Comment réagir face à l'adversité dans l'église

L'oppression rend insensé le sage, disait Salomon, Ec.7:7

L'église ne devrait pas être un milieu oppressant, un endroit où les dirigeants gardent les adhérents dans un esprit d'infantilisme débilitant. Il en est tout autrement quand c'est le Saint-Esprit qui est au contrôle. L'oeuvre de l'Esprit nous fait grandir et nous donne la capacité de discerner ce qui est bien et mal :

Hé.5:14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits (teleios : parfaits, matures), pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

1Co.14:20 Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement; mais pour la malice, soyez enfants, et, à l'égard du jugement, soyez des hommes faits (teleios).

Obéissance et soumission aux autorités, oui, car Dieu est un Dieu d'ordre, mais seulement quand c'est conforme aux principes des Écritures. Jésus, humble de coeur et soumis à la volonté de son Père, n'a pas hésité à confronter les commandements d'homme et à passer outre même s'il froissait la sensibilité des religieux.

1Co.7:23 Vous avez été rachetés à un grand prix; ne devenez pas esclaves des hommes.

C'est sérieux et délicat à la fois le sujet que j'aborde ici et nous avons besoin que le Seigneur m'inspire les bonnes paroles vous inspirent la bonne compréhension de ces paroles.

Face à l'oppression subie dans une église il est tentant de tomber dans l'amertume, la rébellion, l'isolationnisme, etc. Ce sont là des refuges psychologiques dans lesquels la nature humaine tend à fuir en réaction à l'adversité.

Les refuges psychologiques (on peut ajouter aussi alcool, drogue, sexe, travail, loisir ou sport à l'accès, voyages, etc) permettent une certaine protection contre une autre agression - ils sont des refuges après tout - mais ils préviennent aussi le bon d'entrer en contact avec nous et nous bénir, c'est là le problème. Ce ne peut être donc qu'une option de rechange à court terme, faute de connaître mieux afin de survivre. L'idéal c'est de faire du Seigneur notre refuge, comme David:

2 Samuel 22:3 Dieu est mon rocher, où je trouve un abri, mon bouclier et la force qui me sauve, ma haute retraite et mon refuge. O mon Sauveur! tu me garantis de la violence.

Sans tomber dans l'isolationisme, d'autres vont se tourner plutôt vers les églises "maison" où, pensent-ils, ils seront préservés des abus de pouvoir. Mais on peut être échaudé aussi dans les cellules de maison comme on peut être béni dans une église dénominationnelle, c'est mon cas depuis 1977, ce qui fait la différence c'est la docilité à l'Esprit des adhérents, à commencer par les dirigeants.

Comme Dieu a préparé d'avance pour nous des bonnes oeuvres, demandons-lui aussi où il nous veut pour le servir dans le corps de Christ qui est son église, ce sera une église où nous rencontrerons amour et souffrance, parce qu'imparfaite, mais la grâce de Dieu promet de surabonder.

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 21 septembre 2017