Le don motivé par l'amour suscite la joie
Plusieurs partages m'ont amené à réfléchir sur le sens - et l'essence - de l'amour, et j'en étais venu à le définir par un seul mot; donner.



En lisant l'étude d'un frère sur la vie abondante j'ai trouvé cette réflexion qui va dans le même sens: 

Ce frère a écrit: "Dieu a réussi l'exploit de le résumer en un seul verbe: "DONNER". Il a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, pour offrir la vie éternelle à quiconque croit. A l'exemple de Dieu, croyons-nous être capable d'aimer si nous ne savons pas donner de notre argent, de notre temps et même notre réputation.

A qui ? Aux hommes ? Non, à Dieu ! Pour qu'il puisse faire ce qu'il veut de notre vie, s'en servir selon Sa volonté pour répandre Son amour autour de nous. Quand l'amour Divin nous habite, don de Dieu pour les hommes, nous sommes patients et pleins de bonté envers les autres..." cf. Jn.3:16, Ro.5:5, 1Co.13.

Le don est l'expression de l'amour et il procure une joie plus grande encore que chez celui qui le reçoit, nous dit Jésus:

"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir" Ac.20:35

et Jésus a mis le comble à son amour en se mettant au service de ses disciples, cf. Jn.13:1 Voilà d'où lui venait sa joie parfaite.

On peut comprendre ce qu'est l'amour sans l'apprendre, la compréhension est sur le plan intellectuel tandis que l'apprentissage est sur le plan pratique de l'application. Comme un autre frère le mentionnait dans sa prière: "Apprends-moi à t'aimer" et en réponse Dieu nous pousse à l'action, cf. Jn.21

En tant que disciples du maître nous sommes ses apprentis, dans Mt.11:29 quand Jésus dit: "recevez mes instructions", en grec il est écrit "apprenez de moi", ceci ne peut se faire autrement que par la mise en pratique de l'enseignement "compris". Je réalise dernièrement - par l'Esprit à mon avis, - que je comprends plus de choses que j'en apprends, qu'il m'arrive, contrairement à Samuel, de laisser tomber par terre le pain de vie; les paroles de l'Éternel, cf. 1S.3:19, tellement j'ai la possibilité de me gaver spirituellement en ayant accès à la Parole de Dieu en tout temps dans plusieurs langues, alors que la syro-phénicienne aurait été comblée des miettes qui tombaient de la table. 

Pour ne pas souffrir d'enbompoint spirituel, enflé de connaissance, 1Co.8:1, il n'y a que l'exercice spirituel d'aimer (ça peut être suant ça aussi!!:-))) ), pas question de régime de privation de la Parole de Dieu!:-), juste beaucoup d'étirements dans la prière pour ne pas se blesser ni blesser les autres.

Oui, l'homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu, et le Seigneur nous donne cette promesse:

"ouvre ta bouche et je la remplirai" Ps.81:10



- Le webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 27 juin 2017