Décisions à prendre quand vient le temps de traduire

Allons, un petit effort d'exégèse biblique !

Les traducteurs de la Bible sont confrontés à des choix, en voici un exemple.

2Th.1 :12 ὅπως ἐνδοξασθῇ τὸ ὄνομα τοῦ κυρίου ἡμῶν Ἰησοῦ ἐν ὑμῖν, καὶ ὑμεῖς ἐν αὐτῷ, κατὰ τὴν χάριν τοῦ θεοῦ ἡμῶν καὶ κυρίου Ἰησοῦ Χριστοῦ.

2Th.1 :12 pour que le nom de notre Seigneur Jésus soit glorifié en vous, et que vous soyez glorifiés en lui, selon la grâce de notre Dieu ET DU Seigneur Jésus Christ. Segond 1910

2Th.1 :12 Ainsi la gloire du nom de notre Seigneur Jésus[-Christ] sera révélée en vous et la vôtre en lui, conformément à la grâce de notre Dieu ET Seigneur Jésus-Christ. Segond 21

Louis Segond avait choisi de distinguer le Père et le Fils dans ce passage : « selon la grâce de notre Dieu ET DU Seigneur Jésus Christ » tandis que ceux qui ont révisé sa traduction ont choisi d'identifier seulement Jésus dans ce passage : « conformément à la grâce de notre Dieu ET Seigneur Jésus-Christ. »

Le même choix se présente dans

Ti.2:13 προσδεχόμενοι τὴν μακαρίαν ἐλπίδα καὶ ἐπιφάνειαν τῆς δόξης τοῦ μεγάλου θεοῦ καὶ σωτῆρος ἡμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ,

Ti.2:13 en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu ET DE notre Sauveur Jésus Christ, Segond 1910

Ti.2:13 en attendant notre bienheureuse espérance, la manifestation de la gloire de notre grand Dieu ET Sauveur Jésus-Christ. Segond 21

La syntaxe permet de traduire comme c'est écrit dans la Segond 21 mais l'usage habituel de ce genre de formulation par Paul penche plutôt vers la version Segond 1910.

Paul associe toujours le Père et le Fils dans ses salutations où il parle de la grâce comme dans 2Th.1:12 ou qu'il fait mention de d'autres vertus accordés par la divinité, comme dans Ep.6:23 :

Ep.1:2, 2Th.1:2, Ph.1:2, 2Co.1:2 et 1Co.1:3 χάρις ὑμῖν καὶ εἰρήνη ἀπὸ θεοῦ πατρὸς ἡμῶν καὶ κυρίου Ἰησοῦ Χριστοῦ.

que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père ET DU Seigneur Jésus-Christ !

Ep.6:23 Εἰρήνη τοῖς ἀδελφοῖς καὶ ἀγάπη μετὰ πίστεως ἀπὸ θεοῦ πατρὸς καὶ κυρίου Ἰησοῦ Χριστοῦ.

Ep.6:23 Que la paix et l'amour avec la foi soient donnés aux frères et sœurs de la part de Dieu le Père ET DU Seigneur Jésus-Christ ! A cause de la présence du qualificatif « Père », il est impossible que les traducteurs décident de traduire par « de la part de Dieu le Père et Seigneur Jésus-Christ ! » car Jésus est toujours le Fils dans le Nouveau Testament, jamais le Père.

On comprend que des traducteurs aient voulu donner un autre argument en faveur de la divinité de Jésus, divinité sur laquelle Paul ne laisse planer aucun doute quand il mentionne que Jésus avait la forme de Dieu avant de prendre la forme de l'homme, ce qui implique que s'il est devenu un vrai homme alors il est aussi un vrai Dieu (Ph.2:5-11). Cependant, dans sa façon d'identifier le Père et le Fils, Paul est très constant; il dit toujours « Dieu le Père » et « le Seigneur Jésus-Christ » selon sa formule théologique énoncée dans 1Co.8:4-6 et Ep.4:4-6 « Un seul Dieu, le Père, un seul Seigneur, Jésus ».

En conclusion, je trouve que la traduction de Segond 1910 « selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ. » qui distingue deux personnes dans 2Th.1:12 (même chose pour Ti. 2:13) reflète mieux la pensée de Paul dans son usage habituel des termes « Dieu » et « Seigneur ».

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 19 août 2017