iv>
 
   
 
Pourquoi le mal est-il dans le monde? (SUITE)
(Cassette #10 Why is there evil in the world ? 2)
par Dean Sherman


On parle maintenant de l'homme qui est développé par la présence du mal dans le monde. En premier dans notre vie personnelle en tant que champ de bataille, et la première manière que nous sommes développés dans le champ de bataille c'est dans le domaine des épreuves, des tentations et des attaques.

I LES ÉPREUVES

J'aimerais qu'on tourne dans De.8 à ce sujet.

De.8:2 Souviens-toi de tout le chemin que l'Éternel, ton Dieu, t'a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t'humilier et de t'éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton coeur et si tu garderais ou non ses commandements.

Ceci est typique de ce que Dieu fait en traitant avec son peuple. Dieu a conduit son peuple dans le désert. Il y a des déserts dans la vie, pas un mais plusieurs. Et si vous ne comprenez pas un Dieu qui conduit dans le désert, alors vous allez devenir blessés et frustrés et fâchés et pleins de ressentiment envers Dieu. Des centaines de chrétiens sont ainsi, spécialement si on leur a enseigné que si on a assez de foi, on n'a pas à passer par des déserts. Ce n'est pas vrai. Et en passant, lisez la vie des gens qui enseignent cela et vous verrez qu'ils ont passé par toutes sortes de déserts. C'est pourquoi ils ont le ministère qu'ils ont aujourd'hui. Ils ont passé par les choses qu'ils disent que les autres n'ont pas à passer au travers.

Parce que les ministères naissent et développés dans ce genre de situation. C'est la manière de Dieu de s'y prendre. Élie a passé par là, Jésus aussi, Paul a été dans le désert d'Arabie. Dieu nous conduit dans le désert. Si vous l'anticipez alors vous serez mieux préparé et vous pouvez passer à travers plus rapidement.

Merci Seigneur, nous avons des récits dans la Bible qui nous montrent comment Dieu traite avec les hommes, alors nous n'avons pas à être surpris. «Et la foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la Parole de Dieu» (Ro.10:17).

Voici les raisons pour lesquelles Dieu nous conduit au désert:

1° POUR NOUS HUMILIER 2° POUR T'ÉPROUVER
3° POUR SAVOIR CE QUI SE TROUVE DANS VOTRE COEUR
4° POUR VOIR SI NOUS ALLONS GARDER SES COMMANDEMENTS

1° POUR NOUS HUMILIER De.8:2

C'est humiliant d'être dans le désert. «Qu'est-ce qui se passe? Dieu ne t'a pas encore guéri?, Eh bien, c'est intéressant, n'est-ce pas?» «Tu veux dire que tu n'as pas encore l'argent qu'il faut?, Eh bien, qu'est-ce se passe avec le bon Dieu cette fois-ci? Je pensais que tu avais dit qu'il pourvoyait?» «Eh bien, tu n'as pas tenu le coup dans ton voyage missionnaire?»

Je pourrais passer 2 heures à vous conter mes propres déserts et l'humiliation que cela a été de passer au travers aux yeux des autres personnes dans le corps de Christ. Mais je veux vous dire que je suis arrivé de l'autre côté de ces déserts et que je sais quelque chose.

C'est humiliant d'être dans un désert et c'est exactement pourquoi Dieu vous a placé là. Pouvez-vous vous imaginer à quoi ressemblait ces gens, à tourner en rond dans le désert? C'était humiliant, les gens riaient d'eux.

2° POUR T'ÉPROUVER

Dieu doit découvrir de quoi tu es fait. Et il ne peut le savoir quand tout va bien. Alors préparez-vous.

On teste les autos en les faisant passer par des choses plus dures que tout ce qu'elles auront à rencontrer dans le futur, parce que si les tests ne dépassent pas tout ce qui peut arriver potentiellement, ce ne sont pas des tests adéquats, n'est-ce pas?

Tout ce qui est bien fait, passe par un test. Et le test est bien plus sévère que tout ce qui va arriver dans le futur et c'est pourquoi c'est un test adéquat. Et c'est pourquoi Dieu agit ainsi avec vous.

