iv>
 
   
 

L'écharde dans la chair
L'écharde dans la chair de Paul (voir plus bas le texe de 2Co.12) a souvent été comprise comme une maladie débilitante - possiblement aux yeux cf. Ga.4:15 et 6:11 - envoyée par un ange de Satan pour l'aider à rester humble.

Galates 4:15 Où donc est l'expression de votre bonheur? Car je vous atteste que, si cela eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner.

Galates 6:11 Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai écrit de ma propre main.

D'autres, cependant, n'y voient pas une maladie dans cette expression, mais la rattachent plutôt à l'adversité décrite dans Jos.23:11, No.33:55 et Ez.2:6.

Dans ses dernières recommandations au peuple d'Israël, Josué dit:

Jos.23:11 Veillez donc attentivement sur vos âmes, afin d'aimer l'Eternel, votre Dieu. 12 Si vous vous détournez et que vous vous attachiez au reste de ces nations qui sont demeurées parmi vous, si vous vous unissez avec elles par des mariages, et si vous formez ensemble des relations, 13 soyez certains que l'Eternel, votre Dieu, ne continuera pas à chasser ces nations devant vous; mais elles seront pour vous un filet et un piège, un fouet dans vos côtés et des épines dans vos yeux, jusqu'à ce que vous ayez péri de dessus ce bon pays que l'Eternel, votre Dieu, vous a donné.

Le fouet dans les côtés et les épines dans les yeux font écho à ce que Moïse avait aussi déclaré avant sa mort:

No.33:55 Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d'entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir.

Ez.2:6 Et toi, fils de l'homme, ne les crains pas et ne crains pas leurs discours, quoique tu aies auprès de toi des ronces et des épines, et que tu habites avec des scorpions; ne crains pas leurs discours et ne t'effraie pas de leurs visages, quoiqu'ils soient une famille de rebelles.

Ces expressions ici sont employées comme des métaphores des occasions de chute et des persécutions venant de l'extérieur (avec les démons tirant les ficelles dans les coulisses), elles ne pointent pas vers une maladie physique.

Si on veut saisir le sens de l'expression «écharde dans la chair» employée par Paul, en plus de chercher des parallèles ailleurs, il nous faut regarder attentivement le contexte où Paul a employé cette expression, sinon nous risquons de nous tromper parce que parfois le sens du terme ou une expression évolue avec le temps. Ceci est vérifiable en français (avec le mot gai, par exemple) et l'est tout autant en hébreu et en grec.

2Co.12:6 Si je voulais me glorifier, je ne serais pas un insensé, car je dirais la vérité; mais je m'en abstiens, afin que personne n'ait à mon sujet une opinion supérieure à ce qu'il voit en moi ou à ce qu'il entend de moi. 7 Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir. 8 Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, 9 et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. 10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.

Paul savait qu'il ne luttait pas contre la chair et le sang, il avait compris que ses vrais ennemis n'étaient pas les païens et les juifs incrédules mais bien les démons puissants dans les lieux célestes cf. Ep.6:12.. Il savait que la prière était sa seule possibilité de délivrance, cf. Ep.6:18-20. C'est ce qu'il évoque dans le passage de 2Co.12 ; l'écharde dans sa chair c'est l'ange de Satan qui vient le souffleter («souffleter» en grec se dit «kolaphizô», littéralement «frapper à coups de poings») en lui faisant subir des mauvais traitements. Kolaphizô est ailleurs traduit par «maltraiter» dans 1Co.4:11 et 1Pi.2:20 et dans son sens littéral pour décrire les coups donnés à Jésus par les soldats, Mt.26:67 et Mc.14:65 :

Matthieu 26:67 Là-dessus, ils lui crachèrent au visage, et lui donnèrent des coups de poing et des soufflets en disant:

Marc 14:65 Et quelques-uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper à coups de poing, en lui disant: Devine! Et les serviteurs le reçurent en lui donnant des soufflets.

1 Corinthiens 4:11 Jusqu'à cette heure, nous souffrons la faim, la soif, la nudité; nous sommes maltraités, errants çà et là;

1 Pierre 2:20 En effet, quelle gloire y a-t-il à supporter de mauvais traitements pour avoir commis des fautes? Mais si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, c'est une grâce devant Dieu.

Tous ces coups portés par l'ange de Satan affaiblissaient physiquement et émotionnellement Paul qui expérimentait crainte, angoisse et tremblement en plus de la douleur dans ses membres suite aux coups de fouet et aux lapidations répétitives.

À première vue, cela peut surprendre qu'un Dieu d'amour permette de telles choses à ses plus fidèles serviteurs. Nous pouvons faire un parallèle avec le maître Jésus aux mains des soldats. Alors que Jésus était à son plus faible physiquement à partir de Gethsémané jusqu'à la croix; privation de sommeil et de nourriture, multiples coups et blessures, c'est là qu'il fut le plus fort spirituellement et qu'il a vaincu la créature la plus forte, le diable. Le Seigneur a voulu qu'il en soit ainsi aussi pour Paul.

