La Pâque nous rappelle notre délivrance du péché


Comme on sait, la Cène a été instituée par le Seigneur à la fête de Pâques. Pâques rappelait la délivrance des Juifs de l'esclave de l'Égypte. Le souper de Pâques a lieu le jeudi soir du 13 de Nisan (pour les juifs le 14 commence le 13 après le coucher du soleil). Selon Alfred Edersheim, cette Pâques juste avant son arrestation fut le seul sacrifice jamais offet par Jésus lui-même. Et le sacrifice que Jésus offrait, c'était sa propre personne comme agneau immolé.

Dans ce contexte, en partageant le pain et le vin comme son corps et son sang avec les paroles "faites ceci en mémoire de moi" Jésus se référait lui-même comme étant le vrai substitut de l'agneau pascal, la Pâques ne serait plus dorénavant célébrée pour se rappeler la sortie d'Égypte; par conséquent sa mort est l'événement qui délivre le nouvel Israël (ses disciples) de l'esclavage du péché.

Jn.1:29 Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde"

Mt.1:21 "C'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés".

Col.1:13 "qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, 14 en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés".

L'apôtre Jean nous explique comment la délivrance de nos péchés se produit dans la vie pratique, 1Jn.1:7-9:

7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous- mêmes, et la vérité n'est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Le repas du Seigneur nous rappelle donc que le sang de Jésus a coulé pour nous afin que nous puissions être purifiés de nos péchés. Il a fait la purification des péchés, Hé.1:3, une fois pour toutes Ro.6:10, Hé.7:27, 9:12, 10:10, sur le plan éternel, devant Dieu, nous sommes maintenant purs, Jn.15:3, mais sur le plan temporel, dans la marche chrétienne, nous avons besoin de confesser et d'abandonner nos péchés pour en être purifiés, Ja.4:7-10, 5:16.

4:7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. 8 Approchez- vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus. 9 Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. 10 Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

5:16 Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité.

Au cours de l'histoire de l'Église, il y a eu de nombreuses guérisons émotionnelles et physiques lors du repas du Seigneur, le Saint-Esprit profitant de ce moment privilégié pour toucher les coeurs et les corps et renverser les conséquences du péché dans la vie des chrétiens.

Augustin, dans les premières années de son ministère, ne croyaient plus aux miracles, jusqu'à ce qu'il y ait dans son église, le jour de Pâques, quelqu'un de gravement malade qui fut instantanément guéri en prenant le repas du Seigneur. Il s'est mis alors à faire des recherches et répertorier tous les miracles qui se produisaient, et il fut surpris de voir que le Seigneur exauçait régulièrement ceux qui priaient pour la guérison.

C'est la même chose de nos jours, il y a une certaine théologie qui enseigne que Dieu a cessé de faire des miracles parce que ceux-ci n'étaient nécessaires que pour authentifier la Bible, malheureusement, beaucoup de chrétiens en sont influencés, mais c'est mal connaître le coeur de Jésus qui reste le même hier, aujourd'hui et éternellement, Hé.13:8 et qui désire détruire les oeuvres du diable, renverser les effets du péchés, soulagés les opprimés et guérir les malades.

Ap.1:5 celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen!

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes dimanche 26 mars 2017