La gourmandise


Dernièrement, j'ai vu un reportage percutant à la télé.

Un propriétaire de 6 restaurants (ses convictions religieuses n'ont pas été abordées) s'est fait dire par son médecin qu'il devrait passer par la chirurgie pour se faire enlever du gras (il pesait plus de 150 kilos) sinon il pourrait mourir à tout moment d'une crise cardiaque. Au lieu de passer par l'opération, il a décidé de se prendre en main et couper dans ses rations de nourriture et ne manger que des aliments faibles en gras (fini les patates, les pates, les sauces, les desserts, etc.). C'était tout un défi pour lui qui passait son temps dans ses cuisines à tester la qualité de la nourriture...

Eh bien, il a perdu 50 kilos, il est resté ferme dans ses résolutions, il se contente d'humer la nourriture qu'il va servir plutôt que d'y goûter.

Le péché de la gourmandise malgré tout le plaisir qu'il en retirait, était en train de le tuer, le salaire du péché c'est vraiment la mort ! Ça lui a pris l'avertissement du quelqu'un de crédible à ses yeux pour qu'il renonce à s'empiffrer (repentance) et qu'il change ses habitudes alimentaires (conversion).

Êtes-vous concerné par le péché de gourmandise, par ce péché «mignon» dont on s'accommode si aisément mais qui finit par mordre comme un serpent (cf. Pr.23:31-32) ? Moi je le suis, j'y ai succombé à l'occasion, même si je ne pèse pas 150 kilos (j'ai fait environ 75k sur 1,70m). Je constate que plusieurs chrétiens ne prennent pas ce péché au sérieux qui raccourcissent la durée de leur vie et sa qualité, sans parler du piètre témoignage offert.

Vous pourriez vous dire «je ne suis pas glouton, je ne fais des excès qu'une fois ou deux par mois», si cela vous passe par la tête, appliquez cela dans le domaine suivant «je ne suis pas adultère, je ne trompe ma femme qu'une fois ou deux par mois»... !

Rappelons-nous que le péché de la gourmandise («excès de table» dans la Bible Segond cf. Ga.5:21 - marcher selon la chair) est un obstacle à l'héritage du royaume de Dieu autant que l'ivrognerie et les péchés sexuels.

Ga.5:19 Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, 20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.



Est-ce à nos yeux un avertissement crédible aussi ?...

Le royaume de Dieu (ce qu'on doit rechercher plutôt, cf. Luc.12:31), ce n'est pas le manger et le boire mais la justice, la paix et la joie (= le plaisir, le bonheur !) par le Saint-Esprit, Ro.14:17, le Saint-Esprit qui produit aussi la maîtrise de soi Ga.5:22).

Je tiens à préciser que je n'avance pas que celui qui mange des patates ( juste un exemple ) commet un péché. Le restaurateur a dû prendre des moyens drastiques car il était rendu à un point critique. Le péché concerne celui qui a pour dieu son ventre, celui qui fait des excès de table, celui-là qui, tout en participant à la vie d'église, marche en ennemi de Christ cf. Ph.3:18-19, 1Ti.4:3-4.

Ph.3:18 Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j'en parle maintenant encore en pleurant. 19 Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu'aux choses de la terre.



Quel est votre rapport avec cette chose de la terre qu'est la nourriture ? Votre plaisir dans la vie en dépend-il ? À quoi pensez-vous durant le sermon, à ce que vous allez manger pour le dîner ? Est-ce que le jeûne est une aberration pour vous ? Pourquoi ne pas jeûner sur cette question afin de discerner plus distinctement l'opinion du Seigneur ?...

Prenons garde que notre «faim» ne soit pas notre perdition...

Les excès de table ne sont pas un problème pour vous ? Alléluia ! Que le Saint-Esprit vous aide alors à appliquer dans d'autres domaines où la tentation de faire plaisir à ses sens vient occulter les avertissements de la Parole de Dieu :

Ps.50:16 Et Dieu dit au méchant: Quoi donc! tu énumères mes lois, et tu as mon alliance à la bouche, 17 Toi qui hais les avis, et qui jettes mes paroles derrière toi! 18 Si tu vois un voleur, tu te plais avec lui, et ta part est avec les adultères. 19 Tu livres ta bouche au mal, et ta langue est un tissu de tromperies. 20 Tu t'assieds, et tu parles contre ton frère, tu diffames le fils de ta mère. 21 Voilà ce que tu as fait, et je me suis tu. Tu t'es imaginé que je te ressemblais; mais je vais te reprendre, et tout mettre sous tes yeux. 22 Prenez-y donc garde, vous qui oubliez Dieu, de peur que je ne déchire, sans que personne délivre. 23 Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie, et à celui qui veille sur sa voie je ferai voir le salut de Dieu.

Le webmestre










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 21 janvier 2017