Et pourquoi Dieu le fait-il? Parce que Dieu veut du leadership. Comprenez-vous qu'un puissant mouvement de Dieu s'en vient sur la terre, où des millions de personnes seront transportés dans le royaume de Dieu? Savez-vous que j'ai une théorie que chaque chrétien rempli de l'Esprit sur cette planète doit se préparer pour le leadership pour un temps puissant de moisson. Mais je veux vous dire quelque chose, les amis, si vous n'avez pas passé vos tests, vous n'êtes pas prêts à exercer un leadership. Et avant que Dieu vous donne 5000 personnes devant lesquelles vous pourriez vous tenir devant eux et tomber en pleine face, Dieu veut savoir de quoi vous êtes faits. Parce qu'il n'y a rien de plus horrible que la chute d'un leader. Et Dieu cherchent des gens qui vont exercer un leadership, pas nécessairement un leadership dans une position, mais un leadership dans l'humilité, dans la douceur, dans le caractère, c'est ça le genre de leadership que nous avons besoin dans le corps de Christ.

Je peux vous promettre à tous un position de leadership dans le corps de Christ, peut- être pas un titre, mais je peux vous promettre à tous du leadership dans le corps de Christ, si vous vous donnez vous-mêmes afin de recevoir le caractère chrétien en passant à travers les épreuves.

Parce que les gens trouveront le chemin de votre porte, sans tenir compte de vos dons, de votre arrière-plan, de votre personnalité, en disant: «Qu'est-ce qu'il y a en toi? Tu veux faire ces choses si bien».

Mais je veux vous dire, amis, si vous ne pouvez passer à travers les tests, les gens vont vous éviter comme la peste, parce que vous n'êtes pas une personne stable, et vous n'êtes pas un leader même si vous finassez votre affaire pour obtenir une position.

Et il se passe une chose horrible où des gens désirent un titre et une position et manipulent afin d'y parvenir mais ils ne peuvent passer à travers.

Plus Dieu veut vous donner du leadership, plus les tests seront durs. C'est ce que produit le désert. Et le désert ce n'est pas un endroit agréable, c'est pourquoi on appelle cela un désert. Et ce n'est pas être en santé, riche et plein de vie. C'est être démuni, esseulé, froid, obscure, personne ne sait que vous êtes là. Ce n'est pas productif, c'est pourquoi c'est un désert. Et vous allez par des temps improductifs. Vous allez passer par des temps où les gens ne s'aperçoivent pas que vous êtes dans les alentours. Vous allez passer par des temps où vous allez être absolument tout seuls et coupés de tout et de tous.

C'est un désert, et c'est là, la Bible nous dit, pour vous tester, pour découvrir si vous avez ce qu'il faut pour être ce que Dieu a planifié pour vous dans le futur. Parce que Dieu préfère voir les défauts tout de suite dans la manufacture que quand vous arrivez dehors et que vous êtes dans une poursuite à haute vitesse quelque part.

3° POUR SAVOIR CE QUI SE TROUVE DANS VOTRE COEUR

La troisième raison pour laquelle vous êtes dans le désert, c'est pour savoir ce qui se trouve dans votre coeur.

Oh la la!, quelles surprises a-t-on quand on découvre ce qu'il y a dans notre coeur! Vous pouvez vous asseoir et chanter des hymnes pendant 40 ans, sans savoir nécessairement ce qui se trouve dans votre coeur. Et si vous évitez les déserts, vous ne le saurez jamais.

Nous nous retrouvons dans des situations où peut-être, les choses ne marchent pas à notre goût, nous sommes dans l'indigence, où les choses sont hors de notre contrôle, et peut-être pour la première fois de votre vie, vous dites: «Je n'avais aucune idée que j'avais la capacité de réagir comme cela!» C'est précisément la raison pour laquelle Dieu vous a placé dans cette situation particulière. C'était pour que vous découvriez ce qui se trouvait dans votre coeur.

Comment pouvez-vous savoir comment vous réagiriez si vous vous retrouveriez sans le sou, si vous n'avez jamais été dans cette situation?

Et maintenant ce qui se produit, bien sûr, c'est que nous nous retrouvons dans des situations, et que nous trouvons des choses sortant de notre coeur et au lieu de réagir avec humilité et dire: «Oh Dieu, regarde ceci! Je ne savais vraiment pas que j'avais cette capacité» nous disons : «Quelque chose ne va pas avec les autres.» Nous commençons à blâmer tous les autres.

Vous pouvez soit nous dire, avec humilité, ce qui se trouve dans votre coeur, ou bien nous avons le savoir de toute façon. Et si vous allez sur le voyage missionnaire, vous allez le savoir encore plus et oh que nous avons des surprises. Des deux manières, en passant! Certains trouvent qu'ils réagissent mieux qu'ils ne l'avaient pensé. D'autres disent: «Ayoye! Suis-je vraiment comme cela?» Alors réagissez avec humilité.

