Un Dieu plein d'amour


Je vais vous parler de mon verset préféré dans la bible, le verset qui va me chercher le plus creux, il y a 3000 ans, David a dit:

Ki attah Adonai tob vesallach verab chesed lekal qor'eyka. Ps.86:5
«Tu es bon Seigneur, tu pardonnes, tu es plein d'amour pour ceux qui t'invoquent» Ps.86:5.

invoquer = appeler. Par exemple, Ge.3:9 Dieu, dans le jardin appelle Adam et lui dit: «Où es tu?»

Dieu aime ceux qui l'appelle à l'aide. Le premier à avoir invoqué le nom de l'Éternel fut Seth Ge.4:26.

Dans Ex.33:19, 34:6, De.33:3, la proclamation du nom de Dieu inclut la description de ses attributs et/ou de ses actes souverains.

L'usage le plus prédominant ici a à voir avec l'invocation du nom de Dieu. Habituellement, le contexte a rapport avec un besoin critique Ps.34:6, 81:7 ou chronique (après que Caïn eut tué Abel, l'homme a réalisé les pleins effets de la malédiction et a commencé à invoquer le nom de Dieu Ge.4:26). Le pieux reconnaît la présence du péché originel par son appel continu vers Dieu Ge.12:8, 13:4, Ps.116:2. Dieu répond à tous ceux qui l'invoquent Ps.145:18. Certes, le peuple de l'alliance (incluant l'étranger 1R.8:43) sont admonestés à prier ainsi et sont assurés que Dieu renversera la malédiction Es.55:6,13. Ne pas invoquer Dieu ainsi est mériter Ps.79:6 et recevoir justement la colère de Dieu Es.65:12.

Veattah Adonai El rachum ve hannun 'erek 'appaym verab chesed ve'emet. «Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité; Ps.86:15

Ça vaut la peine de s'attarder quelques instants sur l'expression «plein d'amour». L'expression en hébreu est tellement riche et profonde de sens qu'aucun terme français ne peut en capter toute la signification, d'ailleurs au verset 15 Segond la traduit par «riche en bonté».

Voici comment certaines traductions ont tenté d'exprimer le sens, chacune en saisissant une partie:

rab chesed, en hébreu: plein d'amour (Segond, Jérusalem) tout amour (todo amor, Espagnol Courant) riche en bienveillance (Colombe) riche en fidélité (TOB) généreux (Français Courant) grand en bonté (Darby) débordant de bonté (Kuen) plein de compassion (Maredsous, Crampon) plein de miséricorde (Linéart) très miséricordieux (polyeleos LXX) - (multae misericoridiae Vulgate)

Mettez tout cela ensemble et vous allez avoir une idée des sentiments qu'éprouve Dieu à l'égard de ceux qui le prient!

Quand on s'approche de Dieu au nom de Jésus Hé.10:19-22, Dieu nous manifeste son affection en nous pardonnant librement nos fautes et en nous manifestant généreusement sa bonté, comme le Père accueille son enfant prodigue, jamais autrement Lu.15:20.

«Tu es bon Seigneur, tu pardonnes, tu es plein d'amour pour ceux qui t'invoquent» Ps.86:5.

S'il y a un verset à apprendre par coeur, c'est celui-là!

Cp. avec Mt.5 altruisme ne convoite pas ni n'offense pas les autres en se choquant quand les autres l'empêchent d'arriver à ses fins. Il manifeste de la
miséricorde à ceux qui l'ont offensé, il décide sans contrainte ni obligation de pardonner ceux qui ne le méritent pas, comme Dieu le fait avec nous.

Agissant de même, il est un vrai enfant de Dieu, parfait comme son Père est parfait. C'est le Saint-Esprit qui rend l'homme enfant de Dieu Jn.1:12 et lui fournit la capacité de se comporter comme Dieu le fait, Ga.5:22.

Par héritage charnel, adamique, nous étions centrés sur nous-mêmes, convoitant et se choquant contre tout ce qui se mettait sur le chemin de notre convoitise, mais maintenant par héritage spirituel, christique, nous sommes devenus des enfants de Dieu.

- Le Webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner




Nous sommes samedi 25 février 2017