Stratégies spirituelles contre les esprits territoriaux
La simplification à outrance du monde a aussi eu un effet négatif sur les congrégations. Le second domaine dans lequel l'Église doit réincorporer les paradigmes spirituels est celui de la croissance et du soin apporté aux églises locales.

Les leaders sous le ciel de cuivre (la pensée que le monde spirituel n'entretient aucun contact avec le monde matériel) ont approché la croissance de l'église comme une entreprise; nous planifions des stratégies de marketing selon les tendances prévalentes culturelles. Mais souvent nous sommes inconscients que nous traitons avec des esprits territoriaux qui s'opposent à la construction de nouvelles églises ou qui saccagent les églises qui existent déjà.

L'aveuglement concernant la guerre spirituelle du ciel de cuivre a laissé l'Église vulnérable aux stratégies calculées des êtres malfaisants qui ne veulent rien de moins que de détruire l'Église. Aujourd'hui les leaders des églises tombent en proie aux tentations sexuelles, au divorce, aux hérésies doctrinales, à la peur et aux oppressions spirituelles, tout en étant inconscients des causes spirituelles de plusieurs de ces problèmes et sont mal équipés pour composer avec eux.

Les guerriers aveugles qui crient: «Paix, paix», déposent leurs armes parce qu'ils croient que l'ennemi ne leur fera pas de mal. Ils ne croient même pas que l'ennemi existe.

Quand je suis devenu directeur exécutif de PRRMI, j'ai mis le pied sur un champ de bataille. Le but de cette organisation est de produire des églises grandissantes équipées avec le don du Saint-Esprit; cependant le ministère vivait une crise financière désespérée. Un voile de désespoir s'était installé sur le bureau de Oklahoma City à mesure que nous regardions nos dettes et que nous ne voyions aucun argent entrer pour les payer. Pourquoi, me suis-je demandé, ai-je quitté Taïwan, où l'argent n'était jamais un problème et où il n'y avait pas de ciel de cuivre pour obstruer l'oeuvre de l'Esprit? Une semaine, je fus incapable de payer nos quelques employés. J'ai dû envoyer chez eux quelques-uns des membres du bureau. Il restait au bureau seulement Carter Blaisdell (le directeur associé), Susan (la comptable) et moi. En désespoir, je les ai appelés à venir prier.

N'ayant même aucune idée sur la façon de prier, nous avons penché nos têtes et nous avons attendu dans un silence décourageant.

Dieu a commencé à nous parler à travers des images.

«Vous savez, nous a dit Susan, c'est comme si un voile pesant était sur nous, étouffant la vie en nous.»

Nous avons demandé à Dieu de nous dire contre quoi nous nous dressions. Puis nous sommes allés dans un temps de confession. J'ai confessé les péchés du PRRMI et ceux du mouvement charismatique en général. Le Seigneur a tôt fait de nous donner le nom de mauvais esprits. Contrôle suffocant était un de ces noms. Il y avait aussi des esprits reliés à l'histoire de l'Oklahoma et de son oppression des Indiens par les colons dans le passé.

Alors nous avons commencé à prier dans de nom de Jésus que ces esprits sont liés et chassés au loin. Comme nous le faisions, quelque chose a commencé à devenir menaçant dans le coin supérieur de la pièce. Cela était pesant, oppressant et ténébreux. Plus nous prions contre cela, plus cela devenait fort, jusqu'à ce que soudainement je ressente un resserrement dans ma poitrine et que j'ai de la misère à respirer. Quelque chose d'invisible était en train de m'étrangler.

Mon Dieu, au secours!» ai-je crié frénétiquement. «Chasse cette chose au nom de Jésus!»

Une autre partie de moi était analytique: «Ceci est ridicule. Je ne fais que souffrir que du stress relié à mon travail».

Soudainement Susan a commencé à étouffer elle aussi, et Carter ressemblait à quelqu'un qui était pour sombrer dans un trou noir. Ceci n'était pas le stress causé par le travail mais un esprit quelconque qui se manifestait.

Nous avons continué désespérément dans la prière, et nous avons commandé à l'esprit de s'en aller, et la pièce s'est vidée. J'ai eu une vision d'un tunnel de lumière perçant à travers un nuage de ténèbres. Trois jours plus tard des dons financiers ont commencé à rentrer, et le ministère a commencé à retrouver une santé financière, qui continue jusqu'à ce jour. Notre bataille avec des forces hostiles et invisibles marqua un point tournant pour le ministère de PRRMI.

À mesure que l'Église démantèle le ciel de cuivre - sans jeter par-dessus bord la pensée rationnelle - nous pouvons nous attendre à la voir prendre du mieux. La repentance suivie de la prière au nom de Jésus apportera la délivrance et la protection contre des forces invisibles qui essaient de nous détruire. Sans elles, la pensée rationnelle se tient sans ressources pendant que l'Église coule dans sa propre destruction.

La guerre spirituelle des niveaux stratégiques pour l'avancement du royaume

Un troisième domaine où l'Église doit réincorporer les paradigmes spirituels, afin de recouvrir sa puissance sur le démoniaque, c'est dans l'extension globale du royaume de Christ.