Mon illustration personnelle de ceci, est la suivante: j'étais un géant spirituel avant de me marier! (Rires dans la salle) Je suis heureux dans le mariage. J'avais 23 ans et ma vie avant de me marier était sans vie privée, dès le matin jusqu'à tard le soir, je prêchais, conseillais, témoignais, priais, louais, c'est ce que je faisais toute la journée, pas parce que j'étais tellement spirituel, mais parce que c'est ce que je faisais. J'étais dans le ministère du matin au soir. Je n'avais pas de vie privée. Je dormais et j'exerçais le ministère, c'était tout.

Et tout d'un coup, ce géant spirituel se retrouve avec cette autre personne, voyez-vous, qui se trouve tout le temps là, 24 heures par jour (Rires dans la salle). Et je n'avais pas pris des habitudes pour rencontrer ce type de responsabilités. J'avais 28 ans, je m'étais totalement donné à certaines choses, et maintenant, tout d'un coup, vous avez cette autre personne et vous ressentez certaines insécurités par rapport à cela et vous avez certaines déterminations que personne ne va vous empêcher d'atteindre le monde entier tout seul, en plus de quelques autres projections orgueilleuses, et vous avez quelques surprises venant du coeur.

Maintenant, je ne suggère pas un instant que le mariage est un désert (Rires dans la salle) où que j'ai un mauvais mariage, parce que ce n'est pas le cas! J'ai un bon mariage, et je m'y suis engagé et c'est plaisant. Mais je vais vous dire une chose, il y avait des choses insoupçonnées dans mon coeur. Et la surprise fut si grande parce que j'étais dans le ministère aidant efficacement des centaines de personnes.

Et voici ce géant spirituel, qui avance du matin au soir, aidant les autres, par la puissance du Saint-Esprit servant avec efficacité, ce géant spirituel, dis-je, devient irrité, fâché, irresponsable. Et la tendance c'est de mettre le blâme sur quelque chose, mais ce que Dieu attend de nous c'est que nous nous humilions nous-même et que nous disions: «Oh Dieu, je n'aurais jamais pensé que je pouvais réagir ainsi, je ne savais pas que j'avais ce potentiel» Et plus vous avez de l'orgueil spirituel, - ce qui n'est pas spirituel -, plus cela va être dur pour vous de le voir que c'est en fait quelque chose dans votre coeur que vous avez besoin de changer.

Et alors, la chose à faire c'est de dire: «Merci Seigneur pour m'avoir montré ce qui se trouvait dans mon coeur» et se repentir. C'est de même que vous grandissez. Dieu va le faire et ne blâmez pas les autres. Ne vous condamnez pas non plus en disant: ««Oh! regardez-moi, je fais dur» Non, faites juste vous repentir et continuez à aller de l'avant.

4° POUR VOIR SI NOUS ALLONS GARDER SES COMMANDEMENTS

La quatrième raison c'est pour que Dieu voit si nous allons garder ou non ses commandements

«pour savoir quelles étaient les dispositions de ton coeur et si tu garderais ou non ses commandements». De.8:2

C'est dans le désert que vous avez raté votre coup. C'est dans le désert que vous êtes tombés dans le péché, que vous avez quitté et êtes partis dans une mauvaise direction par désobéissance. Ce fut pendant cette épreuve, ce temps difficile. Parce que Dieu vous fait passer à travers cela et dit: «Si tu peux garder mes commandements dans cette situation, alors je sais que tu les gardes vraiment. Mais si tu ne peux pas les garder dans cette situation, alors tu n'es pas vraiment engagé.»

Dieu vous place dans une situation qui comporte le plus grand potentiel pour vous de désobéir, parce qu'il doit découvrir si vous allez garder ses commandements, pas seulement le dimanche matin, ou quand tout va bien, mais allez-vous garder ses commandements dans les temps les plus difficiles. Si vous persistez à ce moment, alors vous êtes vraiment engagés.

Parce que votre caractère n'est pas ce que vous êtes le dimanche matin. Votre caractère est ce à quoi vous ressemblez sous la pression. C'est le miroir de votre caractère.

Reconnaissez-le et composez avec vos faiblesses, nous avons tous des faiblesses dans notre caractère et les déserts sont là pour nous montrer ces choses. Et quand vous faites les bons choix dans le désert, c'est là que vous grandissez.

Quand vous avez toutes les raisons au monde de devenir amers, de quitter et de faire quelque chose de stupide; ce sera le désert. Si vous êtes sujets à vous séparer d'une relation, à taper quelqu'un dans la face, etc., ce sera dans ce désert que cela se produira. Et si vous passez à travers et que vous gardez ses commandements, alors vous avez du caractère et vous grandissez.

