Hommes de cette génération, considérez la parole de l'Eternel! Jérémie 2:31
Heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent! Luc 11:28


La Septante LXX



La LXX est la traduction grecque de l'Ancien Testament produite par 70 (d'où le terme LXX) érudits juifs d'Alexandrie vers 280 av. JC. pour rendre accessible la Parole de Dieu aux juifs de la dispersion qui ne comprenaient plus l'hébreu (c'était déjà assez dur à comprendre pour les juifs de Palestine qui parlait l'araméen de Babylone depuis le retour de l'exil, imaginez ce que c'était pour un peuple qui ne parlait pas une langue sémitique !).

Justin Martyr dans sa Première apologie, adressée à Antonin le Pieux, écrit ce qui suit :
31. Il s'est rencontré chez les Juifs des hommes prophètes de Dieu, et dont l'Esprit Saint se servait comme de hérauts pour annoncer l'avenir. Leurs prophéties, à mesure qu'elles étaient prononcées, étaient soigneusement recueillies par les rois du moment, qui en possédaient les textes; écrits en hébreu de la main même des prophètes. Quand Ptolémée, roi d'Égypte, composa sa fameuse bibliothèque, il eut connaissance de ces livres prophétiques, et il envoya une ambassade à Hérode, alors roi des Juifs, pour les lui demander. Hérode donna le texte hébreu; mais cette langue étant inconnue aux Égyptiens, une nouvelle députation vint solliciter du roi des Juifs des hommes capables d'en faire une traduction grecque. Cette oeuvre fut exécutée, et ces livres sont restés jusqu'à présent aux mains des Égyptiens, comme ils sont par toute la terre entre celles des Juifs.
Les auteurs du Nouveau Testament écrivaient aux juifs hellénisés et aux païens parlant le grec en leur citant cette version grecque de l'Ancien Testament. Celle-ci était fidèle au texte hébraïque en usage à l'époque mais diffère un peu du texte massorétique qui a été édité plus de 1000 ans après et dont se servent la plupart de nos traductions françaises. En voici un exemple:

Psaumes 8:4 Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?
5 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.

Hébreux 2:6 Or quelqu’un a rendu quelque part ce témoignage : Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme, pour que tu prennes soin de lui ? 7 Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur

Le sens est passablement différent dans les deux passages mais il ne contredit aucunement l'enseignement qu'on retrouve ailleurs dans la Bible. Dans le premier texte, transmis par les Massorètes après l'an 1000, l'homme a été CRÉÉ inférieur à Dieu et dans le deuxième, tiré de la LXX envigueur depuis des siècles au temps des apôtres, l'homme a été ABAISSÉ au dessous des anges, donc c'est qu'il avait été supérieur aux anges pour un temps (probablement avant la Chute). Dans ce dernier texte cité dans l'épître aux Hébreux, on applique ce passage à Jésus qui s'est abaissé sous les anges quand il s'est incarné (ce qui expliquerait pourquoi Satan a pu le tenter en lui demandant de l'adorer), mais qui était au-dessus des anges auparavant. Les Massorètes ne croyaient pas que Jésus était le Messie, alors ils ont changé le texte original dans ce psaume cité par l'épître aux Hébreux. Ainsi les juifs incrédules qui s'appuient sur le texte maassorétique, peuvent affirmer que Jésus a été créé, donc il n'est pas été Dieu, discréditant par le fait même le Nouveau Testament qui affirme que Jésus est Dieu incréé (Jn.1:1). Le texte massorétique contredit dans ce passage la révélation du Saint-Esprit, montrant par là que cette traduction des Massorétes n'est pas fiable quand elle diverge de la LXX. La LXX, de son côt est en harmonie doctrinale avec les autres passages cités dans l'Épître aux Hébreux où Jésus est présenté à la fois comme Fils de Dieu (Hé.1:5), engendré à son incarnation, mais auparavant éternel comme Dieu et non pas créé comme les anges (Hé.1:8).

Hébreux 1:5 Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit : Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui ? Et encore : Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils ?
6 Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent !
7 De plus, il dit des anges : Celui qui fait de ses anges des vents, et de ses serviteurs une flamme de feu.
8 Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu, est éternel ; le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité ;
9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie au-dessus de tes égaux.
10 Et encore : Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, et les cieux sont l’ouvrage de tes mains 

Dans le Psaume 2:7 La LXX a traduit le terme "Elohim" par "anges" car il arrive que dans les psaumes, ce terme soit employé pour identifier les anges, voici quelques exemples :

Psaumes 82:1 Psaume d’Asaph. Dieu se tient dans l’assemblée de Dieu ; Il juge au milieu des dieux.

Psaumes 82:6 J’avais dit : Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut.

Psaumes 136:2 Louez le Dieu des dieux, car sa miséricorde dure à toujours !

Comme je l'ai mentionné plus haut, Paul et ses collaborateurs s'adressaient à un public parlant le grec, alors c'est la version grecque que les juifs de Bérée allaient consulter pour s'assurer de l'exactitude de ce que l'apôtre Paul leur enseignait (Ac.17:11). Pour eux donc, et pour le Saint-Esprit qui les inspirait, la version LXX était fidèle au texte original. Il était donc tout à fait normal et attendu que Paul se réfère à la LXX dans ses enseignements et ses lettres.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 19 août 2017