-il étonné que nous n'intercédions pas?

La raison pour laquelle Dieu cherche un homme, les amis, et la raison pour laquelle il est étonné que personne n'intercède c'est parce que dans ce qui a rapport au salut des hommes, c'est dans la mesure et par la spécificité que nous prions que Dieu s'immisce dans les affaires des hommes.

C'est pourquoi Dieu cherche un homme, parce qu'il dit: «Je veux me mettre à l'action, je veux bénir, je veux sauver, je veux arrêter l'injustice. Pourquoi ne voulez-vous pas faire quelque chose, je suis étonné que vous n'intercédiez pas. J'ai la puissance, la volonté, l'amour de changer les choses, mais je suis étonné que vous n'intercédiez pas.

La raison pour laquelle nous n'intercédons pas c'est parce que nous ne savons pas comment les choses se passent. Je peux écouter vos prières et savoir si vous croyez que vos prières peuvent changer des choses.

La prière change les choses parce que Dieu répond aux prières. Et quand nous prions, il agit. Il sait ce qu'il veut faire, c'est pourquoi il nous révèle sa volonté, il nous dit même ce qu'il faut prier! Pourquoi ne laisse-t-il pas l'intermédiaire de côté? Pourquoi Dieu ne le fait-il pas juste sans nous, afin que nous puissions regarder le football?

On rapporte que John Wesley a dit: «Dieu ne fait rien à moins que quelqu'un prie.» Je pense que ce qu'il voulait dire c'était ce que j'essaie de vous enseigner. Mais cette affirmation ne peut être prise dans un sens absolu, parce qu'elle fait de Dieu un Dieu impotent et Dieu n'est pas impotent. Dieu fait toutes sortes de choses que vous priez ou non. Dieu n'as pas besoin de vous pour faire quelque chose. Mais il y a une sphère dans laquelle Dieu n'agit pas tant que vous n'avez pas prié et c'est pourquoi il est étonné que personne n'intercède.

Si jamais vous recevez cette révélation, cela va révolutionner votre vie chrétienne. Parlez-moi de quelque chose qui va ôter les bâillements de votre christianisme et nous garder de planifier toutes sortes d'activités pour garder les chrétiens occupés. Vous n'aurez pas besoin de toutes ces activités si vous comprenez ce que la prière fait en réalité.

Mais la plupart des chrétiens ne prient pas assez. En 5 minutes je peux tous vous amener en condamnation à cause du peu de temps que vous passez dans la prière. Vous n'avez jamais lu un livre sur la prière sans vous dire: «Oui, je devrais prier plus.» Je veux vous dire pourquoi vous ne priez pas plus. C'est parce que vous n'êtes pas convaincus que vos prières fait une réelle différence. Et non seulement vous ne priez pas assez quand vous priez mais vous priez avec des sons et des mots que vous avez entendu les autres utiliser. Pas avec la conviction que cette prière est ce qui va faire une différence sur la planète. Et je peux dire quand quelqu'un sait cela et quand il ne fait qu'une chose religieuse; que les chrétiens devraient faire et voici donc une prière.

Amis, nous devons prier avec la conviction que c'est notre prière qui fait la différence dans le nom de Jésus.

Es.62:6 «Sur tes murs, Jérusalem, j'ai placé des gardes; Ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l'Éternel, point de repos pour vous! 7 Et ne lui laissez aucun relâche, jusqu'à ce qu'il rétablisse Jérusalem et la rende glorieuse sur la terre».

Quel passage bizarre! Bien sûr, Jérusalem était un endroit particulier à un temps particulier, mais cela s'applique maintenant à ce que Dieu fait sur la terre à l'église aussi bien qu'à une ville. Et il dit: «j'ai placé des gardes.» Et voici quelque chose au sujet des voies de Dieu, il dit: «Tout le jour et toue la nuit, ils ne se tairont point.» Combien de fois avez-vous déjà entendu prêcher: «Demande une seule fois, parce que si tu demandes 2 fois cela signifie que tu n'as pas de foi du tout.» Ce n'est pas dans la Bible. L'extrême opposé se trouve dans la Bible. «Tout le jour et toute la nuit».

Pourquoi devons-nous prier jour et nuit? Est-ce parce que Dieu est peu disposé à répondre? Est-ce parce que Dieu dit: «Encore 15 minutes et je réponds à votre prière». Est-ce que Dieu joue à un jeu avec nous?, ou devons-nous commencer à quêter? Des prédicateurs disent: «Vous n'avez pas besoin de quémander à Dieu, il vous aime». Là n'est pas la question.

La raison pour laquelle nous devons prier jour et nuit c'est parce que c'est dans la mesure et par la spécificité par laquelle nous prions, et Dieu dit «je veux agir, bénir, alors continuez à prier, car c'est dans la mesure que vous priez que j'agis.»