II LES TENTATIONS

La deuxième manière que nous sommes développés dans le champ de bataille c'est par les tentations.

Les tests et les épreuves ont rapport avec les situations. Les tentations ont rapport avec le potentiel de pécher. Tantôt nous parlions de circonstances, ici nous parlons de questions morales, le bien et le mal. Évidemment, un test pour amener une tentation, comme nous venons de le voir. Maintenant une tentation c'est une chose différente.

Bien des personnes ne comprennent pas pourquoi Dieu nous a laissé sur une planète méchante. Plusieurs chrétiens disent: «Je dois sortir de Los Angeles et m'en aller dans les montagnes du Montana, autrement je vais tomber dans le péché.»

En d'autres occasions, nous blâmons Dieu: «Si Dieu ne veut pas que je chute, pourquoi cette tentation revient-elle toujours?»

La vie sur terre doit être vécue en comprenant pourquoi il y a toujours des tentations continuelles. Ça fait partie de la vie. Votre potentiel de pécher est toujours avec vous.

Un des versets classiques sur la tentation: «Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter». 1Co.10:13

1° LA TENTATION N'EST PAS PÉCHÉ
2° LA TENTATION EST EXTÉRIEURE
3° LA TENTATION EST COMMUNE À TOUS LES HOMMES
4° LA TENTATION N'EST PAS PLUS FORTE QU'ON PEUT LA SUPPORTER
5° DIEU VA POURVOIR À UN MOYEN DE SE SORTIR DE LA TENTATION

1° LA TENTATION N'EST PAS PÉCHÉ

Première des choses, la tentation n'est pas péché. Vous serez surpris de voir combien de gens se sentent sales et pourris parce qu'ils ont été tentés. La tentation n'est pas péché. Comment le savons-nous? Parce que Jésus a été tenté en tous points comme nous, sans commettre de péché Hé.4:15. Vous pouvez être grandement tentés sans salir votre record.

2° LA TENTATION EST EXTÉRIEURE

La tentation est extérieure à la nouvelle création. Si vous n'êtes pas chrétien, vous êtes tentés par votre propre nature pécheresse. Mais si vous êtes en Christ vous êtes une nouvelle créature, le vieil homme est mort et toutes choses sont devenues nouvelles. Alors si quelqu'un vous demande ce qu'il a de nouveau, vous dites «Toutes choses!»

Par conséquent, la tentation est extérieure. Pourquoi est-ce important? Parce que si vous dites «Eh bien c'est de même que je suis, je suis un convoiteur, je suis un voleur, je suis un voleur» Si le diable peut venir à vous et dire: «Tu es comme ça, tu as toujours été comme cela, ça fait 25 ans que tu es comme ça, ta mère était de même et ta grand-mère aussi, en fait tous les Irlandais sont comme ça». En Amérique nous mettons la faute de certains de nos péchés sur le fait que nous sommes Irlandais... ou Italiens ou Colombiens.

Tout ce qui a rapport avec le péché, mais si c'est relié avec une certaine nationalité, ça meurt quand vous venez à Jésus, alors 2Co.5:17, alors la tentation est extérieure. Si vous dites «c'est moi», alors vous ne pourrez jamais le surmonter, alors vous êtes fait à l'os, si vous dites «C'est de même que je suis» il n'existe aucune façon que vous pouvez avoir la victoire tant que cela fait partie de vous. Mais si vous dites: «Je suis une nouvelle créature en Christ, par conséquent c'est une habitude, que je pratique depuis 25 ans, mais c'est ce que j'ÉTAIS qui essaie de revenir sur moi, et c'est une tentation qui est extérieure à ce que je suis ne Christ.» Alors vous pouvez y résister.

3° LA TENTATION EST COMMUNE À TOUS LES HOMMES

Nous apprenons aussi dans 1Co.10:13 que la tentation est commune à tous les hommes. Tout le monde est tenté.

Plusieurs pensent qu'ils sont les seuls à être tentés, le diable est bien bon pour nous mettre cela dans la tête : «Tu es vraiment perverti, tu es vraiment en dehors de la course». La confession publique a ceci de bon, vous apprenez que les autres sont aussi tentés de la même manière que vous.

Si vous attendez cette plate-forme spirituelle où vous ne serez plus jamais tentés, oubliez ça. Ça n'existe pas.

Si quelqu'un vous dit qu'il n'est plus tenté, alors il est probablement victime d'orgueil spirituel.

