Divers regards sur Marie
Voici des réflexions d'internautes sur Marie

Mes discussions avec certains catholiques qui m'ont amené à penser que leur adhérence à Marie dépasse la raison, l'un d'eux me disait il n'y a pas si longtemps, il n'y a rien dans la Bible que tu pourras me montrer qui me fera changer d'idée sur Marie. Que peut-on ajouter dans ce temps-là ?

- Le webmestre

Pour le catholique "constant", qui est toujours resté fidèle à son Eglise, il y a un puissant barrage mental et spirituel à changer ses conceptions sur Marie, le culte des saints, la tradition, la dévotion aux morts, etc ... Pourtant, je crois que le Saint-Esprit travaille aussi dans ce contexte-là, malaisément, sans doute, et d'une manière très cachée. Peut-être estompe-t-il les conceptions fausses (à mon sens, bien sûr) et met-il en lumière les fondements bibliques de la foi chez ces gens. Je ne suis pas le Seigneur, et je ne puis donc en juger.

- Fred Sandoz, chrétien évangélique


Je dissocierai les catholiques et les orthodoxes en deux groupes.

Ceux qui ont la connaissance et ceux qui ne l'ont pas...

Pour l'avoir entendu à plusieurs reprises et dans le bouche de théologiens et clergymen, Marie est loin de faire l'unanimité.

"Marie nous pose problème, mais comme le peuple la réclame, nous sommes bien obligé de faire avec..."

Voilà en substance ce que j'ai entendu.
Marie est une béquille, un substitut divin.

Et "substitut" est le terme bien approprié, car en définitive on établit avec elle une relation qui normalement doit trouver son plein épanouissement en Dieu, par le Fils sous l'onction de l'Esprit.

Le coeur de Dieu n'est-il pas suffisant qu'il faille lui adjoindre celui d'un être humain ?

et l'oeuvre du Fils n'est pas suffisante qu'il faille lui adjoindre celle d'une mère ?

et l'oeuvre de l'Esprit est-elle incomplète qu'il faille lui adjoindre celle d'une créature ?

Mettre Marie dans le coup c'est réduire Dieu à un être dépendant d'une femme.

N'oublions pas quand même l'oeuvre d'une certaine Eve et de la malédiction qui en découla.

La femme a des désirs qui se porterons vers son mari et lui dominera sur elle et Marie n'a pas échappé à ça... sinon l'oeuvre salvatrice n'aurait pas été accomplie en totalité.

Toute la parole a été accomplie, y compris quand il est écrit "réjouis-toi avec la femme de ta jeunesse" et sa mère, la femme de la jeunesse à Joseph a réjouis son époux. :-)))

C'est-y pas Dieu qui a mis les mécaniques sexuelles dans le corps de l'homme et de la femme ?

- Pierre-Antoine Eldin, chrétien pentecôtiste






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 18 Octobre 2017