À quels signes voit-on qu'un enfant
est victime de violences sexuelles?
Comme la plupart des enfants reçoivent de leur agresseur la consigne de ne pas révéler «leur secret», les indices ne sautent pas aux yeux. Faites preuve d'une vigilance particulière si l'enfant a peur d'une personne ou d'un endroit précis, S'il supporte mal les examens médicaux, s'il fait des dessins tourmentés, s'il est obsédé par ses organes génitaux ou par la sexualité, s'il réagit exagérément à des questions concernant le contact physique ou si son humeur, son comportement et ses résultats scolaires changent brutalement. Sur le plan médical, une maladie transmise sexuellement ou une irritation de la zone génitale ou anale peuvent faire soupçonner une agression sexuelle. Les enfants qui essaient de parler des abus dont ils sont victimes ne révèlent souvent que quelques détails sommaires et vagues. 

Si vous n'avez que de vagues soupçons, commencez par essayer de faire parler l'enfant. Restez calme et efforcez-vous de le convaincre qu'il n'est pas responsable de la situation et que personne ne lui fera de mal s'il avoue son secret. Prenez ses révélations au sérieux et contactez une personne compétente. Entre-temps trouvez une solution pour mettre l'enfant à l'abri. Certains enfants subissent des sévices sexuels pendant des années parce qu'ils n'osent rien dire ou encore parce qu'on les prend pour des fabulateurs. 


 - Tiré du Guide de la bonne santé - Sélection du Reader's Digest 

Signaux d'alarme chez les enfants par Jan Frank, «Door of Hope» P.65

Symptômes
 Comportement observable
1° La peur de personnes ou de situations spécifiques L'enfant déclare qu'il ne veut pas aller à «la maison de grand-papa» ou est gêné avec cette personne ou avec les étrangers
2° Cauchemars  Habituellement des rêves «d'incapacité» essayant de fuir mais se faisant attraper.
3° Retrait (social ou émotionnel) Reste dans sa chambre ; s'isole lui-même, maussade: «Laisse-moi tout seul»
4° Mouille son lit / changement dans les habitudes de sommeil «Maman, j'ai eu un accident» ou «je ne peux pas dormir»
5° Changement de personnalité Enfant plein d'entrain du type leader qui devient retiré; notes scolaires changent
6° Perte d'appétit; augmentation des complaintes psychologiques «Je n'ai pas faim». «J'ai mal au ventre» 
7° Crise de pleurs non provoquée éclate en larmes quand un parent important part faire des courses et laisse l'enfant: «S.V.P., maman, ne me laisse pas!»
8° S'accroche à un adulte important Reste en étroite proximité - a besoin de contact physique
9° Nettoyages et bains excessifs Parle d'être sale, se sent sale.
10° Pauvre image et estime de soi Augmentation de l'incrimination de soi «Je ne vaux rien» «Je ne peux rien faire»
11° Changement dans le type de jeu Exprime un abus extrême / fantaisiste, violence en jouant 
12° Peur d'être seul «S.V.P. maman, reste avec moi. Ne ferme pas la lumière»
13° Refus d'aller à l'école Exprime le dégoût: ne veux pas voir des amis. «Je veux juste rester chez nous.»
14° Fuite du foyer  Retraite dans des familles «sans danger» «Je n'aime pas cela ici.»
15° Tentative de contrôler son environnement / peur de l'inconnu Exhibe le besoin d'un contrôle excessif; devient souvent extrêmement anxieux au sujet des aspects inconnus de la vie. «Que va-t-il se passer si la maison prend en feu?» ou, «Maman, j'ai peur»
16° Précoce sexuellement Pratique excessive de la masturbation; emploi de mots, de gestes sexuellement explicites inconvenants pour son âge 

Les conséquences de l'inceste chez l'enfant sur le plan psychologique

Françoise Dolto, «Jésus et le Désir» P. 89-90

Admettons qu'un père ignore l'interdit de l'inceste, qu'il ait des rapports sexuels avec sa fille et qu'il en naisse un enfant. Comment cet enfant peut-il se situer? Son père ne fait pas de différence entre sa femme et sa fille. La mère de l'enfant est la fille de son propre père. Son père devient alors le grand-père de l'enfant. Son père est le père de sa mère, celle-ci devient sa soeur à lui puisqu'ils ont le même père... etc. Cet enfant n'a pas de jalons, pas de points de repère pour se retrouver à sa place de fils ou de fille. C'est le tohu-bohu primitif, le chaos où il n'y a pas de séparation ni de différence.

Lire aussi Dan Allender à ce sujet
 






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel



Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL


ou cliquez ici
pour faire un chèque.




Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner




Nous sommes jeudi 30 mars 2017