Maintenant, vous n'avez pas toujours les mêmes tentations, des choses qui vous tentaient à 22 ans ne vous tentent plus maintenant, vrai n'est-ce pas? Vous avez surmonté certaines tentations, vous n'avez fait que passer à un nouveau groupe de tentation.

Tout le monde est tenté, pas tous de la même manière, et vous surmontez certaines choses et elles ne sont plus une tentation pour vous, mais vous passez à autres choses qui deviennent des tentations. Ainsi cela fait partie de la vie! être tenté.

4° LA TENTATION N'EST PAS PLUS FORTE QU'ON PEUT LA SUPPORTER

La chose suivante que nous apprenons dans 1Co.10:13 c'est que la tentation n'est pas plus forte qu'on peut la supporter. N'est-ce pas une bonne nouvelle? Voici un autre mensonge du diable: «Tu n'y arriveras jamais, sachant ton arrière-plan, tu ne pourras jamais la surmonter». Les amis, c'est ça la guerre spirituelle. Si vous ne connaissez pas la nouvelle création et la nature de la tentation, vous êtes faits à l'os au moins une partie du temps. C'est le cas de milliers de chrétiens, qui tombent continuellement dans le péché parce qu'ils ne comprennent pas la nature des accusations du diable, parce qu'ils ne comprennent pas la nature de la tentation et, parce qu'ils ne comprennent pas la nature de la réalité de la nouvelle création.

Ce n'est jamais plus que vous ne pouvez le supportez - vous n'avez pas besoin de pécher. Qu'est-ce que je veux dire par là? Je ne suis pas en train d'enseigner la fausse doctrine de la perfection sans péché. Ce n'est pas la vérité, certains l'enseignent, mais ce n'est pas biblique de dire que vous arriverez à un moment où ce n'est plus possible de pécher.

Si le péché est inévitable, alors où se trouvent l'expiation et l'habileté de la croix et de la résurrection de Jésus-Christ. Si le péché est inévitable alors la nouvelle création est sans effet et impotente. Et Christ en vous est faible. Vous avez toujours le potentiel de pécher parce que vous êtes une personne avec une volonté libre. Mais la tentation n'est jamais plus que vous pouvez supporter.

Par la Parole de Dieu vous pouvez dire: «J'étais comme cela, mais ce n'est pas plus que je puis supporter et je ne tomberais pas cette fois-ci.»

Nous avons un enseignement humaniste qui s'est infiltré dans le christianisme de nos jours qui dit: «Eh bien, au moins je l'ai dit! Quand je ressens quelque chose, je le dis. Ça peut peut-être te blesser, au moins vous savez à quoi vous ne tenir avec moi, je suis honnête.»

Où avez-nous pris cela? C'est quoi cette affaire-là que je dois dire tout ce que je ressens?

Si c'est pour me blesser, vous le gardez pour vous. Si c'est pour me blesser, dites-le à Dieu.

«C'est aussi pire de le penser que de le faire, donc je le fais. J'ai pensé à tuer ce type, alors je l'ai tué!» Quel non sens!

Mes chers amis, si j'avais dit tout ce que j'ai ressenti, mon nez serait plus plate qu'il ne l'est maintenant! Et si j'avais fait tout ce que j'ai eu le goût, je serais en prison!

Mes chers amis, si ce n'est pas vrai, vous ne le dites pas et si ce n'est pas correct, vous ne le faites pas et ce n'est pas être malhonnête, c'est chrétien.

Ainsi donc, vous êtes dans la tentation, vous y pensez, vous le ressentez, mais vous n'avez pas à tomber dans le péché. (Jude 24 «à celui qui peut vous préserver de TOUTE chute et vous faire paraître dans sa gloire, IRRÉPROCHABLES dans l'allégresse»)

Vous pouvez développer de telles habitudes dans vos vies que cela peut devenir presque involontaire n'est-ce pas?

C'est comme conduire une auto? Rappelez-vous combien c'était difficile, la première fois. Mais maintenant vous pouvez conduire une auto sans y penser ou presque. En réalité vous y pensez, parce que votre cerveau doit lancer un message à votre pied pour peser sur l'accélérateur, mais cela est devenu une telle habitude que cela semble involontaire. Ce n'est pas involontaire, cela semble seulement le cas. Et il y a des choses dans votre vie, comme la colère, comme les réactions, qui sont si coutumières que vous pensez que cela fait partie de vous. Je dis que c'est simplement une profonde habitude que vous pouvez briser.

Laissez-moi vous donner une illustration de ma vie.

