John Elefante, ex-chanteur producteur de Kansas, chante contre l'avortement :

«Cette fois, vous ne l'aurez pas !»




Cliquez ici pour voir le vidéo
« Provocant » : c'est ainsi que le Huffington Post qualifie la vidéo mise en ligne il y a quatre jours par l'ex-chanteur phare et producteur du groupe américain Kansas (Dust in the Wind, Crossfire), John Elefante. Pas commune en effet : This Time (Cette fois) est un titre qui dénonce l'avortement en montrant une belle histoire. Une histoire poignante et dramatique et surtout, vraie. C'est l'histoire d'une petite fille, Sami, sauvée de l'avortement in extremis. La petite Sami est devenue grande, c'est une vraie jeune fille, basketteuse de talent, chrétienne presbytérienne du MidWest, et John Elefante a de bonnes raisons de la connaître : c'est sa fille par adoption. Sami a atterri dans sa famille adoptive après que sa mère biologique a décidé de ne pas subir l'avortement où l'avait poussée la peur, le désarroi, la honte et l'abandon du jeune garçon qui ne voulait pas de sa responsabilité de père. Dans la vidéo, la maman-courage a 13 ans. Je ne sais si ce détail est vrai… Je vous laisse découvrir la vidéo, le texte ne me semble pas très difficile à comprendre et les images – très kitsch par moment, je vous l'accorde – sont parfaitement explicites. John Elefante, qui a obtenu de nombreux Grammy Awards au cours de sa carrière de chanteur et de producteur – à Nashville notamment – est chrétien et croyant. Cela explique la teneur du refrain pro-vie, qui l'emporte musicalement sur le refrain pro-mort de la chanson qui traduit le discours lénifiant des médecins s'apprêtant à tuer l'enfant que la jeune fille enceinte voit en rêve grandir et trouver le bonheur au sein d'une vraie famille :

Alors le Seigneur commença à parler :

Vous ne prendrez pas celle-ci, elle est à moi,

Elle grandira et chantera mon Nom,

Vous ne la prendrez pas, elle est à moi…

Non, vous ne la prendrez pas cette fois !

Et la jeune fille crie : « Je dois appeler ma Maman, qu'elle m'aide à trouver une famille pour mon enfant ! »

La suite, on la devine, la jeune fille s'échappe et fuit l'avortoir en courant – avec une petite fille qui l'enlace, puis sourit son merci, et disparaît. À la fin de la vidéo, John et Sami Elefante parlent, lui pour dire sa gratitude éternelle à cette jeune fille qui a choisi la vie, elle pour rappeler qu'aux États-Unis, 3 500 enfants sont avortés chaque jour. Et ils renvoient vers un site d'aide aux futures mères, OnlineForLife.org. Le site annonce 1 154 bébés sauvés.

Jeanne Smits | 2013-09-19









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 24 avril 2017