Le feu dit : "C'est jamais assez !" Proverbes 30:16


Il nous arrive d'entendre en nous cette voix qui nous dit : "Tu n'en fais pas assez" avec toutes ses déclinaisons :

- Tu ne pries pas assez
- Tu ne lis pas ta Bible assez
- Tu ne témoignes pas assez
- Tu ne travailles pas assez
- Tu ne fais pas assez d'argent
- Tu n'es pas assez beau
- Tu n'es pas assez en forme,
- Tu n'es pas assez reconnu
- Tu n'es pas assez fort, etc.

Il faut reconnaître d'où viennent ces pensées, elles proviennent du feu, du feu de l'enfer et elles sont lancées comme des traits enflammmés par Satan. Le gros problème c'est qu'elles ne sont pas reconnues comme telles, elles se déguisent en des airs de spiritualité, de compétitivé et d'ambition. Ce sont des pensées mondaines, des pensées humaines (Satan a des pensées humaines, ne l'oublions pas, alors c'est facile de penser comme lui, parlez-en à Pierre ! Marc 8:33). Et parce que ce sont des pensées toutes humaines, nous ne réalisons pas toujours qu'elles sont enflammées par le feu de l'enfer et nous ne levons pas notre bouclier de la foi pour les éteindre, alors elles nous atteignent dans notre âme et viennent nous décourager et nous écraser.

Nous sommes appelés à exercer le discernement des esprits (1Jn.4:1) car toute pensée qui nous monte à l'esprit ne vient pas du Saint-Esprit. Jésus nous dit qu'on reconnaît un arbre à ses fruits, alors regardons quels fruits ces pensées produisent en nous.

Les esprits malins qui nous sussurent ces paroles pseudo-spirituelles supposément pour nous motiver produisent plutôt en nous le découragement et l'abandon car le mot "assez" est indéfini.

Oui vraiment, comment pourrions-nous évaluer vraiment que nous avons prié assez ? Quand nous avons prié 5, 10, 15, 30 minutes ? 1 heure, 2 heures, 3 heures ? Comment évaluer si nous avons été assez sincères dans nos prières ? Quand nous avons été intenses au point d'être en sueur ? Quand nous avons élevé la voix et les bras dans les airs au point d'en avoir des crampes ? Comment déterminer quand c'est assez, que nous avons assez prié ?

On ne peut pas être gagnant quand on évalue la piété en fonction de performance, quand bien même on en arriverait à un point où l'on serait portés à conclure qu'on a assez prié. Car, vous savez quoi ?, nous tomberions alors dans l'orgueil spirituel, dans l'auto-satisfaction, la petite voix dans notre esprit changerait alors de discours et dirait "vraiment, toi, tu es rendu spirituel, regarde avec quelle intensité tu pries, regarde combien de temps tu passez dans la prière, c'est bien plus que la majorité des chrétiens. Hey, toi, tu es vraiment spirituel".

Quand c'est le Saint-Esprit qui nous parle, jamais il ne nous dira "tu ne pries pas assez", jamais il ne va nous décourager ni ne nous écraser en nous faisant sentir qu'on n'en fait jamais assez pour plaire à un Dieu super exigeant. L'Esprit de notre bon Père céleste encourage ses enfants, cet Esprit consolateur nous bénit (littéralement : nous dit du bien) au lieu de nous maudire (littéralement : nous dit du mal), il nous invite à la communion, nous remplit de son amour, de sa joie et de sa paix. Nous pouvons passer autant de temps que nous voulons dans sa présence, il ne nous fera jamais sentir que ce n'est pas assez.

Je vous ai révélé l'une des attaques favorites de Satan, quand elles sont mises en lumière, ses attaques perdent de leur efficacité car une fois avertis, nous pouvons lever le bouclier de notre foi et éteindre ses traits avant qu'ils ne viennent enflammer notre âme.

Vous aurez compris aussi que je ne fais pas l'éloge de la médiocrité, il ne faut pas non plus tomber dans la complaisance et se satisfaire de futilité, ce serait comme le type dans la parabole de Jésus qui avait enterré son talent, vous vous rappelez quel accueil il a eu de son maître ensuite ! Dieu désire que nous développions le potentiel qui a lui-même placé en nous, mais il ne nous pointe pas du doigt en nous condamnant parce que nous n'en faisons pas assez à son goût. Il sait bien que nous sommes des enfants spirituels qui devons grandir graduellement et marcher de progrès en progrès, alors il est patient avec nous, il nous soutient, il nous enseigne et il nous encourage par son Saint-Esprit.

Alors la prochaine fois qu'une pensée ou que quelqu'un vous dira que vous n'en faites pas assez, proclamez dans la foi que vous êtes aimés de Dieu non pas à cause de vos performances spirituelles mais parce que Jésus vit en vous et que vous désirez lui plaire.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 21 septembre 2017