Quand je suis allé la première fois en Nouvelle-Zélande, un gars m'a passé son auto. À ma grande horreur, le volant était de l'autre côté dans l'auto. Ce qui signifie que je devais changer de vitesse avec ma main gauche, ce qui est dur parce que je suis droitier et parce que depuis 10 ans j'ai changé de vitesse avec ma main droite. Alors me voici, avec le volant du côté droit, essayant de changer de vitesse avec la main gauche. Ce n'est pas tout, quand je suis embarqué sur la route, j'ai trouvé, horrifié encore plus, que je conduisais sur le mauvais côté, je veux dire, sur le côté gauche de la route!

Je ne suis pas allé contre les lois de ce pays en disant: «Vous ne comprenez pas mon arrière-plan, les gars, j'ai des faiblesses, je conduis de même depuis plus de 10 ans, presqu'à tous les jours, vous ne pouvez pas arrêter juste comme cela! Vous ne pouvez pas changer du jour au lendemain. C'est automatique pour moi que d'aller sur le côté droit de la route. Je le fais sans même y penser.»

Vous voyez combien cela sonne nono? Je n'ai pas dit cela aux policiers, ils n'auraient pas compris. Mais c'est ce que nous disons à Dieu. «On peut pas changer juste comme cela! Je veux dire, on a des faiblesses, je fais cela depuis des années, je suis juste de même!»

Les amis, vous n'avez pas changé ce comportement parce que vous n'êtes pas venus au Dieu qui peut le changer ou parce que vous n'êtes pas prêt à changer de comportement.

Je veux vous dire une chose, j'ai conduit sur le côté gauche de la route. Je l'ai bien fait, et je n'ai pas eu d'accident! C'était dur à faire, mais je l'ai fait. Et si je peux conduire sur le côté gauche de la route, par détermination, vous pouvez vivre une vie sans péché la plupart du temps, parce que vous avez la grâce de Dieu pour vous aider.

Vous n'avez pas besoin de pécher. Et le fait que le diable nous a convaincu que nous devons pécher, c'est la raison pour laquelle nous vivons dans le péché. Je ne dis pas que vous ne pécherez pas. Je dis que vous n'avez pas toujours à pécher. Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle? L'évangile est une bonne nouvelle parce que la tentation n'est pas péché, ce n'est pas plus que je puis supporter. Mais si vous n'êtes pas convaincu de cela, vous allez tomber à chaque fois, parce que le diable va venir c'est sûr, et il dira: «Tu es comme ça, tu ne peux rien y faire, tu n'es qu'un simple humain».

Bien sûr que nous ne sommes que des humains, mais nous sommes des humains sauvés par la grâce puissance, omnipotente de Dieu.

5° DIEU VA POURVOIR À UN MOYEN DE SE SORTIR DE LA TENTATION

La dernière chose que nous apprenons de 1Co.10:13 c'est qu'il va pourvoir à une façon de s'en sortir.

Quel est le chemin pour se sortir de la tentation? Qui est le chemin? Jésus est le chemin. Maintenant comment pouvez-vous prendre le chemin de fuite loin de la tentation?

Prenons l'exemple de Joseph, Ge.34-37 Joseph était un jeune homme qui a passé à travers plusieurs tentations et qui les a surmonté.

Il a résisté à l'orgueil spirituel quand il est venu raconter son rêve à ses frères.

Il a résisté à la tentation de l'amertume. L'amertume a un haut potentiel dans vos vies quand vous êtes abusés par votre propre famille et vos frères. Quand les communistes abusent de vous, vous ne devenez pas amers, vous vous y attendiez, mais quand ce sont vos propres frères qui abusent de vous, alors la tentation de l'amertume est extrêmement élevée.

Joseph n'est pas devenu amer, je pense, parce que je n'ai pas vu l'évidence de l'amertume dans sa vie par après.

Joseph fut tenté de toutes sortes de façons. Il fut mis en prison pour quelque chose qu'il n'a pas fait.

