Hommes de cette génération, considérez la parole de l'Eternel! Jérémie 2:31
Heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent! Luc 11:28


Origine de la division de la Bible en chapitres et versets
Dans l'Antiquité, les divers livres qui composent la Bible étaient écrits sur des rouleaux. Parfois, un rouleau regroupait plusieurs livres (le Pentateuque et les « petits » Prophètes), mais la plupart des rouleaux correspondaient à un livre biblique, comme le livre d'Isaïe par exemple. Avec l'apparition des codex (les ancêtres de nos livres actuels), on pouvait regrouper un plus grand nombre de pages ensemble. L'Ancien Testament est devenu un livre de livres. À cette époque, il n'y avait pas de divisions entre les livres.

Le découpage du texte en chapitres numérotés remonte à Etienne Langton, évêque de Canterbury en Angleterre, qui le réalisa, vers 1203, sur un manuscrit de la « Vulgate » (traduction latine de la Bible due à St Jérôme). Les chapitres permettaient d’en lire un récit à la fois. On dit qu’Étienne Langton aurait découpé la Bible en chapitres lors d'un voyage vers Paris sur le dos d'une mule. Cette anecdote permet peut-être de comprendre pourquoi parfois les chapitres semblent couper le texte biblique là où l'histoire se continue. Peu après, ce système fut adopté par l’Université pour la « Bible de Paris ».

Avant Langton, des érudits avaient essayé différentes façons de diviser la Bible en plus petites sections, ou chapitres ; le but principal était, semble-t-il, d’avoir des références pour les citations. Vous pouvez imaginer combien il leur aurait été plus facile de trouver un passage dans un seul chapitre plutôt que dans tout un livre — comme celui d’Isaïe qui a maintenant 66 chapitres.

Mais toutes ces initiatives ont créé une nouvelle difficulté. Les nombreux systèmes mis au point étaient incompatibles entre eux. Dans l’un d’eux, l’Évangile de Marc était divisé en une cinquantaine de chapitres, et non en 16 comme actuellement. À l’époque de Langton, des étudiants de diverses origines venaient à Paris avec les bibles produites dans leur pays. Or enseignants et étudiants avaient du mal à retrouver les passages auxquels chacun faisait référence. Pourquoi ? Tout simplement parce que leurs manuscrits étaient divisés différemment.

Il y a encore un autre type de divisions, plus petites, dans la Bible : les versets. Ils correspondent grosso modo aux phrases contenues dans un chapitre. Ainsi, chaque phrase de la Bible est associée à une numérotation. Celle qu'on utilise encore aujourd'hui date du XVIe siècle. Robert Estienne, un imprimeur français, proposera pour la première fois une édition de la Bible avec numéros de versets dans la marge du texte. Estienne n’est pas le premier à avoir divisé le texte de la Bible en versets. D’autres l’avaient déjà fait. Par exemple, des siècles plus tôt, des copistes juifs avaient divisé toute la Bible hébraïque — la partie que beaucoup appellent Ancien Testament — en versets mais pas en chapitres. Là encore, comme pour la division en chapitres, il n’y avait pas de système uniforme. La dernière des subdivisions, et la plus petite, se nomme le verset. Il est a noter que l’invention doit en être attribuée au Dominicain Santi Pagnini (1470–1541), mais son système ne s’est jamais imposé. En 1551, à l’occasion de l’édition du Nouveau Testament grec, Robert Estienne l’imprimeur français, créé une autre numérotation avec des versets beaucoup plus courts, qu’il utilisera également en 1553 dans sa publication de la bible en Français. Certains ont critiqué son travail, prétendant que la division en versets morcelait le texte de la Bible, le faisant ressembler à une suite de phrases indépendantes. Cette pratique sera cependant adoptée progressivement par les Bibles protestantes, catholiques et même un peu plus tard par les Bibles hébraïques. Les versions classiques du canon protestant de la Bible (David Martin, Ostervald, Segond, Darby, King James) comportent 31 102 versets : 23 145 dans l'Ancien Testament, 7 957 dans le Nouveau. Leur nombre varie selon les versions imprimées, en raison du découpage de certains psaumes qui incluent ou non les dédicaces. La première Bible complète avec la numérotation actuelle des chapitres et des versets est une édition de la Vulgate latine publiée en 1555.

sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Verset, https://www.jw.org/fr/publications/revues/tour-garde-no2-2016-mars/chapitres-et-versets-dans-bible/, http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2009/clb_091127.html, http://blogagape.com/livres-chapitres-et-versets/, http://www.portstnicolas.org/eglise/mini-reponses/bible/article/la-division-du-texte-biblique-en-chapitres-et-versets-a-t-elle-toujours-existe









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Nous sommes samedi 25 mars 2017