Tu as la solution à ton problème
car tu es la solution à ton propre problème

« Le pauvre n'a pas besoin d'argent. Si tu lui donnes de l'argent, il va la bouffer car le pauvre ne vit pas avec ses profits, il vit avec son capital. Le pauvre a besoin d'avoir son esprit transformé. La distance entre le pauvre et le riche ce n'est pas l'argent. Le riche connaît ce que le pauvre ne connaît pas.

Si tu veux aider le pauvre, il ne faut pas lui donner de l'argent d'abord. Pour une vie enrichie, il faut une vie affranchie. Jésus est allé annoncer une bonne nouvelle aux pauvres, il est venu affranchir leur esprit. La distance entre le pauvre et le riche c'est l'information. »

- Pasteur Georges Amoako

Ce que nous avons est plus important que ce que nous avons besoin car nous avons tout ce qu'il nous faut pour devenir ce que Dieu nous a appelés à être. Nous sommes un modèle tout équipé en don et en talent pour accomplir la tâche à laquelle Dieu nous a préparés. Il y a toutes sortes de modèles selon l'utilité envisagée par le Constructeur mais il n'y a pas de citron qui sort de l'usine d'assemblage divine !

Tu as la solution à ton problème car tu es la solution à ton propre problème. En toi se trouve les ressources pour surmonter le défi auquel tu fais face.

Exemple : une femme en détresse va voir un prophète. Celui-ci lui demande ce qu'elle a comme ressources. La femme dénigre ses propres ressources mais le prophète va lui montrer qu'avec Dieu les ressources qu'il nous donne sont renouvelables et amplement suffisantes. L'homme de Dieu va l'aider à voir au-delà de son besoin présent pour ainsi être en mesure de subvenir aussi à ses besoins futurs. Elle va apprendre à vivre avec ses profits tout en augmentant son capital.

2Ro 4:2 Elisée lui dit: Que puis-je faire pour toi? Dis-moi, qu’as-tu à la maison? Elle répondit: Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’un vase d’huile. 3 Et il dit: Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n’en demande pas un petit nombre. 4 Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins. 5 Alors elle le quitta. Elle ferma la porte sur elle et sur ses enfants; ils lui présentaient les vases, et elle versait. 6 Lorsque les vases furent pleins, elle dit à son fils: Présente-moi encore un vase. Mais il lui répondit: Il n’y a plus de vase. Et l’huile s’arrêta. 7 Elle alla le rapporter à l’homme de Dieu, et il dit: Va vendre l’huile, et paie ta dette; et tu vivras, toi et tes fils, de ce qui restera.

Le pasteur Georges Amoako a fait remarquer que le prophète ne lui a pas demandé une offrande spéciale pour décanter sa situation, il n'a pas prié pour elle, il n'a pas prophétisé sur sa vie, il n'a pas demandé aux membres de sa communauté d'exercer la compassion et lui venir en aide en plaidant qu'elle est une pauvre veuve. L'homme de Dieu lui a juste donné des instructions que la veuve va suivre à la lettre et qui va transformer sa vie.

- Le webmestre

Méditation inspirée en bonne partie de l'enseignement apporté à Parole de Femme sur enseignemoi.com :









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 10 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes jeudi 25 mai 2017