Marie, mère de Jésus
Je respecte Marie, je m'en tiens à ce que la Bible dit d'elle, comme les apôtres avant moi, je ne la prie pas et ne lui demande rien, aucun homme ni aucune femme ne peut entendre des millions de prières qui lui sont adressés en même temps, alors je la laisse reposer en paix. La Bible est centrée sur Jésus-Christ, c'est lui le seul médiateur entre Dieu et les hommes :

1Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,
6 qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. C’est là le témoignage rendu en son propre temps

Alors je ne suis pas d'accord qu'on appelle Marie médiatrice, elle n'est pas médiatrice de rien du tout puisqu'il y a UN SEUL MÉDIATEUR entre Dieu et les hommes, pas deux ni trois et c'est Jésus.

Joseph n'a pas touché à Marie jusqu'à la naissance de Jésus, c'est ce que le texte dit. Si Marie était restée vierge jusqu'à sa mort, la Bible aurait dit que Joseph n'a pas touché à Marie jusqu'à sa mort, pas jusqu'à la naissance de Jésus :

Matthieu 1:24 Joseph s’étant réveillé fit ce que l’ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui.
25 Mais il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.

Cela signifie qu'après la naissance de Jésus, il l'a connu et elle a donné des frères et des soeurs à Jésus, comme nous le rapporte les évangiles :

Matthieu 13:55 N’est-ce pas le fils du charpentier ? n’est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères ?
56 et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? D’où lui viennent donc toutes ces choses ?
57 Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit : Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.

Je préfère croire ce que la Bible dit de Marie. Marie appelle Dieu "son sauveur" Luc 1:47, ce qui signifie qu'elle avait besoin d'un sauveur elle aussi, elle avait donc besoin d'être sauvée comme vous et moi car "tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu" Romains 3:23 - cela inclut Marie aussi. La Bonne Nouvelle c'est que puisque Marie a reconnu en Dieu son Sauveur, elle ressuscitera aussi en même temps que les autres rachetés avant le début du millénium (Apocalypse 20).

Les apôtres dans les épîtres n'ont jamais parlé de Marie, on n'a plus besoin d'elle, elle a fait sa part en donnant naissance à Jésus, elle est allée après en arrière-plan, elle était là dans la prière avec ses fils parmi les 120 à la Pentecôte (Actes 1:14) et après les Actes des Apôtres n'en parlent plus du tout. Son rôle est terminé, jamais les apôtres ont enseigné d'avoir recours à elle parce qu'elle aurait supposément un rôle à jouer au ciel. Il y a des millions de chrétiens que Dieu bénit et utilise et remplit de son Saint-Esprit et fait des miracles à travers eux sans avoir recours à Marie.

1Corinthiens 12:7 Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.
8 En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ;
9 à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ;
10 à un autre, le don d’opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l’interprétation des langues.
11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

C'est le Saint-Esprit qui distribue les grâces de Dieu, Marie n'a rien à voir là-dedans. Laissons-la reposer en paix. Elle n'est qu'un être humain, il lui est impossible de gérer les milliers de prières que les catholiques lui adressent, il n'est pas Dieu pour être capable d'écouter tout le monde en même temps ! C'est par Jésus que nous avons tous un accès privilégié comme des fils auprès de leur tendre Père, nul besoin de passer par Marie ou des saints.

Ep.2:18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.

Psaume 86:4 Réjouis l’âme de ton serviteur, Car à toi, Seigneur, j’élève mon âme.
5 Car tu es bon, Seigneur, tu pardonnes, Tu es plein d’amour pour tous ceux qui t’invoquent.

L'apôtre Paul connaissait Marie et pourtant il écrit dans l'épître aux Romains :

3:9 Quoi donc ! sommes-nous plus excellents ? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché,
10 selon qu’il est écrit : Il n’y a point de juste, pas même un seul

Lisez cela tranquillement, c'est écrit dans la Bible, la Parole de Dieu source de ce qu'on doit croire !

Marie n'est pas plus excellente. Nullement, elle fait partie du "tous", elle juive sous l'empire du péché selon qu’il est écrit : Il n’y a point de juste, pas même un seul, pas même une seule, pas même Marie.

Marie a eu ses moments d'incrédulité aussi, ne le saviez-vous pas ? Elle pensait que Jésus avait des problèmes de personnalité (Marc 3:21). Elle ne reconnaissait plus son charpentier de fils qui avait fait le même travail humble que son mari Joseph pendant 30 ans, tout-à-coup, il se prenant pour un prophète ! Elle et ses autres fils voulaient tenter de le raisonner. C'était une occasion de chute pour tous ceux qui l'avaient vu grandir, comme on a lu dans Mt.13:55. Remarquez la réaction incrédule de Marie et ses fils dans le passage suivant :

Marc 3:21 Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il est hors de sens. (...)
31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l’envoyèrent appeler.
32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent.
33 Et il répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ?
34 Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères.
35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère.