Qu'est-ce que cela veut dire: «Vous qui la rappelez au souvenir de l'Éternel, Point de repos pour vous!» Est-ce que Dieu a la mémoire courte ou quoi? Qu'est-ce que cela veut dire: «Vous qui la rappelez au souvenir de l'Éternel» Combien d'entre vous pensez que Dieu se rappelle de tout?; à part de vos péchés qu'il choisit d'oublier. Il ne s'en rappelle plus contre vous, c'est ce que la Bible dit. Dieu n'oublie rien, il a une pensée infinie.

Alors qu'est-ce que cela veut dire de «rappeler au Seigneur»? Pourquoi ne prenons-nous aucun repos pour nous-mêmes? Pourquoi nous encourage-t-il ainsi: «Hé, ne prenez pas aucun repos, allez-y, allez-y!» Et ensuite, que pensez-vous de ceci Es.62:7 «Et ne lui laissez aucun relâche,» continuez à faire la vie dure à Dieu, ne lui laissez aucun repos. Et vous serez surpris, 99% des chrétiens sur cette planète pensent qu'ils vont déranger Dieu! Et nous venez à Dieu et nous disons: «Oh Dieu!, si tu voudrais peut-être, dans ta grande miséricorde et dans ta grande grâce, pourrais-tu, par conséquent... pourrais- tu m'aider un petit peu, juste pour un instant, peut-être, si possible».

La Bible n'enseigne pas ce genre de prière. Si vous lisez les prières dans la Bible, vous allez voir des gens qui prient avec assurance, et ils prient de manière spécifique et même dans le cas de Néhémie, il enjoignait Dieu: «Dieu, écoute ma prière, que ton oreille soit attentive, et fais ces choses...»

Pourquoi? Pas parce qu'ils sont orgueilleux et arrogants mais parce que Dieu a dit: «Ne me laissez pas aucun repos, allez-y, ne prenez pas de repos, ne me laissez pas aucun repos tant que je n'ai pas établi Jérusalem et l'ai rendu glorieuse sur la terre.» C'est absolument ridicule à moins que vous ayez compris que c'est dans la mesure que vous priez que Dieu est capable d'agir.

Pas encore convaincu?, Mt.15:21. Je veux vous convaincre que Dieu a fait un spécial pour nous enseigner cela et que nous ne l'avons pas vu.

C'est l'histoire de la femme syro-phénicienne. Imaginez-vous que vous êtes l'un des disciples de Jésus ce jour-là. Cette femme vient à la course pour recevoir la compassion de Jésus. Combien parmi vous croyez que Jésus a de la compassion? Combien croyez-vous qu'il n'a jamais fait une chose égoïste? Il est Dieu, il est pleinement compatissant et il n'a jamais rien fait d'égocentrique.

Ce jour-là, une femme vient se prosterner devant lui et lui fait savoir son besoin désespéré: «Oh Jésus, ma fille est gravement malade, aide-moi!». Suit un long silence embarrassant. Il ne lui a même pas répondu. Il ne lui a même pas répondu. Combien parmi vous avez crié à Dieu sans avoir de réponse? Et vous avez dit: «Je ne comprends pas ce qui se passe. Ça marche pas pour moi, je ne sais pas... je pense que je vais être un sataniste...» Maintenant vous apprenez que c'est biblique, mais vous n'avez jamais entendu un autre prédicateur vous dire que quand vous criez à Dieu c'est biblique parfois pour lui de ne pas vous répondre. Jésus n'a pas répondu à la femme. Elle a crié, en désespoir, et il y eut un silence total, et cela vous est arrivé mais vous n'avez pas basé votre foi sur la Parole en entier et vous n'avez pas compris que parfois c'est ce qu'il fait.

Il n'a pas répondu à la femme et elle avait un besoin désespéré. Maintenant quand Dieu ne vous répond pas, prenez un truc de la femme syro-phénicienne; demandez de nouveau. Peu d'entre nous le font. Nous disons: «Bien, je ne sais pas, je suis confus, je ne vois pas pourquoi Dieu... ça ne marche pas pour moi, j'ai prié 5, 7 minutes! et rien ne s'est produit, alors... ça doit être la volonté de Dieu.» Lisez la Bible! La femme syro-phénicienne n'a pas dit: «Eh bien, c'est ça! ça marche pas pour moi», elle a demandé de nouveau!

Ne savez-vous pas que Dieu dit qu'il se cache lui-même? Si vous venez à dire des prières, vous devez comprendre que Dieu se cache lui-même! Toujours dans un but d'amour car il ne peut rien faire qui n'est pas motivé par amour.

L'illustration de ceci se trouve dans le Cantique de Salomon. Le bien-aimé c'est Jésus et la bien-aimée l'église. Le bien-aimé court en avant de la mariée et se cache, ils sont dans le jardin. Qu'est-ce qu'il essaie de faire? Essaie-t-il de s'éloigner d'elle? Essaie-t-il de la plaquer là? Essaie-t-il d'être méchant? Non. Il se cache pour qu'elle le cherche avec plus de diligence.

On joue tous ces petites joutes d'amour. On court et se cache et elle dit: «Charles?, Chaaaarles, où es-tu?, Charles, mon snoro, où es-tu caché?» Ce n'est pas être méchant, c'est simplement un jeu d'amoureux pour essayer de rendre la bien-aimée plus diligente.