Une des visées de Satan, comme Rees Howells l'avait discerné durant la deuxième guerre mondiale, est d'empêcher la Grande Commission de l'Église de s'accomplir. Le malin retarde la proclamation de l'évangile en nous distrayant avec des controverses qui ne portent pas de fruits et des doctrines qui s'opposent à la Parole de Dieu. Il persécute les chrétiens et positionne des esprits territoriaux pour empêcher les peuples de la terre d'entendre l'Évangile.

J'ai beaucoup appris au sujet de la guerre spirituelle contre les esprits territoriaux à Taïwan durant mon affectation au Presbyterian Bible College de Hsichu. Plus Laura et moi devenions familiers avec le collège, plus nous nous demandions pourquoi Dieu nous avait appelés là. L'école avait un pied dans la tombe; les bâtiments et les terrains avaient l'air délabrés. Le corps estudiantin était descendu à 60 et continuait de chuter. La faculté était liée de disputes. L'opinion prévalente était que la place devait fermer, le terrain et les bâtiments vendus.

La froideur et l'hostilité remplissaient l'atmosphère. Même quand il faisait beau et que les azalées étaient en fleur, on devait se battre contre la dépression. Plusieurs personnes se plaignaient de cela. Un pasteur taïwanais nous a dit que l'heure où il enseignait là était sa plus difficile de la semaine. Il partait toujours avec un sentiment d'oppression profonde. Évidemment cet environnement ne se prêtait pas à édifier le corps estudiantin, ni aux conférences sur le renouveau spirituel. Mais, à part prier, nous ne savions vraiment pas quoi faire.

Dans la prière, Dieu nous a réaffirmé à Laura et à moi que nous étions appelés à construire un centre laïque d'entraînement qui aiderait à renouveler l'Église de Taïwan. Cependant cette vision semblait impossible tenant compte de la sombre atmosphère de l'endroit.

La percée est venue en septembre 1982 quand j'ai assisté à une retraite de prière à Chiai, dans le sud de Taïwan. Pendant que les gens priaient pour moi, David Clotfeller, un ami, a eu une vision: Dans notre maison il y avait la paix mais il y avait autour des courants tourbillonnants d'eau noire et sale. Cette vision a stimulé une période de guerre spirituelle contre les puissances démoniaques qui affectaient le collège biblique.

À un moment donné, un homme de Nouvelle Zélande, sans aucune connaissance de l'école, s'est écrié soudainement, «Des vieux os, des vieux os!» Chacun s'est demandé ce que cela voulait dire, mais personne ne savait. Peut-être y avait-il eu des tombes ou des offrandes aux idoles à cet endroit. Nous avons prié pour que le terrain soit nettoyé.

Éventuellement deux autres visions furent données, et nous avons senti une percée spirituelle. La première vision était celle de Jésus parcourant le campus avec un fouet, chassant dehors une foule de démons. La seconde était le feu de l'Esprit qui descendait sur notre maison et qui se répandait à partir de notre maison sur le reste du campus. Pendant cette prière, nous avons tous senti que nous entrions dans un conflit surnaturel, mais nous n'avions aucune évidence objective sur quoi que ce soit qui se passait.

Quelques jours plus tard un des membres de l'équipe de prière, qui était très sensible aux réalités spirituelles, a marché avec moi autour du campus, priant à son sujet et le réclamant pour le Seigneur. Pendant cette marche de prière, il s'arrêtait de temps en temps et disait: «Oui, ici! Il y a quelque chose ici!» Nous priions que chacun de ces endroits soit nettoyé par le sang de Christ.

Une fois de plus je n'étais pas sûr de ce qui était accompli. Sceptique et embarrassé, je passais mon temps à regarder en arrière pour être sûr que personne ne nous voyait.

Mon scepticisme s'est évanoui à mesure que les changements devinrent évidents.

1° L'atmosphère changea. D'autres ont confirmé que la lourdeur et la froideur étaient disparues.

2° Une petite recherche a démontré que le terrain du Collège avait déjà été un crématorium et un cimetière bouddhiste. Ceci a confirmé la parole au sujet des «vieux os». Les chinois savaient que ce terrain était hanté par les esprits; c'est pourquoi ils étaient prêts à le vendre à des missionnaires étrangers.

3° Le Saint-Esprit est venu avec une nouvelle puissance, pavant la voie pour le centre laïque d'entraînement, qui a éventuellement apporté la guérison et la délivrance à plusieurs. La prière n'est pas une solution rapide. Nous sommes encore entourés par des temples dont l'influence doit être constamment résistée. Nous devons demeurer vigilants contre les attaques spirituelles, spécialement à mesure que le Seigneur fait grandir notre efficacité dans le ministère de puissance.

J'ai appris plusieurs leçons de cette expérience.

1° Toute entreprise qui fera avancer la cause de Christ sur la terre sera rencontrée par une opposition surnaturelle. Cette opposition a à être surmontée par la proclamation de la Parole de Dieu, la sainteté de vie et la prière intensive dans le nom de Jésus.

2° La guerre spirituelle arrive comme résultat de suivre les directions de Dieu dans le ministère chrétien normal. La guerre spirituelle n'est pas une fin en soi, mais un moyen nécessaire pour apporter le royaume de Christ.

3° La guerre spirituelle n'a pas lieu en lançant des slogans au diable ou en employant une quelconque technique spéciale. C'est le résultat de demeurer en Jésus, de l'adorer et de faire fidèlement ce qu'il veut.

- Zeb Bradford Long et Douglas McMurry «Collapsing the brass heaven»
traduit par Le webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 25 septembre 2017