Cinquième étape vers la restauration après avoir été victime d'abus sexuel

Retracer les difficultés comportementales et les symptômes

Le pasteur et auteur Robert Schuller a dit que nous devons faire 3 choses avec les domaines à problèmes dans nos vies:

«Leur faire face, les retracer et les effacer.»

Dans ce chapitre nous allons nous concentrer sur les deux premières choses à faire. Qu'est-ce que cela veut dire de retracer les domaines à problèmes dans nos vies? Cela veut dire de commencer à regarder à nos schémas présents de comportement dans nos vies, particulièrement ceux qui impliquent nos relations interpersonnelles, et identifier les caractéristiques indésirables qui prédominent dans notre relation avec les autres. Après que nous avons identifié ces schémas de comportements, nous les retraçons jusqu'à l'endroit où ils ont débuté dans nos vies. Après que nous les avons retracé jusqu'à leur racine, nous mettons en place une approche disciplinée pour effacer ces schémas de comportements malsains et dommageables, et les remplaçons par des comportements plus sains.

Le plan en trois étapes

Une fois que nous avons identifié un problème présent et retracé ses racines dans notre passé, que faire ensuite?

1° Nous regardons la circonstance qui déclenche le comportement indésirable.
2° Quand cette circonstance se produit à nouveau nous faisons de nouveaux choix en évitant les vieilles réactions et en les remplaçant par de nouvelles.
3° Nous pratiquons ces nouveaux comportements.

En tout cela nous avons besoin du discernement, de la sagesse, et de la force du Saint-Esprit.

RÉFLEXIONS PRATIQUES

1° Identifiez un problème courant dans votre vie que vous voudriez changer. Demandez au Saint-Esprit de vous sensibiliser au problème et de vous donner la capacité de faire les changements. Examinez les conditions sous lesquelles vous êtes la plus susceptible à reproduire ce comportement. Établissez un plan pour parer à ce comportement la prochaine fois qu'il survient, ex. prier, prendre une marche, mordre la langue, etc. Concentrez-vous sur ce domaine en particulier pendant au moins 2 semaines et ensuite évaluez si le plan fonctionne ou s'il faut faire des ajustements pour le rendre plus efficace.

2° Lisez Ro.6:4-22. Souvent ce à quoi nous nous accrochons si désespérément interfère avec l'expérience d'une relation intime avec notre Sauveur.

Romains 6:4 Par le baptême en sa mort nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, comme Christ est ressuscité par la gloire du Père, de même nous aussi nous menions une vie nouvelle. 5 En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne. 6 Nous savons que notre vieil homme a été crucifié avec lui afin que le corps du péché soit réduit à l’impuissance et qu’ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. 7 En effet, celui qui est mort est libéré du péché. 8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, 9 car nous savons que Christ ressuscité ne meurt plus; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. 10 Christ est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes; maintenant qu’il est vivant, c’est pour Dieu qu’il vit. 11 De la même manière, vous aussi, considérez-vous comme morts pour le péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ notre Seigneur. 12 Que le péché ne règne donc plus dans votre corps mortel pour vous soumettre à lui par ses désirs. 13 Ne mettez plus vos membres au service du péché comme des instruments de l’injustice, mais au contraire livrez-vous vous-mêmes à Dieu comme des morts revenus à la vie et mettez vos membres à son service comme des instruments de la justice. 14 En effet, le péché n’aura pas de pouvoir sur vous, puisque vous n’êtes plus sous la loi mais sous la grâce. 15 Quoi donc! Allons-nous pécher parce que nous ne sommes pas sous la loi mais sous la grâce? Certainement pas! 16 Ne savez-vous pas que si vous vous livrez à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes les esclaves du maître à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice? 17 Mais que Dieu soit remercié: alors que vous étiez esclaves du péché, vous avez obéi de tout coeur au modèle d’enseignement auquel vous avez été confiés. 18 Et une fois libérés du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. 19 - Je parle à la manière des hommes, à cause de votre faiblesse naturelle. - De même que vous avez mis vos membres comme esclaves au service de l’impureté et de l’injustice pour arriver à plus d’injustice, de même maintenant, mettez vos membres comme esclaves au service de la justice pour progresser dans la sainteté. 20 En effet, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres par rapport à la justice. 21 Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous avez honte aujourd’hui, car leur fin, c’est la mort. 22 Mais maintenant que vous avez été libérés du péché et que vous êtes devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la progression dans la sainteté et pour fin la vie éternelle.

3° Mémorisez Ph.2:13.

Philippiens 2:13 En effet, c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire pour son projet bienveillant.

Observez les autres et éduquez-vous vous-mêmes






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel



Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL


ou cliquez ici
pour faire un chèque.




Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner




Nous sommes mardi 17 janvier 2017