Dieu ne répond pas toujours tout de suite pour qu'on le cherche avec plus de diligence, comme le bien-aimé qui se cache pour se faire désirer plus ardemment.

Dieu se cache, parfois il ne répond pas, mais c'est l'illustration, pourquoi ? Parce qu'il dit que c'est dans la mesure et par la spécificité que vous priez... Alors elle demande de nouveau. Les amis, quand vous obtenez pas de réponse, demandez encore et encore et encore! C'est ce que la femme syro-phénicienne a fait, elle a fait pression sur Jésus. Cette fois Jésus lui répond mais il l'appelle "chienne"! Je ne sais pas d'où vous venez, mais ce n'est pas particulièrement un terme de compliment dans aucune société que je connais que d'appeler une femme "chienne".

Pouvez-vous le croire? Si vous étiez un des disciples ce jour-là, vous vous tenez là et il ne répond pas à la femme, et vous faites du sur place, qu'est-il en train d'essayer de faire? Finalement elle demande à nouveau, en criant son désespoir, elle a un vrai besoin, il a la puissance et l'amour de rencontrer son besoin et il dit: «Nous ne donnons pas notre pain aux chiens, femme!» Pouvez-vous le croire?

Rendu là, Bartholomé cognait dans les côtes de Nathanael et lui demandait: «Que se passe-t-il?» Ils sont embarrassés. Que feriez-vous, les femmes, si vous criez à Dieu et qu'il dirait d'une voix forte venant du ciel: «Nous ne donnons pas notre pains aux chiens!» Ça serait le bout pour vous. Le christianisme prendrait fin droit là pour certains d'entre nous.

Lisons les Écritures, les amis. Elle dit: «O.K. même si je suis une chienne!» Et vous devez comprendre que «chien» était une injure raciale qui était commune dans la société, comme de traiter quelqu'un de «nègre». Ces gens étaient connus publiquement sous le sobriquet de «chiens». Alors tout ce que Jésus disait vraiment c'était: «Tu sais comment tu es considéré dans la société, n'est-ce pas? Tu sais que tu ne devrais pas être si hardie dans cette société où nous vivons, comme tu l'es présentement.» Alors elle dit: «O.K. je sais qui je suis mais je le veux». Et alors Jésus dit, quoi? «Je n'ai pas vu une telle foi même en Israël!» Et le sens de cette affirmation était; cette femme n'avait aucun arrière-plan dans le judaïsme, elle n'avait pas entendu parler de la Mer Rouge, d'Abraham, Isaac et Jacob, elle voulait seulement que Jésus réponde à sa requête, et c'est Jésus dit: «c'est ça la foi.» C'était quoi la foi ? Demander juste une fois? Non, demander juste qu'à temps d'être répondu. C'était de faire pression jusqu'à ce que... C'était d'être sans honte dans sa demande. Pourquoi Jésus a-t-il fait cela? Pour jouer un jeu avec la femme? Non! Pour convaincre des multitudes de gens, incluant Matthieu qui a rapporté ce récit pour toujours, qui se tenait là en ce jour, c'est dans la mesure, vas-y, continue à faire pression, n'abandonne pas, car c'est dans la mesure, bien sûr que je veux agir, que je veux bénir, que je veux sauver, mais continuez à me faire agir.

Pas encore convaincu? Lu.11 Jésus dit: «Notre Père». Venez avec la hardiesse d'une relation père-fils.

«Que ton nom soit sanctifié». Venez humblement, l'humilité dans le coeur.

«Que ton règne vienne». Jésus nous a enseigné à prier que le royaume vienne. Ce qui veut dire que si nous ne prions pas qu'il vienne, il ne viendra pas. Et parce que nous n'avons pas prier qu'il vienne, il n'est pas venu. Vous dites: «Oh non, mais le royaume va être établi sur la terre, parce que l'apocalypse le dit, alors il va établir son royaume que nous prions ou non. C'est vrai, ce royaume sera établi que nous prions ou non. Mais il y a une autre expression «le royaume de Dieu» où Jésus dit que le royaume est en vous. Et c'est le royaume que nous prions de venir. Et si nous ne prions pas qu'il vienne, il ne viendra pas. Et parce que nous n'avons pas prier qu'il vienne, il n'est pas venu dans au moins 2.3 milliards de personnes sur la terre. Jésus nous a enseigné à l'église de prier que le royaume vienne et parce que nous croyons que cela va venir de toute façon, que c'est inévitable, cela s'est dégradée en une connaissance religieuse et nous prions cette prière comme une liturgie, nous ne prions pas cette prière avec une conviction que cette prière particulière fera venir le royaume.

«Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel»

Question: La volonté de Dieu est-elle faite sur la terre comme au ciel? Oui et non. Oui dans le sens que son plan éternel est en marche selon ce qu'il a dit qu'il ferait. Si vous ne priez jamais cela se produira de toute façon, c'est déjà prédit. Mais la volonté de Dieu n'est pas faite dans 2.3 milliards de personnes qui pèchent parce que le péché n'est pas la volonté de Dieu.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 22 novembre 2017