La tentation classique c'est quand il est allé travaillé pour M. Potiphar et que Mme Potiphar lui a suggéré de venir coucher avec elle. Je ne sais pas ce que vous pensez de ces choses rapportées dans la Bible, si Joseph a juste regardé cette femme et a dit: «Non merci, madame, c'est pas mon style de faire des choses comme cela». Je ne pense pas que ces gens bibliques avaient des auréoles au-dessus de leur tête comme on voit dans les peintures médiévales. Je pense vraiment que Joseph a été tenté et je vais vous dire pourquoi que je crois cela: Parce que je connais le diable et je sais comme il arrange les choses afin que la seule chose logique et gentille que vous pouvez possiblement penser à faire à ce moment précis c'est de pécher. Le diable arrange vraiment les choses pour cela. Je peux imaginer comment Mme Potiphar était la seule qui comprenait vraiment Joseph. Joseph est dans un pays étranger, il s'est fait abusé par sa propre famille, personne ne l'aime de toute façon. Il a environ 19, 20 ans, vous rappelez-vous de ce temps, quand vous ressentez que vous ne pouvez durer une autre journée sans un genre d'activité particulière... C'était un coup monté, les amis, et je crois qu'il a considéré la chose, je crois qu'il est passé proche, je ne crois pas qu'il a juste dit: «Non merci, je ne mange pas de ce pain là.» Je crois que cela fut DUR.

Je ne sais pas ce que vous pensez que Mme Potiphar avait de l'air! Ou de la façon qu'elle devait être habillée! Ou combien de temps elle a pris pour lui dire que son mari n'était pas le genre de mari qu'il aurait dû être, etc., etc. Je crois que ce fut un étonnant coup monté où la chose la plus logique à faire pour lui était de pécher. Parce que c'est de même que le diable agit.

Comment a-t-il échappé à cette situation, les amis? Ce n'était pas à cause d'une concours de circonstance ni à cause de la manière qu'il se sentait, je peux le dire avec assurance. Il en a eu le goût, les amis, c'est ce que je crois.

Comment s'est-il échappé? Quel est le chemin de fuite dans la tentation de Joseph? Il a couru. Mais pourquoi a-t-il couru?, certains d'entre vous n'avez pas couru. Il n'avait pas besoin de courir. Mais pourquoi a-t-il couru? Pourquoi a-t-il fait un choix? Certains d'entre nous n'avons pas fait un choix.

Voici le chemin de fuite: Il a dit à Mme Potiphar; cela n'avait rien à voir avec ses sentiments, cela n'avait rien à voir avec elle, cela n'avait rien à voir avec les circonstances, il a dit à Mme Potiphar: «Comment pourrais-je pécher contre Dieu en faisant cette chose mauvaise». Je veux vous dire que c'est le chemin pour échapper. Vous ne pourrez jamais à la tentation 100% du temps, ou même un grand pourcentage du temps, à moins que vous considériez le coeur de Dieu. Il y a trop de raisons pour se mettre en colère, il y a trop de raisons pour devenir amers. Hé, les gens ne deviennent pas amers pour rien, vous savez! Ils deviennent amers à cause des abus terribles qu'ils ont subi. Voilà pourquoi ils deviennent amers.

Le seul chemin pour échapper à la tentation, c'est de considérer le coeur de Dieu. Parce que si vous considérez vos droits, vos besoins, si vous allez vous faire prendre, si les gens vont le savoir, si vous considérez quoi que ce soit à part du coeur de Dieu, vous n'échapperez pas souvent à la tentation, parce qu'il y a trop de raisons pour se sentir justifiés en disant: «Pourquoi pas?».

Mais si vous avez ce que la Bible appelle «la crainte de Dieu», qui est, avant tout, «Oh, comment pourrais-je faire cela à mon Père, comment pourrais-je blesser le coeur de Dieu, comment pourrais-je recrucifié le Seigneur Jésus?». Si vous avez ces sentiments, vous allez échapper à la tentation.

III LES ATTAQUES

La troisième manière que nous sommes développés sur le champ de bataille, c'est par les attaques.

Plusieurs chrétiens ne réalisent pas qu'ils peuvent être attaqués par l'ennemi. Une partie de la vie sur terre, c'est que Dieu permet que vous soyez attaqués. Cela ne veut pas dire que le diable peut vous ôter votre salut ou vous faire pécher ou vous posséder contre votre volonté.

Pour un exemple, 2Co.12:7 «Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir. 8 Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, 9 et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi».

Tous les chrétiens peuvent et sont probablement attaqués par le diable. Dans certains cas, Dieu ne fais pas cesser l'attaque, il dit: «Tu vas devoir t'arranger comme cela et ma grâce sera suffisante dans la situation.» Pour la plupart d'entre nous, Dieu permet que nous soyons attaqués afin que nous nous levions et que nous résistions. Nous n'avons pas été faits pour s'affaisser devant les attaques de l'ennemi. Nous avons été faits pour leur résister au nom de Jésus. Et si pour des raisons quelconques, dans des rares cas comme celui de Paul dans 2Co.12, où Dieu dit «Non», Dieu va s'arranger pour que cela soit clair pour vous.

