iv>
 
   
 
Le serpent


Dans Genèse 3:1, la première caractéristique donnée au serpent c'est la ruse et une ruse telle qu'elle surpasse celle de tous les autres animaux. Le mot hébreu "aruwn" désignant la ruse est repris dans ce sens par Job (Job 5:12, 15:5), mais Salomon l'emploie plutôt dans le sens de prudence comme Jésus d'ailleurs et les autres auteurs du Nouveau Testament. Par exemple Jésus nous ordonne dans Mt.10:16 d'être prudents comme des serpents, le mot grec "phronimos" est le même que la version grecque de l'Ancien Testament, la LXX, utilise pour traduire le mot hébreu employé pour décrire le serpent dans Ge.3:1. L'homme prudent bâtit sa maison sur le roc (Mt.7:24), il bâtit sa vie sur la parole solide de Jésus. Le serviteur prudent veille à faire ce que son maître lui a ordonné (Mt.24:45). La personne prudente est contrastée avec la personne folle dans la parabole des vierges sages (même mot grec traduit ailleurs par "prudent") et folles de Mt.25. Les païens sont plus prudents que les chrétiens, remarque Jésus après avoir donné la parabole de l'économe dans Luc 16:8. L'homme prudent (traduit par "intelligent" dans 1Co.10:15) est en mesure d'évaluer la pertinence de ce qui est dit (Pr.14:15) ou la dangerosité d'une situation et se mettre à l'abri (Pr.27:12).

En ce qui concerne Satan, je dirais qu'il a fait preuve d'une grande imprudence en quittant son rang pour s'opposer à Dieu. Le sort qui lui est réservé en est la preuve flagrante. Cependant, il est assurément très rusé pour avoir réussi à séduire Ève ( Ge.3:13, 2Co.11:3), il n'est pas allé séduire Adam à qui Dieu avait parlé directement mais Ève pour mettre en doute la bonté de Dieu, Il fallait qu'il soit très rusé pour réussir à convaincre Ève que Dieu était malveillant malgré le fait qu'elle vivait dans un paradis terrestre ! Il avait vu aussi la réaction d'Adam quand Dieu lui avait présenté Ève et il avait deviné qu'Adam ne serait pas capable de résister à Ève même s'il n'avait pas été convaincu par les arguments du serpent.

Plus c'est compliqué, plus c'est facile de tromper les gens, car peu arrive à suivre le raisonnement. Le diable ne fait jamais dans le simple.

2Co 11:3 Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ.

Comme disait Nicolas Ciarapica avec beaucoup d'à-propos `:

Faire simple, c'est compliqué

Le serpent ancien sévit depuis des millénaires. Devant un orgueilleux qui se rebelle, il le séduit (Ge.3:1), le mord (Jé.8:17) et l'empoisonne (De.32:24), en se reproduisant en lui (Es.34:15). Devant quelqu'un qui est humble et soumis à Dieu (Ja.4:7), le serpent prudent mord la poussière (Mi.7:17), il sait qu'il ne peut rien contre lui (Ep.6:16) et il n'a pas de temps à perdre (Ap.12:12) alors il s'enfuit (Job 26:13) en se tortillant (Es.27:1) sans laisser de trace (Pr.30:19). Il a beau fuir mais le jour viendra où il finira écraser sous nos pieds (Ge.3:15, Ro.16:20) !

Jas 4:7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.





Sur le thème des serpents et de leur ruse, voir aussi la méditation sur la communication animale et sur la prudence et aussi la comparaison entre le serpent et la colombe.





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 25 novembre 2017