Colossiens 1:24 Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous ; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Église.

Les souffrances subies par Paul sont la continuation de celles subies par Jésus pour son Église alors personnellement, je prendrais le terme « faiblesses » (2Co.12:9-10) dans le même sens que ce qui avait rendu Jésus faible physiquement. Sa faiblesse physique le rendait plus réceptif à la puissance de Dieu même si les païens pensaient que cette puissance venait de lui-même (Actes 14:8-20).

Maintenant que nous avons cerné le but de l'écharde dans la chair (garder dans un état de faiblesse pour être poussé à se tourner vers Dieu et être réceptif à sa puissance), tournons notre attention sur la nature même de cette écharde dans la chair de Paul.

Paul n'évoque pas spécifiquement une maladie physique mais parle en général
  1. de faiblesses au pluriel, ce qui signifie que ses faiblesses sont à plus d'un niveau (le terme «faiblesse» est traduit parfois, il est vrai, par «maladie» Ac.28:9, Lu.8:2 «infirmité» Ga.4:13, Lu.13:11 «indisposition» de l'estomac de Timothée 1Ti.5:23. Il n'est donc pas inconcevable que les attaques de cet ange de Satan comporte aussi des problèmes de santé, comme ce fut le cas aussi quand Satan avait attaqué Job. Je dois aussi ajouter que ce terme "faiblesse" ne désigne pas obligatoirement une maladie car il désigne aussi ailleurs la faiblesse humaine en général (1Co.15:43, 2Co.13:4, Hé.4:15). Donc, une autre faiblesse à laquelle Paul pouvait faire allusion sans que ce soit une maladie, serait celle engendrée par la fatigue causée par ses nombreuses veilles, ses blessures par fouet et ses lapidations. L'inclusion ou l'exclusion de la maladie dans les faiblesses de Paul sera donc influencée par notre théologie et pourra être appuyée par des versets bibliques. En tenant compte du fait que Paul marchait dans les traces de Jésus, dans la conformité de sa mort pour aussi expérimenter la puissance de sa résurrection, je ne crois pas que Paul pensait pas à la maladie quand il parlait des faiblesses.
  2. d'outrages (terme employé pour le naufrage du bateau emportant Paul Ac.27:10,21, notion de violence se retrouvant dans la forme adjective en parole (Lu.11:44-45) et en action (Mt.22:6), Paul se décrivait comme un homme violent avant de devenir chrétien 1Ti.1:13 qui approuvait la lapidation, Ac.8:1, il goûta à sa propre médecine par la suite, Ac.14:5, 1Th.2:2,
  3. de calamités (terme traduit aussi par «nécessités» 1Co.9:16, «obligations» Lu.23:17, «contraintes» 2Co.9:7, «tribulations» 1Th.3:7, «détresses» Lu.21:23, «épreuves» 1Th.3:7),
  4. de persécutions (terme qui signifie dans le contexte la recherche et la poursuite de quelqu'un pour lui faire du tort, Ac.8:1, 13:50),
  5. et de détresses (terme signifiant littéralement «espace étroit» (2Co.6:12) traduit par «angoisses» (le coeur qui se serre) dans Ro.2:9, 8:35).
Voilà ce que l'ange de Satan a envoyé contre l'apôtre Paul comme une écharde dans sa chair pour l'affaiblir et l'angoisser. Dans les Actes et les épîtres, nous avons plusieurs endroits où cette adversité rencontrée par Paul est décrite en détail.

Nous pouvons faire un parallèle avec Job où Satan s'attaque à lui par diverses manières semblables, cf. Job 1:7 à 2:8. C'est un bon exemple que c'est de Satan que vient le péché, la maladie et la mort et que Jésus est venu pour détruire les oeuvres du diable en délivrant du péché et guérissant les malades. Pour le moment, il est vrai qu'on meurt encore car la mort est le dernier ennemi qui sera vaincu (1Co.15:26).

Prions donc pour la délivrance des anges de Satan qui nous persécutent de divers manières mais avant toutes choses, allons chercher auprès du Seigneur la puissance du Saint-Esprit pour surmonter l'adversité et briller comme des flambeaux dans ce monde de ténèbres. Alors que le Seigneur ne répond pas toujours par la délivrance de l'adversité, Il nous a fait la promesse qu'Il nous donnera toujours la capacité de la surmonter, nous pouvons donc prier avec confiance que ce sera le cas :

1Co.10:13 Aucune tentation (ou «épreuve», même mot en grec) ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.

Ne mélangeons plus les choses ; le mal (pauvreté, maladie, péché) vient du diable et le bien (santé, prospérité, pureté) vient de Dieu. Dieu ne peut pas être tenté par le mal ni envoyer de la maladie à ses enfants, tout cela vient du diable.