Et si vous n'apprenez pas à résister aux attaques de l'ennemi il va vous passer par- dessus la tête pendant des années. Dieu est en train d'essayer de vous enseigner à résister aux attaques, c'est l'une des raisons pour laquelle il permet ces attaques.

Voici quelques manières par lesquelles nous pouvons être attaqués. Au v.10, on a une liste des attaques qu'apportaient ce messager de Satan, Paul dit: 2Co.12:10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.

Ces 5 mots soulignés désignent 5 attaques précises, particulièrement pour ceux qui travaillent dans le ministère.

1° faiblesses (infirmités KJV employé par Sherman)

Ce qui veut simplement dire que Satan peut vous attaquer d'une manière physique. Si vous ne réalisez pas ceci, il va absolument vous passer sur le dos d'un bord et de l'autre, d'une manière physique.

Vous avez été faits pour résister à cette attaque.

Il y a deux extrêmes en rapport avec les infirmités physiques et les maladies.

a) Toutes les maladies viennent du diable
b) C'est ridicule de tout mettre sur le dos du diable, la maladie c'est quelque chose que nous sommes dûs pour avoir, aucune maladie ne vient du diable.

Ces deux raisonnements sont faux, car la maladie a plusieurs sources:

A) Les germes - virus - bactéries

Dieu peut guérir même si c'est justes des microbes, mais n'essayez pas de rendre cela pire que c'est.

B) Les faiblesses héréditaires

Je porte des lunettes, ce n'est pas la faute d'un démon. Nous avons un processus de mort en dedans de nous. Dieu va en prendre soin, il va le garder, mais nous continuons quand même à descendre la côte.

C) Les abus

Vous ne pouvez mettre certaines choses dans votre corps et le traiter d'une certaine manière sans avoir des ratés. C'est juste que nous n'avons pas traité notre temple comme il faut.

D) Dieu

Comme Miriam qui a reçu un jugement physique. La plupart du temps, ce jugement sera immédiatement guéri quand la repentance a lieu.

En Nouvelle Guinée, on avait un ami qui avait une fièvre considérable, et nous avions prié pour nous de toutes les façons possibles, et nous avions vu des guérisons miraculeuses chaque jour et notre propre homme n'avait pas été guéri quand nous avions prié pour lui. Il a fini par confesser une amertume terrible, terrible envers le leadership, envers toutes choses, et il fut guéri sans qu'une main soit imposée sur lui. Et il fut guéri d'une fièvre qu'il avait depuis 4 semaines.

E) Satan

Le diable aime vous monter sur le dos physiquement, résistez-lui au nom de Jésus. Vous allez dire: «Eh bien, comment pouvons-nous savoir si ça vient du diable?» Eh bien, demandez au Seigneur! «Est-ce une attaque de l'ennemi, Seigneur? ou qu'est-ce que c'est?»

2° Outrages (reproches KJV employé par Sherman)

Vous faire mal paraître. Il y a une attaque terrible de l'ennemi par les outrages dans le corps de Christ, aujourd'hui. Et plusieurs chrétiens aident l'ennemi dans ce domaine. L'attaque de l'ennemi par les outrages fait mal paraître l'église aux yeux du monde, comme ce fut le cas avec Jonestown en Guyane. Vous voyez ce qui s'est passé là? C'était une attaque de l'ennemi orchestrée depuis des années dans un but précis, pas juste pour que des gens se suicident, mais pour amener des reproches sur le christianisme, et des types de christianisme en particulier.

Vous voyez ce que l'ennemi est en train de faire? Et vous devez voir qu'il y a une attaque de l'ennemi dans le domaine des outrages et lui résister au nom de Jésus, et ne pas en faire partie.

3° Calamités (Persécutions KJV employé par Sherman)

Ce sont les entraves pour empêcher que nous soyons qui nous sommes et pour empêcher la prédication de l'évangile.

4° Persécution (Détresse KJV employé par Sherman)

Avez-vous déjà été en détresse ?

5° Détresse (Nécessités KJV employé par Sherman)

Ce sont les choses que nous avons besoin pour que l'évangile soit prêché ou sous l'attaque de l'ennemi, alors nous avons à résister, pour libérer l'argent, les bâtiments, les ouvriers, c'est une attaque de l'ennemi.

J'ai expérimenté ces attaques de l'ennemi dans ma vie et je l'ai vu chez d'autres ouvriers aussi.

Ces tests, ces épreuves et ces tribulations sont pour développer notre caractère et nous donner la haine du mal. Et ces tentations sont pour développer notre dépendance de Dieu.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 22 novembre 2017