Le mariage civil


Le vendredi 25 novembre 2011 fut un grand jour pour nous. C'est en ce jour mémorable que nous nous sommes mariés civilement. J'ai pu apprécier les talents d'organisatrice de ma femme qui est parvenue dans un court délai à coordonner toutes les activités entourant la cérémonie ; le transport, la nourriture, les habits. Étant tout nouveau dans ce milieu, je ne pouvais qu'être qu'un support moral et financier. Il y a eu tout d'abord la visite au salon de coiffure les Sachets d'Or pour la coiffeuse et le maquillage (de la mariée seulement), j'ai pris soin de moi-même !



N'est-ce pas que ma femme a des airs de Cléopâtre ? Les baladis, les ancêtres de ma femme sont partis d'Égypte vers l'an 1100 après Jésus-Christ pour venir s'établir dans la région de Bafoussam au Cameroun. Eh oui, les baladis partirent se balader... C'est un couturier au grand talent, j'ai nommé Brice Diwondi, qui avait confectionné nos vêtements tribaux. La soeur de ma femme, Michèle avait confectionné tous les vêtements de la famille à partir d'un même tissu, comme le veut la tradition. Les amis étaient venus aussi assister à la cérémonie qui se faisait à la mairie de Yaoundé I.



Le très sympathique maire, qui vivait lui-même un heureux mariage depuis de longues années avec une française, nous a fait part de ses recommandations pour que nous soyons aussi bénis dans notre vie de couple.



Selon les lois camerounaises, il a dû me demander - presqu'en s'excusant - si je désirais un mariage monogame ou un mariage polygame. J'ai répondu sans équivoque : «Monogame» : les applaudissements et les cris de joie ont fait irruption dans l'assistance.



Nous avons ensuite signé les registres de l'état civil et les pères des mariés ont fait de même. Mentionnons que sans le mariage coutumier au préalable, jamais les pères ne viendraient à la mairie et il ne pourrait y avoir de mariage civil.





Voilà, c'est maintenant officiel, nous sommes monsieur et madame Rheault aux yeux de la loi camerounaire maintenant. À mon retour au Québec, j'ai rempli les formalités pour que notre mariage soit aussi reconnu légalement au Canada.





Nous sommes ensuite sortis pour une photo de groupe. Mes remerciements les plus sentis à Joël Litsé qui fut notre photographe attitré pour les mariages coutumier, civil et religieux.



Nous voici entourés de personnages folkloriques alors que nous nous dirigeons vers la sortie de la mairie.



Nous sommes allés ensuite au parc pour aller prendre un goûter et saluer nos invités avant de retourner à la maison. Car une autre cérémonie nous attendait le lendemain, celle du mariage religieux. Vraiment toute une fin de semaine, je vous dis !



Place au bonheur doéranavant !










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 20 février 2017