Jacques 1:13 Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise : C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne... 16 Nous vous y trompez pas, mes frères bien-aimés : 17 toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation.

Matthieu 7:9 Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ? 10 Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? 11 Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.




Ep.6:10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. 13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. (...) 18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints. 19 Priez pour moi, afin qu'il me soit donné, quand j'ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l'Evangile, 20 pour lequel je suis ambassadeur dans les chaînes, et que j'en parle avec assurance comme je dois en parler.

Job 1:7 L'Eternel dit à Satan: D'où viens-tu? Et Satan répondit à l'Eternel: De parcourir la terre et de m'y promener. 8 L'Eternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. 9 Et Satan répondit à l'Eternel: Est-ce d'une manière désintéressée que Job craint Dieu? 10 Ne l'as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l'oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. 11 Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu'il te maudit en face. 12 L'Eternel dit à Satan: Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l'Eternel. 13 Un jour que les fils et les filles de Job mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné, 14 il arriva auprès de Job un messager qui dit: Les boeufs labouraient et les ânesses paissaient à côté d'eux; 15 des Sabéens se sont jetés dessus, les ont enlevés, et ont passé les serviteurs au fil de l'épée. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle. 16 Il parlait encore, lorsqu'un autre vint et dit: Le feu de Dieu est tombé du ciel, a embrasé les brebis et les serviteurs, et les a consumés. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle. 17 Il parlait encore, lorsqu'un autre vint et dit: Des Chaldéens, formés en trois bandes, se sont jetés sur les chameaux, les ont enlevés, et ont passé les serviteurs au fil de l'épée. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle. 18 Il parlait encore, lorsqu'un autre vint et dit: Tes fils et tes filles mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné; 19 et voici, un grand vent est venu de l'autre côté du désert, et a frappé contre les quatre coins de la maison; elle s'est écroulée sur les jeunes gens, et ils sont morts. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle. 20 Alors Job se leva, déchira son manteau, et se rasa la tête; puis, se jetant par terre, il se prosterna, 21 et dit: Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L'Eternel a donné, et l'Eternel a ôté; que le nom de l'Eternel soit béni! 22 En tout cela, Job ne pécha point et n'attribua rien d'injuste à Dieu. 2:1 Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l'Eternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux se présenter devant l'Eternel. 2 L'Eternel dit à Satan: D'où viens-tu? Et Satan répondit à l'Eternel: De parcourir la terre et de m'y promener. 3 L'Eternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre; c'est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. Il demeure ferme dans son intégrité, et tu m'excites à le perdre sans motif. 4 Et Satan répondit à l'Eternel: Peau pour peau! tout ce que possède un homme, il le donne pour sa vie. 5 Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu'il te maudit en face. 6 L'Eternel dit à Satan: Voici, je te le livre: seulement, épargne sa vie. 7 Et Satan se retira de devant la face de l'Eternel. Puis il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête. 8 Et Job prit un tesson pour se gratter et s'assit sur la cendre.

Actes 14:8 A Lystre, un homme impotent des pieds se tenait assis ; il était infirme de naissance et n'avait jamais marché. 9 Il écoutait Paul parler. Celui-ci fixa les regards sur lui et, voyant qu'il avait la foi pour être sauvé, 10 il lui dit d'une voix forte : « Lève-toi droit sur tes pieds ! » Il se leva d'un bond et se mit à marcher. 11 A la vue de ce que Paul avait fait, la foule se mit à dire tout haut en lycaonien : « Les dieux sont descendus vers nous sous une forme humaine. » 12 Ils appelaient Barnabas Zeus, et Paul Hermès, parce que c'était lui qui prenait la parole. 13 Le prêtre de Zeus, dont le temple était à l'entrée de la ville, amena des taureaux avec des guirlandes vers les portes. Il voulait, de même que la foule, offrir un sacrifice. 14 Quand ils apprirent cela, les apôtres Barnabas et Paul déchirèrent leurs vêtements et se précipitèrent vers la foule 15 en s'écriant : « Pourquoi faites-vous cela ? Nous aussi, nous sommes des êtres humains de la même nature que vous, et nous vous apportons une bonne nouvelle en vous appelant à renoncer à ces idoles sans consistance pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve. 16 Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies. 17 Pourtant, il n'a pas cessé de rendre témoignage à ce qu'il est par le bien qu'il fait : il vous envoie du ciel les pluies et les saisons fertiles, il vous comble de nourriture et remplit votre cœur de joie. » 18 C’est à peine s’ils purent, par ces paroles, empêcher la foule de leur offrir un sacrifice. 19 Alors arrivèrent d'Antioche et d'Iconium des Juifs qui gagnèrent la foule. Après avoir lapidé Paul, ils le traînèrent hors de la ville, pensant qu'il était mort. 20 Cependant, quand les disciples l'entourèrent, il se leva et entra dans la ville. Le lendemain, il partit pour Derbe avec Barnabas.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 25 novembre 2017