Existence avant la naissance


Lu.1:40 Elle entra dans la maison de Zacharie, et salua Elisabeth.
41 Dès qu'Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit.
42 Elle s'écria d'une voix forte: Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni.
43 Comment m'est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi?
44 Car voici, aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille, l'enfant a tressailli d'allégresse dans mon sein.

Alors que Jean-Baptiste bondit de joie dans le ventre de sa vieille mère quand Marie, enceinte de Jésus, vient la visiter (Luc 1:41), Jacob et Esaü, eux se chamaillaient déjà avant de sortir le sein maternel (Ge.25:22).

Ge 25:21 Isaac implora l’Eternel pour sa femme, car elle était stérile, et l’Eternel l’exauça: Rebecca, sa femme, devint enceinte. 22 Les enfants se heurtaient dans son sein; et elle dit: S’il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte? Elle alla consulter l’Eternel. 23 Et l’Eternel lui dit: Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles; un de ces peuples sera plus fort que l’autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit. 24 Les jours où elle devait accoucher s’accomplirent; et voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.

Dieu n'a pas dit, deux fœtus, ni deux bébés, ni même deux enfants, mais deux nations. Dieu voit le fœtus jusqu'à la fin de sa vie (Ps.139:16). Pour Dieu, les fœtus sont déjà des êtres humains avec leur destinée bien définie.

Ps.139:13 C’est toi qui as formé mes reins, Qui m’as tissé dans le sein de ma mère. 14 Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien. 15 Mon corps n’était point caché devant toi, Lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. 16 Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât. 17 Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables! Que le nombre en est grand!

Jé.1:4 La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots: 5 Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations.

L'existence humaine aux yeux de Dieu ne commence manifestement pas à la naissance, comme le supposent les défenseurs de l'avortement. Aux yeux de Dieu, comme ces 4 passages le démontrent, déjà Jacob et Esaü (Ge.25:22), David (Ps.139:13-16), Jérémie (Jé.1:4-5) et Jean-Baptiste (Lu.1:40-44) étaient connus de Lui avant même leur naissance. Alors, cessons donc de dire que la vie humaine ne commence qu'à la naissance et cessons de traiter les fœtus comme des objet encombrants dont on peut se débarrasser à volonté !

Es.55:8 Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel.
9 Autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies, et mes pensées au–dessus de vos pensées.

Où on ne voit qu'un gros ventre à l'extérieur, Dieu voit à l'intérieur un être créé à son image qui a assez de valeur pour qu'il ait envoyé son Fils unique sur la terre mourir sur la croix pour lui.

Jn.3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Le monde dans ce passage, c'est l'humanité au complet dans tous les stages de sa croissance. Dieu qui a donné un nom à chaque étoile connaît aussi personnellement chaque individu qui aura été conçu sur la face de la terre.

La négation de l'humanité a toujours été un prétexte de prédilection pour justifier le meurtre. Par exemple, les juifs par les SS, les noirs par les esclavagistes et les indiens par certains colons ont été considérés comme des animaux sans âme pouvant être maltraités et tués sans remords de conscience. Les faux raisonnements souillent la conscience qui n'est plus en mesure par la mesure de donner des avertissements quand les gens font fausse route. C'est pourquoi, il y aura encore des millions d'avortement, bien plus que toutes les victimes d'Hitler, de Staline et de Pol Pot réunis.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 24 avril 2017