Cela montre clairement que Marie et ses fils ne faisaient pas la volonté de Dieu à ce moment car ils voulaient l'empêcher d'annoncer l'Évangile. Jésus ne dit que quelques paroles sur sa mère dans les évangiles, mais il n'y dit surtout pas qu'elle peut intercéder pour nous dans le ciel. Voici ce qu'il dit encore à propos d'elle:

Luc 11:27 Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté ! heureuses les mamelles qui t’ont allaité !
28 Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !

Dans ce passage aussi Jésus affirme clairement que sa mère ne faisait pas la volonté de Dieu pendant que lui, la faisait !

Comme vous pouvez le constater maintenant, Marie avait raison d'appeler Dieu "son Sauveur" car elle a péché par incrédulité, heureusement, Dieu a eu pitié d'elle et elle s'est ressaisi par la suite car on la voit à la Pentecôte avec ses autres fils.

La mariologie a mis plusieurs siècles à se développer, elle a vraiment pris son envol au 5e siècle car il a été décrété au concile d'Éphèse en 431 que Marie était la mère de Dieu. Le but de cette affirmation était d'apporter un appui à la divinité de Jésus mais cela a eu l'effet secondaire de produire une ferveur inédite à la dévotion mariale. Marie a été la mère terrestre de Dieu fait homme, elle n'est pas la mère du Dieu éternel qui n'a pas de commencement, mais le tort avait été fait, les gens se sont mis à lui rendre un culte, volant à Dieu la gloire qui lui revient à lui seul

Esaïe 42:8 Je suis l’Eternel, c’est là mon nom ; et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, ni mon honneur aux idoles.

Quand on prie Marie, à qui la gloire revient-elle ? À Marie bien entendu, c'est à elle qu'on chante des louanges, pas à Dieu, tandis que quand on prie Dieu au nom du Seigneur Jésus-Christ, quand on est exaucé, c'est à Dieu qu'on rend des actions de grâces et c'est Dieu qui est glorifié pour avoir répondu à nos prières. Pas besoin de publier des remerciements pour faveur obtenue à Marie.

Pour ma part, mon opinion sur Marie est basée seulement sur la Bible, ça me suffit largement car il est écrit dans l'épître de Jude :

Jude 3 Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

La foi qui concerne mon salut a été transmise aux saints une fois pour toutes, il n'y a rien de manquant, rien à y rajouter. Ce que ce passage nous révèle c'est que tout ce qui peut contribuer à mon bien-être spirituel est déjà révélé dans la Bible. Alors que des gens apportent des songes et des prophéties sur Marie ou tout autre thème, c'est bien mais je vais les examiner à la lumière des Écritures et si je ne peux pas les confirmer par les Écritures, je ne leur accorderai pas de foi. Voilà ce qui est noble de faire :

Actes 17:11 Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact.
12 Plusieurs d’entre eux crurent, ainsi que beaucoup de femmes grecques de distinction, et beaucoup d’hommes.

1Thessaloniciens 5:19 N’éteignez pas l’Esprit.
20 Ne méprisez pas les prophéties.
21 Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ;
22 abstenez-vous de toute espèce de mal.

Marie a accepté de porter Jésus dans son ventre mais elle n'a pas eu un mot à dire sur son sacrifice à la croix, quand Siméon lui a annoncé qu'une épée lui transpercerait l'âme Luc 2:35), elle était déjà enceinte. Elle ne savait pas cela quand elle a dit "oui" à l'ange Gabriel (Luc 1:38). Alors elle n'a eu à accepter un tel sacrifice, cela lui a été imposé par les juifs et les romains selon le plan de Dieu. Marie pensait que le royaume de Jésus serait sur la terre, comme le pensait tous les autres disciples, elle ne savait pas que le Messie allait souffrir et mourir sur la croix pour les péchés, d'ailleurs voici ce que Marie a dit :

Luc 1:51 Il a déployé la force de son bras ; Il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses.
52 Il a renversé les puissants de leurs trônes, et il a élevé les humbles.
53 Il a rassasié de biens les affamés, et il a renvoyé les riches à vide.
54 Il a secouru Israël, son serviteur, et il s’est souvenu de sa miséricorde, —
55 Comme il l’avait dit à nos pères, — envers Abraham et sa postérité pour toujours.

Zacharie pensait la même chose, il s'attendait aussi à voir de ses yeux le royaume messianique sur la terre en chassant les romains du pays d'Israël :

Luc 1:68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et racheté son peuple,
69 et nous a suscité un puissant Sauveur Dans la maison de David, son serviteur,
70 Comme il l’avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, —
71 un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent !
72 C’est ainsi qu’il manifeste sa miséricorde envers nos pères, et se souvient de sa sainte alliance,
73 selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père,
74 de nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, de le servir sans crainte,
75 en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.

Même après la crucifixion les disciples pensaient encore la même chose, écoute les disciples d'Emmaus:

Luc 24:21 Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël ; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 18 Octobre 2017